Signe lumineux point d'interrogation

8 questions que tout le monde devrait se poser sur l’argent

Mis à jour le 22 janvier 2020

Beaucoup de personnes pensent que le secret pour mener une vie financièrement confortable – voire même devenir riche – est la quantité d’argent que l’on gagne chaque mois.

Pourtant, il a été démontré à de nombreuses reprises que c’est loin d’être le facteur le plus important.

C’est notamment ce qu’explique le livre The Millionnaire Next Door (dont nous faisons souvent référence chez Moneylo), qui montre que gagner de l’argent est loin d’être avantageux si vous n’avez pas la bonne mentalité et ne savez pas économiser.

Plutôt que de vous dire qu’il ne vous reste plus qu’à attendre de gagner plus pour atteindre vos objectifs financiers, il est nécessaire de prendre le temps de comprendre votre situation financière actuelle, et en quoi chaque décision que vous prenez aujourd’hui impacte vos finances sur le long terme.

Ce qui compte le plus, c’est votre mentalité face à l’argent. Et peu importe combien vous gagnez si vous n’avez pas le bon état d’esprit.

➡️ Lire aussi : 7 attitudes négatives envers l’argent (qui peuvent coûter cher)

Les questions ci-dessous vont vous aider à faire le point sur :

  • D’où vous venez
  • Où vous en êtes
  • Où vous voulez aller… mais aussi et surtout comment !  

La prise de conscience est la première étape. Ensuite, vous pourrez remettre en question vos croyances et les modifier pour changer vos habitudes, durablement.

Je vous conseille de prendre le temps d’écrire chacune de vos réponses à ces questions dans un carnet ou sur feuille libre. Cela vous permettra de vraiment penser à chaque réponse.

« Quels sont mes objectifs financiers ? »

C’est certainement l’une des questions les plus importantes à vous poser.

Définir ses objectifs financiers est indispensable pour savoir quoi faire de votre argent et éviter de le jeter par les fenêtres chaque mois pour des achats qui ne collent ni avec vos objectifs sur le long terme, ni à votre épanouissement personnel.

Prenez le temps de lister les objectifs de vie principaux que vous aimeriez atteindre à moyen ou un long terme et qui auront un impact sur vos finances personnelles (c’est d’ailleurs très souvent le cas).

Par exemple : sortir de la dette, acheter une maison, une nouvelle voiture, changer de travail, partir voyager autour du monde, lancer votre business…

Le but est de créer des objectifs financiers que l’on appelle « SMART« . En d’autres termes, chacun des objectifs que vous allez rédiger devra être :

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Acceptable
  • Réaliste
  • Temporellement défini

Exemple d’un objectif non-SMART :
« Je veux mettre de l’argent de côté pour m’offrir des vacances »

Exemple d’un objectif SMART :
« D’ici le 1er janvier 2021, j’aurais mis 3 000€ de côté pour m’offrir un voyage à Los Angeles l’été suivant ».

Dans tous les cas, peu importe la raison de votre objectif financier, vous devriez en avoir toujours un en tête si vous souhaitez mettre de côté.

Cela vous aidera à chaque décision que vous devrez prendre au sujet de l’argent, et évitera beaucoup d’erreur et de dépenses inutiles qui vous éloignent petit à petit de vos objectifs… sans même vous en rendre compte.

➡️ Lire aussi : 8 façons dont vous perdez de l’argent sans vous en rendre compte

« Est-ce que je gère mes finances de la meilleure façon possible ? »

Savez-vous réellement combien d’argent vous dépensez chaque mois ? Combien d’euros partent dans les dépenses essentielles vs. non essentielles ?

Si vous n’avez pas de budget mensuel, c’est la première chose à faire pour gérer au mieux votre argent.

Avoir un budget est la meilleure manière de prendre le contrôle de votre argent, plutôt que de laisser votre argent vous contrôler.

Il vous permet entre autres de voir comment réduire vos dépenses durablement sans vous priver (notamment grâce à des méthodes comme le latte factor).

Sans être proactifs dans la gestion de votre argent, il sera difficile d’avancer. Soyez honnête avec vous-même sur vos efforts jusqu’à présent pour mieux rebondir à l’avenir.

« Est-ce que je dépense mon argent pour des choses qui comptent vraiment pour moi ? »

On pense souvent que oui, on à vraiment envie de s’arrêter au fast food en rentrant du travail.

Mais la question ne devrait pas être de savoir ce dont nous avons envie, mais plutôt ce qui compte vraiment pour nous et nous rend le plus heureux.

Plus largement, la question devrait être : vos dépenses reflètent-elles vos valeurs ?

Vous le savez : le but n’est bien-sûr pas de se priver de toute dépense plaisir.

Mais globalement, ce que vous faites avec votre argent devrait refléter vos objectifs de vie. Dépenser des centaines d’euros par flemme de cuisiner ou craquer sur des vêtements en soldes que l’on ne mettra finalement jamais est rarement le reflet d’aspirations de vie.

Y a-t-il des éléments de votre budget qui pourraient être supprimés ou réduits pour vous aider à mieux utiliser vos revenus ?

Dépensez-vous de l’argent que vous pourriez économiser dans des choses qui ne cultivent pas votre bonheur à long terme ? Si oui, quoi ?

« Quelle est la dernière chose que j’ai regretté avoir acheté ? »

Définir les projets pour lesquels vous avez envie de mettre de l’argent de côté peut vous apprendre tout autant que les choses que vous avez regretté acheter.

Pensez à l’une des dernières choses que vous avez acheté et qui vous a laissé plein(e) de remords :

  • Était-ce un achat planifié ou impulsif ?
  • Pourquoi avez-vous regretté l’avoir acheté ?
  • Quelle était votre humeur lorsque vous l’avez acheté ?
  • Quelle autre alternative auriez-vous eu plutôt que de l’acheter ?
  • Quelles stratégies pouvez-vous mettre en oeuvre pour éviter de refaire cette erreur à l’avenir ?

« Comment puis-je améliorer mes connaissances financières ? »

Avant de réussir à piloter un avion, il est important (voire même primordial) d’apprendre comment faire et de travailler vos connaissances sur le sujet.

C’est la même chose pour vos finances personnelles : pour réussir à bien gérer votre argent, il est essentiel de passer par la case apprentissage.

Et malheureusement, on ne nous apprend pas du tout à gérer notre argent à l’école. Ce qui veut dire que vous devez être proactifs sur le sujet.

Est-ce que vous essayez fréquemment de vous renseigner sur les finances personnelles et sur la meilleure façon de gérer votre argent ?

Nous avons rédigé deux articles qui vous présentent :

Essayez de commencer petit à petit à lire et à vous renseigner sur le sujet.

Bonne nouvelle : le fait de lire cet article blog est déjà un excellent premier pas ! 😉

« Que puis-je faire pour augmenter mon revenu ? »

Quelle était la dernière fois où vous avez demandé une augmentation à votre employeur ?

Est-ce qu’il serait une bonne idée pour vous de changer de travail pour augmenter vos revenus ?

Avez-vous des sources de revenus passifs qui vous rapportent de l’argent en dehors de votre paie de salarié ?

Réduire vos dépenses est extrêmement important.

Mais à un moment donné, pour espérer atteindre vos objectifs financiers, il est possible que vous ayez besoin d’envisager de gagner plus d’argent.

Parfois, cela signifie changer de travail. Mais parfois, il suffit de demander. Les patrons risquent rarement de venir vous voir pour vous proposer plus d’argent. Le meilleur moyen d’obtenir une augmentation reste de la demander.

Renseignez-vous également sur le revenu passif : certains systèmes vous permettent réellement d’arrondir vos fins de mois presque automatiquement.

➡️ Lire aussi : Les 6 meilleurs livres sur le revenu passif (en 2019)

« Suis-je prêt à faire face à une urgence financière ? »

Imaginer ce qu’il se passerait en cas de scénario catastrophe n’est plaisant pour personne.

Mais c’est cependant nécessaire si vous voulez éviter de vous retrouver dans une urgence financière et rendre une situation déjà difficile encore plus désastreuse.

C’est également une notion très importante pour votre succès financier futur.

Nous ne pouvons pas contrôler le monde qui nous entoure, et parfois, vous devrez faire face à de mauvaises surprises. Même s’il est très difficile d’anticiper lesquelles, le fait qu’un imprévu arrivera un jour ou l’autre est inévitable.

La seule chose que vous pouvez faire, c’est faire en sorte d’être préparé(e).

Avoir un fonds d’urgence est l’étape numéro 1. En cas de situation financièrement difficile, vous devriez au mieux possible être prêts à faire face sans avoir à prendre un crédit dont les intérêts risqueraient forcément de mettre un frein à vos objectifs financiers.

La plupart des experts recommandent d’avoir entre 3 et 6 mois de dépenses mis de côté dans un livret d’épargne facilement accessible (c’est-à-dire hors produits bloqués tels que le PEL).

Bien sûr, si vous n’avez actuellement pas de fonds d’urgence, mettre cette somme de côté se fera progressivement. Même commencer à n’y placer que quelques dizaines d’euros par mois est un bon premier pas. Vous pourrez ensuite augmenter les sommes petit à petit.

« Quand devrais-je commencer à investir ? »

C’est l’une des préoccupations qui reviennent assez fréquemment.

Beaucoup de gens savent qu’ils « devraient » investir pour faire fructifier leurs euros durement gagnés. Mais l’investissement fait peur, et bien souvent, la solution choisie est l’inaction.

Pourtant, la réponse à cette question reste : le plus tôt possible.

Grâce à la magie des intérêts composés, plus vous placez votre argent tôt, meilleurs seront les bénéfices.

Avant de faire travailler vos euros, vous devriez à minima avoir construit votre fonds d’urgence comme nous l’évoquions un peu plus haut.

Ensuite, du moment que vous ne misez pas tout votre patrimoine sur des actions risquées, le mieux est de commencer doucement à investir.

Tout d’abord, et nous l’avons vu plus haut, l’éducation financière est extrêmement importante. Même si le domaine peut paraître complexe, n’hésitez pas à vous renseigner sur le sujet avant de placer votre argent sans comprendre vraiment ce que vous faites.

L’épargne salariale est souvent un excellent moyen de mettre un premier pied dans le bain.

Plutôt que d’encaisser directement vos primes de participation et d’intéressement (et donc de devoir payer un joli impôt dessus), placez-les sur un système d’épargne salariale, en essayant de varier si possible entre actions, obligations ou fonds en euros.

Etant donné que ce n’est pas de l’argent directement extrait de votre paie, le stress est souvent bien moins important.

L’assurance vie est aussi un placement souvent intéressant, qui vous permet de varier les supports sur lesquels vous souhaitez investir en choisissant à la fois des actions, des obligations et des fonds monétaires.

Décider dans quoi investir ne devrait pas être compliqué. La diversité est clef pour maximiser les rendements tout en minimisant les risques.

En résumé

L’objectif de ces questions est avant tout de vous encourager à adopter une réflexion critique sur vos finances.

Ce sont bien sûr loin d’être les seules questions à vous poser au sujet de votre argent. Mais l’essentiel, c’est de commencer quelque part pour prendre le contrôle petit à petit.

Prenez le temps, seul ou avec votre partenaire, de répondre à minima à quelques-unes de ces questions qui non seulement vous apporteront de la clarté sur votre situation, mais vous permettront également de vous rapprocher petit à petit de l‘indépendance financière.

Lire aussi

Laisser un Commentaire