Une plateforme pour investir en crypto monnaie avec des pièces de bitcoinUne plateforme pour investir en crypto monnaie avec des pièces de bitcoin
Cet article contient des liens affiliés. En savoir plus

Si vous êtes tout nouveau ou nouvelle dans l'univers des cryptos, vous avez peut-être encore un peu (voire beaucoup) de mal à comprendre de quoi il en retourne exactement.

Et encore moins comment placer votre argent dessus et investir dans des cryptomonnaies.

Ça tombe bien : dans cet article, on couvre les bases pour apprendre ce que sont les cryptomonnaies et comment elles fonctionnent.

Sans jargon ni détails techniques que personne ne comprend.

Voici votre guide étape par étape sur l'investissement en crypto-monnaie pour les débutants.

Note

La technologie des cryptos est complexe, largement assez pour que je ne puisse pas tout vous expliquer dans un seul article. Mon but, c’est simplement de vous expliquer le concept et de vous donner les bases pour mieux comprendre cet univers.

La cryptomonnaie, qu'est-ce que c'est ?

Avant de commencer à placer vos euros durement gagnés en crypto (ou dans n’importe quoi, d’ailleurs), il faut bien comprendre dans quoi vous investissez.

C’est un peu comme refaire l’électricité chez soi : mieux vaut s’y connaître avant se lancer pour éviter de mettre le feu 🔥.

Du coup, commençons par la base des bases : qu’est-ce que la cryptomonnaie ?

Expliquées simplement, les cryptomonnaies sont des monnaies électroniques peer-to-peer (pair à pair). Ce n’est pas une monnaie physique comme peut l’être l’euro.

En théorie, certaines cryptomonnaies peuvent être utilisées pour acheter des biens et des services du quotidien. Mais aujourd’hui, l’utilisation concrète des cryptos comme moyen de paiement est encore loin d’être largement adoptée.

Au lieu de s’en servir comme solution de paiement quotidienne, la plupart des personnes investissent dans des cryptomonnaies comme ils le feraient dans des actions en bourse, par exemple.

La particularité des cryptomonnaies, c’est que ce sont des monnaies numériques qui ne sont pas contrôlées par une autorité gouvernementale ou une banque centrale. Ici aussi, c’est une différence par rapport à d’autres monnaies comme l’euro ou le dollar, par exemple.

C’est d’ailleurs le but même de l’univers des cryptos : supprimer l’intermédiaire pour créer un système qui fonctionnerait sur l’informatique plutôt que sur la confiance en un tiers (souvent, les gouvernements ou les banques).

Note

Vous entendrez peut-être aussi parler de "cryptoactifs" pour parler de cryptos. C’est juste le terme un peu plus pompeux, mais la signification est globalement la même que “crypto monnaie”.

Prenons l’exemple du bitcoin, qui est probablement la cryptomonnaie la plus connue aujourd’hui.

Le bitcoin a été créé en réponse à plusieurs défauts du système bancaire et financier classique. Par exemple, les délais de transactions (pensez au temps que prennent certains virements), le pouvoir centralisé entre les mains des banques, les frais, etc.

Satoshi Nakamoto, le ou les (on ne sait pas qui se cache derrière) créateur(s) du Bitcoin, le décrit de cette manière :

Ce qu'il faut, c'est un système de paiement électronique basé sur la preuve cryptographique plutôt que sur la confiance, permettant à deux parties consentantes de faire des transactions directement entre elles sans avoir besoin d'un tiers de confiance.

En gros, plutôt que de faire confiance à une banque pour gérer vos transactions, on préfère s’échanger cette monnaie directement d’une personne à l’autre en faisant confiance à un système informatique.

Et là, vous vous dites peut-être :

“Super, mais avec tous les virus et les hacks informatiques, je pense que je préfère faire confiance à une banque pour gérer tout ça qu’à un PC.”

C’est là que la blockchain entre en jeu.

La blockchain

Difficile de parler de crypto sans parler de blockchain. C’est d’ailleurs un terme que vous avez sûrement déjà dû voir passer.

C’est un concept très important à comprendre puisque la blockchain, c’est justement la technologie qui permet l’existence des cryptomonnaies. C’est un peu la base du truc, le cœur même de l’univers des cryptos.

Et son fonctionnement est à la fois simple et compliqué.

La blockchain... what ?

Pour reprendre l'image la plus souvent utilisée, la blockchain, c'est comme un grand registre. Un peu comme un gros tableau Excel (en bien plus compliqué).

C’est une base de données qui est formée à partir de... 🥁 blocs, comme son nom l’indique.

Plus précisément, on peut la voir comme un historique de transactions sur lequel toutes les transactions qui ont lieu sur le réseau sont enregistrées (sous forme de blocs).

Bloc par bloc, on se retrouve avec une chaîne de toutes les transactions qui se sont passées sur le réseau. Un bloc est juste une collection de différentes modifications apportées à la liste. Une blockchain est juste un groupe de blocs qui sont liés entre eux.

La blockchain fonctionne de manière décentralisée car ce n’est pas une personne ou une institution qui s’occupe de cette base de données ou la modifie. Ce n’est pas une banque qui décide ou non de valider votre transaction.

Plus encore, cette structure chronologique est irréversible. L'objectif de la blockchain, c’est de permettre aux informations numériques d'être enregistrées et distribuées, mais pas éditées.

Note

Techniquement, il n’y a pas qu’une seule blockchain, mais plusieurs. Par exemple, le Bitcoin et l’Ether, deux cryptomonnaies différentes, ne fonctionnent pas sur la même blockchain.

Les deux points majeurs de la blockchain sont :

  • Elle est décentralisée. En termes simples, cela signifie simplement qu'il n'y a pas de centre de données où toutes les données de transactions sont stockées. Sans rentrer dans le côté technique, elles sont en réalité stockées sur des disques durs et des serveurs partout dans le monde.
  • Il n’y a pas d’intermédiaire. Il n’y a pas de banque ou d’entité pour superviser les transactions. Ce qui implique plusieurs avantages, comme une réduction des frais ou le fait que le pouvoir n'est plus seulement détenu entre les mains des banques.

On ne va pas trop creuser le sujet de la finance décentralisée dans cet article, mais vous pouvez au moins vous faire une idée de l’objectif derrière tout ça.

Note

Vous avez peut-être entendu parler de minage. Je ne vais pas non plus rentrer dans le détail dans cet article pour me concentrer sur l’essentiel, mais si vous êtes arrivé sur cet article exclusivement pour parler de minage (ou mining en anglais), qui est une notion plus avancée, vous pouvez par exemple regarder cette vidéo.

En résumé, dans ce nouveau système, la blockchain est l'autorité ultime sur qui possède quoi à un moment donné.

Une fois qu’une transaction a été validée, on ne peut plus revenir en arrière. Toutes les personnes ont la même version du registre, et tout le monde peut la consulter. Ce sont tous les utilisateurs qui y contribuent et non pas une seule institution comme une banque. Personne ne peut revenir en arrière ou modifier des chiffres.

En gros, grâce à la blockchain, vous pouvez voir chaque transaction qui a été faite, combien d'argent est sur chaque compte, etc.

Et là, c'est peut-être le moment où une alarme s’active et que vous vous dites que le truc à l’air en fait horrible, puisque vous n’avez aucune envie que tout le monde puisse savoir combien vous avez d’argent sur vos comptes.

Puisqu’ici, tout le monde peut avoir accès à la liste des transactions et de combien chaque compte a en sa possession, et plus seulement les banques.

Mais rassurez-vous : si vous pouvez avoir des informations détaillées sur un compte, vous ne savez pas forcément qui se cache derrière ce compte si la personne derrière ne révèle pas son identité. Vous ne pouvez pas relier directement un compte à une seule personne.

Exemple

Imaginons que vous ayez envoyé 0.00027 bitcoins (BTC) à votre pote Mallory.

Sur la blockchain, vous avez en réalité un petit surnom (une adresse). Elles sont en réalité bien plus complexe que ça, mais pour nous simplifier l’exemple, imaginons que votre surnom soit FKF et cette de Mallory YHE.

Vous, vous savez que vous avez envoyé 0.00027 BTC à Mallory.

Mais pour tous les autres, ils verront seulement que FKF a envoyé 0.00027 BTC à YHE.

Par contre, Mallory connaît maintenant votre adresse, et peut donc voir les transactions qui ont été associées à cette adresse en particulier.

Il y a plusieurs solutions à ça : un wallet peut avoir plusieurs adresses, et vous pouvez aussi par exemple utiliser différents wallets pour des objectifs différents.

Note

Ça, c’est pour le fonctionnement théorique de la blockchain. En réalité, si vous décidez d’acheter vos cryptos depuis une plateforme (comme un Exchange, dont je vous parle plus loin dans l’article), la majorité vous demanderont aujourd’hui de rentrer des informations pour pouvoir vous identifier (documents d’identité, etc.).

Attention : ça ne veut pas dire que les plateformes publient vos comptes librement avec votre nom en gros sur leur site web (les banques ne le font pas non plus). Seulement que l’anonymat n’est dans la plupart des cas pas total puisque ces plateformes peuvent vous identifier. Mais votre voisin de palier ne peut pas le faire (hors exemple dont je parlais juste avant).

Un dernier point sur la blockchain avant de passer à la suite. On parlait jusque-là de la blockchain comme un moyen de tenir un registre de paiements, mais ce n’est pas tout ce qu’elle peut faire. Elle peut en théorie être utilisée pour enregistrer d’autres types de données. On peut par exemple penser à des actes de propriétés en immobilier, des votes lors d’élections, et bien plus encore. C’est ce sur quoi travaillent beaucoup de projets de cryptos en ce moment.

Maintenant que vous savez tout ça, passons au côté plus concret du sujet : comment investir en cryptomonnaies ?

Comment fonctionne l'investissement en crypto ?

Avant de rentrer dans le comment investir en crypto techniquement (qu’on verra dans la prochaine et dernière partie), voici un peu plus d’éléments sur le fonctionnement global de l’investissement en cryptomonnaies.

On va aussi faire un petit tour du vocabulaire dans cette partie.

Les différentes cryptos : dans quelle crypto investir ?

La première question que vous vous posez, c’est peut-être la base des bases : investir, ok, mais dans quelle crypto ?

Aujourd’hui, il y a plus de 18 000 cryptos différentes qui existent (selon CoinMarketCap). Autant dire que pour ceux qui ont déjà du mal à choisir quoi manger chaque midi, on peut vite être débordé.

Mais j’ai aussi une autre mauvaise nouvelle : je ne peux pas vous dire quelles vont être les prochaines cryptos qui vont décoller et vous rendre riche.

Triste, I know.

En fait, personne ne le peut, mais ça, c’est un autre débat.

Et surtout, vous devriez toujours investir dans ce que vous comprenez et selon vos propres convictions, non pas parce que quelqu’un vous a dit de le faire (et encore moins votre cousin Rémi au repas de famille qui vous promet qu’il connaît LA crypto qui va exploser en 2022 – c’est faux).

Par contre, ce que je peux faire, c’est vous expliquer les différentes choses à savoir pour choisir vous-même dans quelles cryptos investir et quels risques prendre.

Quelles sont les plus grandes cryptos ?

Fini le temps ou le Bitcoin était le seul acteur sur le marché. Mais il reste quand même le plus gros acteur aujourd’hui (c’est-à-dire la cryptomonnaie avec le plus grand market cap).

C’est bien sûr toujours la cryptomonnaie la plus populaire, même aujourd’hui. C’est en quelque sorte “le leader du marché”.

La deuxième plus grande cryptomonnaie aujourd’hui, c’est l’ether, le coin de la plateforme Ethereum.

Les deux, bitcoin et ether, sont de loin les deux plus grandes cryptos actuelles, mais aussi les plus populaires.

Bien sûr, comme on le disait plus tôt, personne ne peut vous dire dans quoi investir (sauf éventuellement en discuter avec un(e) conseiller(e) en investissement dédié et ouvert(e) à l’univers des cryptos).

Mais de manière globale, beaucoup d’experts recommandent de rester sur les plus grandes cryptos (notamment bitcoin et ether) quand on débute et qu’on se lance pour la première fois dans l’investissement en cryptos.

Quand on arrive sur le marché, je conseille le bitcoin et l’ether, rien de plus.

Note

En parlant de Coinhouse (que je vous présenterais un peu plus en détail plus loin), ils proposent par exemple des allocations modèles que vous pouvez suivre selon votre situation ou le risque que vous êtes prêts à prendre. Ça peut être intéressant pour vous si vous ne savez absolument pas par où commencer.

Bitcoin, ether... et après ?

Qu’y a-t-il au-delà du bitcoin et de l’ether ?

Un grand univers, dans lequel on retrouve à boire et à manger.

Déjà, côté vocabulaire, voici les quelques termes qu’il peut être intéressant de connaître quand on débute.

🃏Les Altcoins

Un altcoin, c’est tout simplement toute crypto-monnaie autre que le Bitcoin. Par exemple, l’ether (Ethereum) est l’altcoin le plus populaire.

💵Les Stablecoins

En résumé, c’est une monnaie numérique rattachée à une monnaie “fiat” comme le dollar américain (ou à d’autres types d’actifs comme l’or). Et comme sa valeur est basée sur celle d’une monnaie fiat, elle est (en théorie) stable. Par exemple, 1USDT (le stablecoin Tether) = $1. Les stablecoins permettent donc de réduire la volatilité, mais peuvent aussi vous aider côté impôts (on en parle après).

🤪Les Meme Coins

En résumé, les meme coins sont des crypto-monnaies inspirées de memes ou de blagues sur internet. Le Dogecoin est probablement l’un des meme coins les plus célèbres. Ce sont des cryptos qui n’ont pas pour objectif d’être prises au sérieux, et relèvent bien plus de la blague que de l’investissement.

💩Les Shitcoins

Un shitcoin fait référence à une crypto-monnaie avec peu ou pas de valeur ou qui n'a pas d'objectif clair, précis ou pertinent. C’est un terme (très) péjoratif pour parler de certains projets d’altcoins qui n’apportent rien ou sont tout simplement des scams. Il y a bien-sûr une couche de subjectivité dans ce qui constitue un shitcoin ou non.

Ça va peut-être sans dire, mais les shitcoins et les meme coins sont à éviter si vous voulez investir sérieusement en cryptomonnaies.

Même si on entend souvent parler de personnes qui sont devenues “riches du jour au lendemain” avec ce type d’investissement, c’est très (très) loin d’être le cas pour la majorité des investisseurs.

Le monde des Altcoins est donc celui qui va probablement le plus vous intéresser si vous voulez investir dans plusieurs cryptos différentes. Ici, c’est comme pour l’investissement en bourse : mieux vaut éviter d’investir au hasard dans des cryptos sans comprendre le projet ni leur fonctionnement.

Comment gagner de l’argent en investissant en crypto ?

Il y a deux grandes manières de gagner de l’argent en investissant dans la cryptomonnaie :

  • La plus-value 📈. Ici, rien de compliqué : il s'agit simplement d'investir dans une crypto dans l’espoir qu’elle prenne de la valeur, et de toucher une plus-value à la revente (c’est-à-dire la revendre plus cher que vous ne l'avez achetée). Attention : dans cet article, je ne parle pas de trading (acheter et revendre souvent dans le but de faire des gains rapides), mais plutôt d’investissement en cryptos sur le long terme.
Note

Dans l’univers de la crypto, vous tomberez souvent sur le terme HODL (dérivé d’une faute de frappe du mot anglais HOLD qui veut dire garder/conserver) pour parler d’investir dans une crypto et de la conserver sur le long terme.

  • Le staking 💰. Pour faire simple, vous allez immobiliser une partie de vos cryptomonnaies en échange d’une rémunération (qui sera elle aussi en cryptos). C’est une forme d’investissement assez passive : vous “prêtez” vos cryptos, et vous n’avez plus grand-chose à faire à partir de là. Parfois, vous pourrez retirer votre argent à tout moment, et d’autres fois, il sera bloqué pendant une période donnée (selon ce que vous choisissez). Bien évidemment, vous devrez forcément acheter une crypto (cf. point précédent) pour pouvoir la staker.

Est-ce qu’investir en cryptomonnaie est risqué ?

En comparaison à d’autres types d’investissement, l’investissement en crypto est considéré comme très risqué.

Ça ne veut pas dire qu’il est à éviter complètement, mais seulement qu’il faut comprendre que l’investissement est risqué et placer son argent en conséquence.

Déjà, les cryptos sont des investissements assez instables : leur valeur peut augmenter et diminuer de manière très significative sur des plages de temps très courtes. On dit que c’est un investissement volatil.

Ensuite, on ne peut pas parler de cryptos sans parler du fait qu’énormément d’arnaques fleurissent dans cet univers, et qu’il faut donc être très prudent quand on commence à investir.

Enfin, il s’agit aussi d’un écosystème nouveau, encore assez peu réglementé (ce qui était l’objectif de base des cryptos, mais c’est un débat pour un autre jour). Sachant que les États se penchent de plus en plus sur l’univers des cryptos, on ne connaiît pas encore les régulations à venir et leur impact sur le monde des cryptomonnaies.

Est-ce qu’investir en crypto est une bonne idée ?

Comme on l’a vu plus tôt : tout dépend !

Tout dépend de vous, de votre situation, etc. En résumé, de si vous pouvez vous le permettre.

Deux éléments à prendre en compte :

  • Intégrer les cryptos à l’intérieur de votre stratégie d’investissement, en diversifiant avec d’autres investissements : bourse, immobilier, etc. (et ne pas se mettre en crypto à 100%).
  • Être dans une situation personnelle et financière qui vous permette d’investir en premier lieu. Si vous êtes dans une situation financière difficile mais juste attiré par un potentiel de gains rapides, ce n’est probablement pas une bonne idée de commencer maintenant. Investissez seulement l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre.
Note

Comme pour tout investissement, mais encore plus pour les cryptos qui sont un univers qui regorge d’arnaques, ne vous fiez jamais aux promesses de gains sûrs ou faciles.

La fiscalité des cryptos

En cryptomonnaies comme ailleurs, impossible de ne pas passer par la case impôts.

Du moins, c’est le cas si vous voulez investir en toute légalité. Et comme je ne veux pas de problèmes avec le Trésor Public, c’est l’angle que je vais prendre pour cet article.

  • La première chose à savoir, c’est que vous ne payez pas d’impôts tant que vous ne vendez pas de la crypto pour plus de 305 € (c’est-à-dire que vous récupérez de l’argent en monnaie fiat après avoir vendu de la crypto) ou n’achetez rien en crypto pour plus que ce montant. C’est cadeau.
  • La deuxième, c’est que vous ne payez pas d’impôts tant que vous ne convertissez pas vos cryptos en monnaie “fiat” (c’est-à-dire une monnaie comme l’euro, le dollar, etc.).

Et pour creuser ce point un peu, c’est là que les stablecoins dont je vous parlais plus haut deviennent d’autant plus intéressantes.

Puisque les stablecoins ne sont pas une monnaie fiat, vous pouvez échanger vos cryptos en stablecoins (en théorie plus stable que les autres cryptos) sans passer par la case impôts. Vous faites un échange de crypto à crypto, et n’avez donc rien à payer.

Exemple

Si vous avez l’équivalent de $100 de bitcoin, et que vous l’échangez contre $100 de Tether (un stablecoin dont la valeur suit celle du dollar), vous faites techniquement un échange de crypto à crypto, ce qui n’est pas un évènement imposable.

Par contre, le jour où vous allez retirer vos cryptos, c’est là que tout se complique. Très sérieusement.

Les impôts sont un milieu très complexe, la crypto aussi, et là on a une fusion des deux particulièrement ingérable.

L’impôt que vous allez payer en théorie, c’est ce qu’on appelle la flat tax. Jusque-là, tout est simple : il s’agit de 30 % sur vos gains.

Le problème, c’est le calcul de vos gains qui est extrêmement compliqué. Tellement que je ne vais même pas essayer de le détailler dans cet article.

Heureusement, il existe des plateformes qui peuvent vous accompagner au moment de faire votre déclaration (voire même faire tous les calculs pour vous).

Logo de Waltio fiscalité cryptomonnaies
Waltio

Waltio vous permet de calculer et de déclarer vos gains en crypto-monnaies facilement et rapidement. Vous obtenez automatiquement votre formulaire de déclaration prérémpli, sans avoir à faire les calculs vous-même.

Comment investir en cryptomonnaie ?

Attaquons la dernière partie, le nerf de la guerre : comment faire, concrètement, pour investir en crypto ?

Avant de commencer, quelques rappels :

  • Ne placez pas toutes vos économies en cryptos (et encore moins sur seulement une ou deux cryptos). Ou du moins, c’est à vos risques et périls. Les experts ont tendance à ne recommander de placer qu’entre 1 et 10% de votre patrimoine sur ce type d’investissement, et tout dépendra de votre situation propre.
  • Ayez une épargne de précaution, c’est-à-dire une somme d’argent mise de côté pour vous aider à retomber sur vos pattes (au lieu de vous retrouver à ne manger que des pâtes) en cas d’urgence financière. Cette somme est généralement mieux placée sur un placement sécurisé et facilement accessible.
  • Définissez à l’avance votre stratégie : combien vous comptez mettre tous les mois, sur quoi, etc. Placer une somme régulière chaque mois est souvent une stratégie qui fonctionne mieux que d’essayer de se demander à chaque fois si c’est le moment ou non d’investir selon comment se comportent les marchés.

Choisir comment vous voulez acheter vos cryptos

Il faut savoir qu’il y a plusieurs façons différentes d’acheter des cryptos. Tout dépend de la façon dont vous avez envie d’investir.

Globalement, on peut investir en crypto de plusieurs manières :

  • Depuis certaines banques en ligne (comme Revolut) ou plateformes spécialisées
  • Depuis ce qu’on appelle un Exchange
  • Depuis des wallets en ligne (ce qu’on appelle des hot wallets)
  • Depuis des wallets hors ligne (ce qu’on appelle des cold wallets)
Note

Quand on débute, il vaut souvent mieux rester sur des solutions et des plateformes connues plutôt que de partir sur des Exchanges obscurs (qui peuvent être soit mal construits et peu sécurisés, soit simplement des arnaques)

Dans cet article, je vais me concentrer sur les Exchanges et les plateformes spécialisées, plus accessibles aux débutants.

Les plateformes spécialisées

Dans cette catégorie, je voulais principalement vous présenter Coinhouse.

C’est la première plateforme que j’ai utilisée quand j’ai commencé à investir en crypto, tout simplement parce que c’est celle qui paraissait la moins intimidante.

Et pour en avoir testé plusieurs aujourd’hui, c’est aussi de (vraiment) très loin la plus simple que j’ai eu l’occasion d’utiliser.

Elle sera certainement trop simple (et chère) pour celles et ceux qui veulent faire du trading ou avoir des options avancées, mais si votre objectif est de commencer à investir en crypto facilement sur le long terme, elle peut être un bon moyen de se lancer.

Coinhouse est une plateforme d’investissement made in France 🇫🇷 qui a pour but de rendre l’investissement en crypto accessible à tous.

Et leur mot d’ordre, c’est justement la simplicité, notamment pour ceux qui débutent. La plateforme est hyper intuitive (sans tous les graphiques incompréhensibles pour beaucoup qu’on peut retrouver sur les autres plateformes) et très rassurante quand on se lance. C’est pour ça que je pense qu’elle peut être un bon moyen pour ceux qui veulent s’exposer petit à petit.

Ils ont aussi sur leur site une Académie avec des contenus éducatifs très intéressants.

En contrepartie de cette simplicité, les frais sont de Coinhouse élevés par rapport à d’autres plateformes. Elle a aussi quelques autres inconvénients, comme le transfert sur un wallet impossible pour certaines cryptos.

Tout dépend si vous privilégiez la simplicité, ou plutôt une offre plus complète et complexe.

Logo de la plateforme crypto Coinhouse
Coinhouse

Coinhouse est une plateforme d'investissement en cryptomonnaies qui a pour objectif de rendre les cryptos accessibles à toutes et tous avec leur interface simple d'utilisation et leur accompagnement, même pour ceux qui débutent.

Les exchanges

Binance

C’est aussi une plateforme que j’utilise régulièrement, très populaire en France mais aussi partout dans le monde.

Créée en 2017, Binance permet d’investir dans plus de 600 cryptomonnaies. C’est l’un des leaders mondiaux de l’investissement en crypto, avec des frais qui sont assez compétitifs. Elle propose deux versions : une version lite (simplifiée) ou pro (plus avancée).

Elle propose aussi plusieurs services intéressants (staking, etc.).

Par contre, c’est une plateforme bien plus complète que Coinhouse, mais aussi bien plus complexe (y compris pour sa version “lite”). Vous aurez donc certainement besoin d’un petit temps d’apprentissage avant d’être parfaitement à l’aise.

Note

Pour la petite histoire, j’ai un jour passé une soirée entière avec le service client de Binance (au demeurant très sympathique) suite à un problème sur mon compte. J’ai fini par devoir enregistrer une vidéo de moi tenant mon passeport à côté de ma tête et réciter un texte qu’ils m’avaient envoyé – comme si j’avais été prise en otage et que mes ravisseurs devaient prouver que j’étais encore en vie. Même si le service client m’a bien aidé, je peux vous assurer qu’on est loin d’être sur une expérience facile.

Par contre, je peux aussi vous assurer qu’ils prennent la sécurité très au sérieux. Rassurant.

Logo Binance
Binance

Binance est une plateforme qui permet d'acheter, de vendre et d'échanger des centaines de cryptomonnaies. C'est l'un des plus gros exchange de crypto dans le monde.

Coinbase

Coinbase est un Exchange de cryptomonnaies, aussi très connue, pour acheter, vendre et échanger des cryptos. Elle propose aujourd’hui plus de 100 cryptos dans lesquelles investir.

Elle est probablement un peu plus adaptée aux débutants que Binance (et moins que Coinhouse). Sachant que pour ceux qui recherchent des fonctionnalités plus avancées, il est possible d’utiliser leur version Coinbase Pro.

Je ne l’ai jamais utilisée personnellement donc je ne peux pas vous faire mon retour personnel dessus, mais c’est une plateforme très utilisée. Pour ce qui est des inconvénients, les retours négatifs se concentrent surtout sur le service client et sur les frais pratiqués, ainsi que l'analyse limitée de la performance de nos investissements.

Attention

Le but de Moneylo, ce n’est pas de vous donner des conseils, et encore moins de vous dire quoi faire.

Les informations que l’on donne sont seulement données à titre informatif et général : c’est ensuite votre propre responsabilité de décider si les informations présentées sont pertinentes selon votre propre situation.

Nous ne donnons pas de conseils personnalisés. Pour vous faire accompagner selon votre situation précise, consultez un conseiller financier.

Investir comporte un risque de perte.

Solene Rouvier, créatrice de MoneyloSolene Rouvier, créatrice de Moneylo
Solene Rouvier

Solene est la créatrice de Moneylo.fr, un site qui a pour mission de décomplexer et démocratiser le monde de l'investissement en France en le rendant accessible à tous, même aux débutants.

Vous aimerez aussi

Une banquiere explique la durée d'un contrat d'assurance-vieUne banquiere explique la durée d'un contrat d'assurance-vie
Placements
Quelle est la durée d'une assurance-vie ?

L'assurance-vie est un placement tout particulièrement apprécié en France. Et ça se comprend quand...

Un téléphone connecté à la plateforme Finary sur des investissementsUn téléphone connecté à la plateforme Finary sur des investissements
Placements
Finary : avis sur la plateforme pour suivre vos placements simplement

Quand on commence à se lancer dans la vie active et à investir, on peut vite avoir tendance à...

Un ordinateur avec le logo de LinxeaUn ordinateur avec le logo de Linxea
Placements
Avis sur LINXEA : tout savoir sur ce courtier en assurance vie

Très prisée par les Français, l’assurance-vie est souvent un très bon support d'investissement pour...

Une main qui tient des livres sur l'investissementUne main qui tient des livres sur l'investissement
Placements
Les 8 livres sur l'investissement à lire absolument (2022)

L'investissement est un sujet extrêmement important dans le domaine des finances personnelles. Et...

Des calculs d'argent sur un carnetDes calculs d'argent sur un carnet
Placements
Assurance-vie ou Livret A : sur lequel placer ?

L'assurance-vie et le Livret A font tous les deux partie des placements préférés des français. Mais...

Mockup site de placement-directMockup site de placement-direct
Placements
Avis sur Placement Direct : tout savoir sur ce courtier

Ceux qui parcourent nos articles fréquemment le savent à force de nous entendre le répéter : Bien...

Commentaires