À propos : qui sommes-nous ?

Ma mission, c’est d’aider ceux qui découvrent l’investissement à se lancer sans angoisses en proposant du contenu éducatif décomplexé.

Je crois très fort que l’investissement peut paraître compliqué, mais qu’il n’a pas à l’être. Et en même temps, je crois aussi qu’apprendre à bien placer son argent est une étape essentielle pour préparer son avenir. C’est pour ça que j’ai créé Moneylo.

Photo de Solene, créatrice de Moneylo
Solene, créatrice de Moneylo

Démocratiser l’investissement, et le rendre accessible à celles et ceux qui en ont besoin

Si je vous demande de fermer les yeux et de penser à quoi ressemble une personne qui investit, vous imaginez peut-être un mec de 50 ans et plus en costard – et peut-être même avec une belle montre au poignet.

C’est un problème.

Vous voulez savoir à quoi ressemble vraiment un investisseur ou une investisseuse ?

Regardez-vous dans un miroir. Et je dis ça avec amour.

En fait, on a plus ou moins tous besoin d’apprendre à placer notre argent correctement.

Mais on fait face à plein de mythes qui perdurent et qui nous empêchent d’avancer :

  • Investir, c’est beaucoup trop risqué
  • Il faut vraiment très bien s’y connaître pour commencer à investir
  • Investir, c’est franchement chiant ennuyeux
  • Il faut avoir les moyens pour investir / c’est pour les riches
  • Investir, c’est comme jouer au casino
  • Investir, c’est soutenir des entreprises pas forcément très vertueuses
  • C’est vraiment pas pour moi, c’est un univers trop compliqué

En attendant, l’argent qui dort sur vos livrets vous fait perdre du pouvoir d’achat tous les ans.

Mais heureusement pour vous, il y a d’autres solutions. Et c’est ces solutions que je veux vous présenter simplement (et avec légèreté) sur Moneylo.

Qui suis-je, d’où viens-je ?

Story time : pourquoi j’ai décidé de lancer Moneylo.

Arrivée à la vingtaine, quand j’ai touché mes premiers salaires, j’ai voulu me renseigner sur quoi faire de mon argent.

J’ai toujours plus ou moins entendu qu’épargner était important. Mais pour savoir et comment placer mon épargne, c’était autre paire de manches 🧤. Par contre, j’avais aussi entendu dire qu’investir, c’était vraiment trop risqué (ouch, première erreur).

Du coup, j’ai fait ce que chaque jeune adulte responsable ferait à ma place : je suis allée sur Google.

Et là, c’est le drame.

J’enchaîne les articles, et je ne comprends tout simplement... rien.

Il faut aussi dire que quand on se lance, que l’école ne nous a rien appris sur l’argent et qu’on n'a pas la chance d’avoir des parents qui maîtrisent le sujet, entendre parler d’UC, d’OPCVM, de SICAV et de TYC, c’est compliqué. D’ailleurs le dernier n’existe même pas : je viens de l’inventer et vous ne vous en êtes peut-être même pas rendu compte.

Du coup, deux solutions s’offraient à moi :

Soit j’en déduis que je suis le problème, et je remets en question toute mon estime de moi-même.

Soit je me dis qu’il y a un sérieux problème d’éducation financière en France.

Heureusement pour moi, j’ai choisi la deuxième option.

Parce qu’au fond, c’était loin d’être ma faute. Et si vous vous sentez aujourd’hui complètement dépassé par le sujet des finances et de l’investissement, j’ai une bonne nouvelle : ce n’est pas de votre faute non plus.

Sauf pour ceux qui ont la chance d’avoir des parents qui s’y connaissent et partagent leurs connaissances, on débarque dans la vie adulte sans aucune idée de comment placer correctement son argent.

Le résultat ? J’ai décidé d’apprendre tout ce que je pouvais sur le sujet à la fois pour moi (égoïste !), mais aussi pour aider tous ceux qui se sont un jour sentis victimisés par les contenus incompréhensibles sur l’investissement et les finances personnelles.

Aujourd’hui, après des milliers d’articles lus, des dizaines de formations suivies, et un nombre immesurable de livres dévorés sur le sujet, j’ai complètement dépassé cette barrière, et l’investissement est devenu mon meilleur ami.

Mon objectif avec Moneylo, c’est qu’il devienne le votre aussi.

Pas de jugement, pas de honte

Mon objectif, c’est que parcourir Moneylo soit comme discuter finances avec une bonne copine qui s’y connaît bien.

Sans jugement, sans ton moralisateur, et en faisant voler en éclat l’idée que le sujet est trop compliqué pour vous.

Il faut un village pour élever un enfant

Pardonnez-moi la métaphore, mais Moneylo, c’est mon petit bébé. Et je ne suis pas la seule à l’avoir élevé.

Il y a d’autres personnes qui m’accompagnent au quotidien dans ma mission de vulgariser et décomplexer le monde de l’investissement en France.

Et c’est grâce à elles que Moneylo est ce qu’il est aujourd’hui.

Photo David
David, la personne qu’on appelle quand ça marche pas (aussi appelé “développeur web”, et accessoirement “mon mari”)
Elodie
Elodie, rédactrice immo & crypto
Photo Emma
Emma, rédactrice investissement