Vous avez un projet immobilier en tête et souhaitez en savoir plus sur les taux de crédit et leur évolution avant de vous lancer ?

Découvrez dans cet article le fonctionnement des taux d’emprunt, leur évolution et leur impact sur votre projet immobilier pour donner vie à votre projet en toute sécurité.

Le taux immobilier, qu’est-ce que c’est ?

Le taux d’intérêt d’un prêt immobilier est la somme qu’un emprunteur doit payer à une banque pour obtenir un crédit immobilier.

Pour faire simple, il s’agit de ce que vous devez payer sur le montant du capital qu’il vous reste à rembourser. C’est pourquoi ils seront plus élevés en début de prêt (quand la somme a rembourser est encore importante) pour ensuite diminuer au fil du temps.

Il est exprimé exprimé en pourcentage du montant du prêt.

Plus précisément, le TAEG (“taux annuel effectif global”) doit obligatoirement apparaitre sur les publicités et offres commerciales des organismes prêteurs.

Le taux d’intérêt de votre prêt a une influence sur vos mensualités, et donc sur le coût total de votre crédit.

S’il ne peut pas déplacer le plafond fixé par la Banque de France, il peut cependant varier selon les organismes – d’où l’intérêt de se renseigner avant et de faire des recherches pour obtenir le meilleur taux pour votre projet.

Gardez aussi en tête que le taux auquel vous pouvez espérer obtenir un prêt dépendra de votre profil d’emprunteur.

Taux fixes vs. Taux variables

Il existe deux grands types de taux dont le fonctionnement est assez différent : les taux d’emprunt fixes et les taux variables.

  • Les taux fixes : le taux est défini au moment de la souscription de votre prêt sans variation durant sa durée.
  • Les taux variables : le taux de votre emprunt progresse durant la durée de votre crédit suivant un indice de référence (en général, l’indice Euribor).

En France, le type d’emprunt le plus répandu reste le taux fixe.

L’évolution des taux immobiliers

Vous en avez sûrement déjà entendu parler pendant un repas de famille ou a la machine à café : depuis un certain nombre d’années, l'évolution des taux des prêts immobiliers suit une tendance à la baisse, notamment depuis la crise de 2008.

L’année 2019 a notamment été une année de baisse des taux record avec des crédit bon marché qui ont su ravir les emprunteurs.

Mais les taux actuels et la tendance à la baisse ne signifient pas nécessairement que l’attractivité va persister durant des mois ou années.

Les taux immobiliers varient effectivement en fonction des marchés financiers, et peuvent donc être fortement influencés par des tendances économiques et boursières parfois peu prévisibles.

Comme nous l’évoquions déjà, ils vont également s’adapter aux profils des emprunteurs, et les taux les plus bas sont souvent réservés aux revenus les plus aisés. Même si les conditions sont assez favorables pour tous les emprunteurs, cela ne signifie pas que tout les projets pourront profiter de ces taux records de la même manière.

Pour avoir un aperçu de la situation actuelle, vous pouvez suivre les taux de crédits grâce à Vousfinancer .

Commentaires