Un bol de frites

26 manières de faire des économies sur la nourriture et les boissons

10 janvier 2019

L’une des plus grandes surprises quand on commence à suivre régulièrement son budget mensuel est souvent à quel point nous dépensons de l’argent dans la nourriture et les boissons tous les mois. C’est d’ailleurs l’une des catégories où nous avons tendance à sur-dépenser le plus.

Et ce pour deux raisons principales. Tout d’abord, boire & manger sont des activités assez sociales (un repas avec des amis, aller boire un verre ou un café après le travail…). Aussi, on a souvent tendance à se laisser avoir par la fatigue et la flemme de cuisiner… et de se tourner vers le fast food le plus proche.

C’est ce qui en fait l’un des types de dépenses pour lesquelles nous gaspillons le plus d’argent. Et le problème, c’est qu’elles ne contribuent que très peu à notre bonheur à long terme, mais sont plutôt impulsives et liées à un manque de préparation.

Il n’y a qu’à voir la différence entre faire les courses avec l’estomac vide ou plein. Tout est une question de perception.

Découvrez dans cet article les meilleurs moyens de faire des économies sur la nourriture et les boissons, sans avoir à vous priver !

Au supermarché

Un étalage de fruits et légumes

1 — Faites toujours vos courses avec une liste… et le ventre plein. L’un des meilleurs moyens de gaspiller de l’argent au supermarché ? Y aller sans savoir exactement ce que vous devez et voulez acheter. Avant de partir, parcourez votre frigo et vos placards pour savoir ce que vous devez acheter. Et surtout, mangez juste avant pour éviter de craquer sur toutes les gourmandises qui croiseront votre route…

2 — Recherchez à l’avance des bons de réductions à utiliser. Il existe des dizaines de sites internets avec des offres promos et coupons de réduction que vous pouvez imprimer ou présenter sur votre téléphone lors de votre passage en caisse. Jetez-y un coup d’oeil avant de vous rendre au supermarché.

➡️ Lire Les 5 meilleurs sites de bons de réduction à imprimer

3 — Remplacez les produits de marque par des marques de distributeurs. Les produits de marque coûtent souvent (bien) plus cher, mais il y a en réalité très peu de différence avec leur équivalent marques de distributeur (c’est-à-dire les marques de « supermarché »). Et parfois, ceux-ci sont même parfaitement identiques… Essayez de remplacer certaines marques que vous avez l’habitude d’acheter par leur équivalent petit prix — une fois la barrière psychologique passée, vous pourriez être surpris.

4 — Comparez le prix des produits avant d’acheter. Comparer les prix ne prend que quelques secondes, mais peut vous permettre de faire d’énormes économies sur le long terme. Regardez-bien le prix au kilo, qui peut parfois être plus élevé même quand les produits sont dits « en promotion ».

5 — Commandez sur le Drive ou utilisez les scanettes. Si vous avez une voiture, commander sur le Drive n’est pas seulement un gain de temps. C’est aussi un bon moyen de faire des économies au quotidien. Il est beaucoup plus simple d’éviter les achats impulsifs quand on ne vagabonde pas dans les rayons, et vous pouvez aussi suivre le montant de votre panier pour éviter la surprise une fois en caisse. Idem pour le système des « scanettes/zapettes » de plus en plus proposé dans les grandes surfaces.

6 — Jetez toujours un coup d’oeil au rayon des dates courtes. Le rayon des « dates courtes » est désormais ma première destination quand j’arrive en magasin. Il regroupe tous les produits dont la date de péremption approche et qui ne peuvent plus être proposés à la vente « classique ». Jetez-y un coup d’oeil pour savoir si certains produits de votre liste n’y figurent pas, ou si vous pourriez en remplacer quelques uns par ces promos courte durée.

7 — Ne vous laissez pas avoir par les techniques des supermarchés pour vous faire dépenser plus. Les têtes de gondoles qui font croire à des promotions, les produits les plus chers placés à hauteur des yeux, offrir des « promotions » où les produits sont en réalité plus chers au kilo, mettre à votre disposition d’énormes paniers… Il existe plein de techniques que les supermarchés utilisent pour vous encourager à acheter plus. Essayez de garder la tête froide et de respecter votre liste pour ne pas vous faire avoir.

8 — Profitez des systèmes de cashback. Certains sites web ou application comme iGraal.com ou Poulpeo.com vous permettent de bénéficier d’un remboursement partiel sur cos courses alimentaires. Cumulées dans le temps, les économies peuvent être importantes.

9 — Éviter le gaspillage commence au supermarché — pas dans votre frigo ! Pourquoi acheter un régime entier de 6-7 bananes quand vous n’en avez besoin que de 3 ? Même quand le prix est bas, faire attention à la quantité fera une énorme différence de gaspillage alimentaire et vous aidera à faire beaucoup d’économies sur le long terme.

➡️ Lire 7 astuces pour ne plus perdre d’argent en faisant les courses

Dans la cuisine & à la maison

Une personne en train de faire la cuisine

10 — Planifiez vos repas à l’avance grâce à un « meal plan ». C’est quelque chose que l’on fait maintenant toutes les semaines à la maison. Au moment d’écrire la liste de courses, on prépare un calendrier où l’on défini à l’avance tous nos repas matin, midi et soir pour la semaine. En plus de ne plus avoir a se demander « qu’est-ce qu’on mange » tous les soirs, c’est un moyen de se faciliter la vie et de faire des économies.

11 — Adoptez le « batch cooking » / « meal prep ». Cuisiner ses repas à l’avance peut sembler laborieux et compliqué. Mais bien au contraire. Le meal plan, c’est l’assurance de se simplifier la vie, en plus de faire des économies ! Plutôt que de passer 20-30 minutes par jour à cuisiner vos repas du soir et du midi (ou de sortir l’acheter… et gaspiller encore plus d ‘argent), réservez 2 heures le dimanche pour cuisiner à l’avance tous vos repas de la semaine, et les stocker dans des tupperwares.

12 — Remplacez les sodas par de l’eau pétillante. Oui, j’avoue : j’adore le soda. C’est probablement l’une des dépenses pour lesquelles j’ai le plus de mal à me contrôler. J’ai malgré tout réussi à (beaucoup) limiter ma consommation en remplaçant le soda par de l’eau pétillante, et en me forçant à n’acheter qu’une bouteille maximum par semaine. En plus d’un effet positif pour la santé, votre budget vous remerciera également.

13 — Définissez à l’avance votre budget alimentaire — et tenez-y vous. Vous devriez prévoir chaque mois dans votre budget un montant spécialement dédié à vos courses alimentaires (sans compter les repas dehors), puis vous y tenir, quitte à devoir faire quelques sacrifices. Comment « moins dépenser » en faisant vos courses si vous ne savez même pas combien vous dépensez à la base ?

➡️ Lire Le guide ultime pour créer son premier budget mensuel

14 — Oubliez les plats préparés — cuisinez ! En plus d’être mauvais pour la santé, les produits transformés et plats préparés coûtent en général beaucoup plus cher que si vous ne les cuisiniez vous-même. Sachant que beaucoup des repas sur le pouce sont des plats de pâtes ou des salades, ils sont particulièrement faciles à reproduire.

15 — Pensez à congeler. Quand il s’agit de faire des économies sur la nourriture, le congélateur est votre meilleur ami. Si vous trouvez des promotions ou dates courtes au supermarché que vous ne comptez pas manger tout de suite, congelez-les. Idem pour les restes que vous n’êtes pas sûrs de manger : plutôt que d’attendre qu’il ne soit trop tard et de devoir les jeter, mettez-les simplement au congélateur.

16 — Organisez une « soirée restes ». On ne s’en rend pas compte, mais jeter les restes, c’est aussi jeter de l’argent. Une fois par semaine, planifiez un diner ou vous finirez les restes de la semaine. Pour rendre l’idée un peu plus sympa, vous pouvez même les revisiter : cuisiner une nouvelle sauce pour finir les pâtes, créer votre salade composée…

Manger dehors

Un repas de restaurant à économiser

17 — Stockez des plats au frigo & au congélateur pour les « urgences ». Vous mangez dehors trop souvent ? L’un des meilleurs moyens de vous limiter est de vous préparer aux urgences alimentaires. Notamment pour éviter le « oh, j’ai trop la flemme de cuisiner… et si on commandait quelque chose ? ». Votre plat spécial « flemme » devrait être une recette que vous aimez particulièrement : des cheeseburgers, pizzas congelées, couscous ou paella… Et si les plats préparés ne sont certes pas bons pour la santé, rappelez-vous que cette solution n’est censée être qu’occasionnelle. Et de toute façon, les fast food n’auraient probablement pas été bien meilleurs…

18 — Arrêtez de manger dehors tous les midis. L’un des meilleurs moyens de gaspiller de l’argent est d’acheter votre repas à l’extérieur tous les midis. Vraiment : vous perdez des centaines voire milliers d’euros par mois en mangeant dehors plutôt qu’en amenant votre tupperware. Au lieu de déjeuner au restaurant avec vos collègues préférés, retrouvez-les au parc ou à la cafétéria pour manger ensemble. Vous risquez même d’en rendre jaloux plus d’un…

19 — Recréez le menu de votre fast food préféré… à la maison. Vous êtes à deux doigts de craquer pour un Mc Do tellement vous avez une envie irrépressible de Mc Chicken ? Et si vous le cuisiniez plutôt vous-même ? Aujourd’hui, vous pouvez trouver en ligne presque n’importe quelle recette de restaurants et fast food, à un prix bien plus réduit.

20 — Ne prenez pas le menu. Si vous commandez un repas à emporter, prenez seulement votre plat ou sandwich, hors menu. Faire cuire quelques frites au four et vous servir un verre de soda ne vous prendra que quelques minutes — et vous coûtera bien moins cher.

21 — Emportez votre café au lieu de l’acheter. Une des meilleures façons d’économiser de l’argent sans avoir à abandonner votre café quotidien est de préparer votre propre tasse à la maison, puis de l’emporter au travail (dans un thermos ou autre). En prenant le prix moyen d’un café simple, acheter votre café tous les jours plutôt que le faire vous-même vous coûte environ 568€ par an.

➡️ Lire Le « Latte Factor » : ce qu’une tasse de café révèle sur vos finances

22 — Si vous voulez acheter un repas à emporter à l’extérieur, passez par une application comme Too Good To Go. Too Good To Go vous permet de récupérer dans les commerces autour de chez vous les invendus en fin de journée, et donc de vous régaler à petit prix ! Il s’agit seulement des repas de la journée qui n’ont pas été écoulés, donc pas de problème de fraicheur — mais un prix très réduit !

23 — Si vous devez manger dehors, profitez des réductions. Avant d’aller au restaurant, parcourez les sites de promotions comme LaFourchette pour profiter des restaurants locaux à petit prix. En plus des réservations à prix réduits, vous retrouverez souvent des offres sur leur site web ou via l’application mobile.

24 — Prévoyez des sorties entre amis ailleurs qu’au restaurant. Si vous avez tendance à trop manger dehors les week-ends ou soirs de semaine entre amis, pourquoi ne pas plutôt les inviter chez vous en proposant à chacun de ramener son plat fétiche ? Ou bien organiser une soirée après l’heure du repas ? Il existe plein d’activités tout aussi sympa, et à un coût bien plus réduit.

25 — Optez pour les boissons sans alcool. Boire de l’alcool est bien souvent plus un geste social qu’autre chose. L’alcool n’est en réalité qu’un prétexte : opter pour une boisson sans alcool lors de vos sorties vous permettra de passer un tout aussi bon moment, mais aussi de faire plaisir à votre portefeuille et à votre santé. Bien sûr, il n’est pas question de vous interdire complètement de boire, mais faire l’effort ne serait-ce que de temps en temps vous mettra déjà sur la bonne voie.

26 — Supprimez les applications de livraison de votre téléphone. Loin des yeux, loin du cœur. Les commandes de nourriture en ligne sont désormais (trop) faciles avec les applications mobiles et l’enregistrement automatique de votre carte. Supprimez-les systématiquement pour ne plus être tentés.

Laisser un Commentaire