Une femme compare des PEA sur ordinateurUne femme compare des PEA sur ordinateur

Ce n'est pas vraiment un secret : le monde de la finance adore les acronymes. Mais si il y en a un qu'on aime par dessus tout, c'est le PEA.

Car au delà d'être une jolie suite de lettre, le PEA mérite vraiment d'être connu et compris pour tous les avantages qu'il peut offrir à votre épargne.

En plus d'être un bon support pour investir en bourse, il offre des avantages à côté desquels il serait dommage de passer.

Voici un guide complet sur le PEA, son fonctionnement, ses avantages et ses inconvénients... et tout ce qu'il faut savoir avant d'en ouvrir un.

Qu'est-ce qu'un PEA ?

Le PEA, pour plan d'épargne en actions, est ce qu'on appelle une enveloppe fiscale.

Plus simplement, il s'agit d'un produit d'épargne vous permettant d'investir en bourse tout en profitant d'avantages fiscaux (et franchement, qui n'aime pas payer moins d'impôts ?).

C'est aussi un produit d'épargne réglementé : c'est-à-dire que c'est l'État qui fixe les règles de son fonctionnement. Le PEA a d'ailleurs justement été créé par l'État avec pour objectif d'encourager les français à investir dans les actions françaises et européennes.

Les différents types de PEA

Dans cet article, nous allons principalement vous présenter le PEA classique, mais il faut aussi savoir qu'il existe différents types de PEA.

Déjà, dans la catégorie des PEA classiques, on peut différencier les PEA bancaires et assurance.

  • Le PEA bancaire (qui n'a pas nécessairement besoin d'être ouvert dans une banque à proprement parler, mais on y revient plus tard). C'est le plus connu et le plus utilisé en France. Il vous permet d'acheter des actions ou des parts de fonds d'investissement.
  • Le PEA assurance. Ce type de PEA est ouvert auprès d'une compagnie d'assurance. Il se rapproche un peu plus du fonctionnement d'une assurance-vie (ou plus précisément un contrat de capitalisation, mais on ne va pas rentrer dans ces détails ici). Vous ne pouvez pas y acheter d'actions en direct, mais seulement investir dans des unités de compte comme pour une assurance vie. Les avantages fiscaux sont les mêmes, mais les frais sont généralement plus élevés que le PEA classique.

Gardez en tête qu'on ne peut détenir qu'un seul PEA, d'où l'importance de bien le choisir.

Le PEA bancaire est à mon sens plus avantageux et plus souple, car il vous permet d'acheter des actions individuelles, des fonds, des ETF, etc. alors que le PEA assurance ne vous permet que d'investir dans des unités de compte comme en assurance-vie.

Ensuite, en dehors du PEA classique, il existe aussi deux autres types de PEA (je sais, ça commence à faire beaucoup, mais c'est les derniers, promis). On ne va pas trop les mentionner dans cet article, mais il est important de les connaitre aussi.

  • Le PEA Jeune. Il est dédié aux 18-25 ans qui sont rattachés au foyer fiscal de leurs parents. La limite des versements est plus faible (20 000 €).
  • Le PEA PME. Le PEA-PME est un compte vous permettant d'investir, comme son nom le laisse subtilement entendre, dans des PME de l'Union Européenne. L'avantage, c'est que celui-ci est cumulable avec un PEA classique. Ici, le plafond est de 75 000 €.
Note

On y revient plus loin, mais on vous déconseille d'ouvrir sans réfléchir un PEA dans un établissement bancaire traditionnel.

Aujourd'hui, de nombreux courtiers et banques en ligne offrent en général des contrats bien plus intéressants.

À la place de votre banque, renseignez-vous auprès des courtiers que l'on présente à la fin de cet article (spoiler : on recommande Fortuneo ou Bourse Direct ).

Comment fonctionne le PEA ?

Le fonctionnement du PEA est un peu différent d'autres enveloppes fiscales comme le compte-titres, par exemple.

Sa première particularité, c'est que le PEA ne vous permet d'investir que dans :

  • des entreprises qui ont leur siège social dans l'Union Européenne
  • ou des fonds d'investissements qui investissent eux-mêmes au moins à 75% dans des titres d'entreprises cotées de l'Union Européenne

Vous pouvez donc y acheter des actions individuelles, mais aussi et surtout des trackers, qui est le support d'investissement que l'on recommande.

Ceux-ci vous permettent d'investir indirectement hors Europe : vous pouvez investir par exemple sur un tracker Monde ou US.

Quel est le plafond du PEA ?

Le plafond du PEA classique est de 150 000 € pour une personne seule et de 300 000 € pour un couple pacsé ou marié (à condition que chacun ait ouvert un PEA).

Vous pouvez également cumuler un PEA et PEA-PME, mais le total des deux ne doit pas dépasser 225 000 €.

Type de PEA

Plafond

PEA classique

150 000 €

PEA-PME

225 000 €

PEA Jeune

20 000 €

Note

Il s'agit d'un plafond de versements uniquement.

Si les investissements sur votre PEA prennent de la valeur et/ou que vous cumulez des intérêts (on l'espère bien 🤞), votre compte peut aller au delà de ce montant sans problème, et surtout sans limite.

Qui peut ouvrir un PEA ?

Premièrement, vous devez être majeur pour pouvoir ouvrir un PEA.

Il n'est possible d'avoir qu'un seul PEA par personne, et deux maximum par foyer fiscal (hors PEA Jeune). Par contre, il n'est pas possible d'ouvrir de PEA "joint".

Vous devez aussi être résident fiscal en France pour pouvoir ouvrir votre compte. En revanche, si vous venez à quitter la France, vous pourrez malgré tout conserver votre PEA (sauf si vous vous rendez dans un État ou Territoire Non Coopératif). D'où l'intérêt de l'ouvrir dès que possible si l'expatriation est dans vos plans futurs.

Quels sont les frais d'un PEA ?

Il existe différents types de frais sur les PEA, et ceux-ci vont varier d'un établissement à l'autre (l'endroit où vous allez ouvrir votre PEA). Prenez le temps de comparer les différents frais avant de faire votre choix.

Les frais les plus courants sont les suivants :

  • Les frais de garde, ou droits de garde. Ils sont prélevés annuellement sur la valeur des titres (c'est-à-dire des actions ou fonds) que vous possédez. Privilégiez un PEA sans aucun frais de garde (il en existe plusieurs).
  • Les frais de transaction. Ils sont prélevés chaque fois que vous placez un ordre et que celui-ci a été exécuté (que vous vendiez des titres ou que vous en achetiez). Ils vont souvent varier selon le montant de l'ordre que vous passez.
  • Les frais d'ouverture. Ils ne peuvent aujourd'hui plus dépasser 10 €, ce qui est une bonne nouvelle. De nombreux contrats n'ont pas de frais d'ouverture du tout.
  • Les frais d'inactivité. Certains établissements vous facturerons des frais en cas d'inactivité sur votre compte. Par exemple, ils vous demanderont de passer un certain nombre d'ordres par mois. Évitez-les dès que possible.

Quelle est la fiscalité du PEA ?

L'un des gros avantages du PEA, c'est sa fiscalité particulièrement avantageuse.

Déjà, vous ne payez d'impôts qu'en cas de retrait d'argent de votre PEA. Tant que rien ne sort de votre PEA, vous n'êtes pas imposés, même si vous y achetez ou vendez des actions.

Ensuite, pour l'imposition en cas de retrait, celle-ci ne s'applique que sur vos gains (intérêts et/ou plus-value), c'est-à-dire l'argent que vous avez gagné et non pas toute la somme que vous retirez.

Enfin, tout dépend de l'âge de votre PEA – et surtout si celui-ci a plus ou moins de 5 ans. Voici un tableau qui résume l'imposition selon l'âge de votre contrat.

Âge du PEA

Imposition

Avant 5 ans

Flat tax de 30% : impôt sur le revenu (12,80 %) + prélèvements sociaux (17,20%)

ou application du barème progressif de l’impôt sur le revenu (selon votre choix)

Après 5 ans

Exonération d'impôt sur le revenu (mais prélèvements sociaux de 17,20%)

Note

Pour savoir quand vous pourrez profiter de la fiscalité avantageuse du PEA, c'est la date d'ouverture de votre contrat qui compte – et non pas la date des versements.

C'est pour ça qu'on vous encourage de prendre date, c'est-à-dire d'ouvrir un compte dès maintenant même seulement avec le minimum demandé, pour commencer à faire tourner le compteur ⏱

Quand peut-on retirer l'argent de son PEA ?

Techniquement, vous pouvez retirer de l'argent de votre PEA à tout moment. Mais en réalité, un retrait avant 5 ans a pas mal de conséquences.

Depuis peu, il est possible dans certains cas de faire des retraits avant 5 ans sur son PEA sans risquer sa clôture. Mais cela n'est possible que dans certaines situations bien précises, à savoir si :

  • Vous ou votre conjoint créez ou reprenez une entreprise
  • Vous ou votre conjoint êtes licenciés, en invalidité, ou êtes mis à la retraite de manière anticipée
  • Vous retirez de votre PEA des titres de sociétés en liquidation

Dans tous les autres cas, si vous retirez de l'argent de votre PEA avant 5 ans, celui-ci sera clôturé. Sans comptez que vous perdrez aussi les avantages fiscaux mentionnés plus haut.

Au delà de 5 ans, vous pouvez retirer ce que vous voulez, quand vous voulez.

Comment placer de l'argent et investir sur mon PEA ?

Déjà, il faut savoir que votre PEA sera obligatoirement rattaché à un compte en espèces.

Quand vous voudrez placer de l'argent sur votre PEA, vous devrez pour commencer créditer ce compte espèces, de la somme que vous voulez. Cela peut se faire par virement depuis votre compte bancaire classique, en paiement par carte, etc.

Mais tout se s'arrête pas là : vous devrez ensuite acheter des titres avec cet argent. Si vous ne le faites pas, votre argent continuera à dormir sur le compte espèce de votre PEA et vous rapportera tout autant que votre compte courant, à savoir rien du tout.

Vous allez donc devoir "passer un ordre". Ce qui en langage courant veut juste dire acheter ou vendre des titres. Ici, en l'occurence, on veut passer un ordre d'achat.

Pour le faire, vous devrez simplement renseigner les informations qui vous seront demandées (le sens, c'est-à-dire si vous voulez acheter ou vendre, la quantité, etc.). Une fois votre ordre exécuté, il apparaîtra sur votre compte.

Transférer un PEA

À la différence d'autres enveloppes fiscales comme l'assurance-vie, il est complètement possible de transférer son PEA entre deux établissements.

Vous pouvez donc conserver votre "antériorité fiscale" – c'est-à-dire que le compteur des 5 ans pour profiter des avantages fiscaux ne repartira pas à zéro.

Sachez par contre que pendant la durée du transfert, vous ne pourrez passer aucun ordre.

Enfin, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle.

La mauvaise, c'est que certains établissements appliquent des frais si vous souhaitez transférer votre PEA ailleurs.

La bonne, c'est que l'établissement qui va accueillir votre nouveau compte peut parfois prendre en charge ces frais.

En résumé : avantages et inconvénients

Les avantages du PEA
  • Une fiscalité avantageuse : pas d'impôts sur le revenu sur les dividendes et plus-values dès que votre PEA a plus de 5 ans
  • Premier versement demandé à l'ouverture en général assez faible (mais dépend de l'établissement dans lequel vous ouvrez votre PEA)
  • Possibilité de transférer son PEA d'un établissement à l'autre
Les inconvénients du PEA
  • Il faut éviter les retraits pendant 5 ans sous peine de pénalités, soit fiscales, soit une fermeture totale du compte (sachant qu'on conseille de ne placer son argent qu'avec une vision long terme, ce n'est pas forcément un inconvénient)
  • Plafond sur versements (qui reste malgré tout assez élevé)
  • Les produits sur lesquels vous pouvez placer votre argent sont limités
  • On ne peut ouvrir qu'un seul PEA par personne

Comparatif : quel est le meilleur PEA ?

Notre premier réflexe au moment d'ouvrir un PEA, c'est malheureusement souvent de nous rendre dans notre banque.

Comme je l'évoquais plutôt, mieux vaut en général passer par un courtier spécialisé ou par une banque en ligne. Mais dans tous les cas, le bon réflexe reste de comparer les différentes offres avant de faire votre choix.

Parmi les éléments à prendre en compte pour choisir votre PEA, comparez :

  • Les frais pratiqués. Cela va sans dire, mais le moins de frais, le mieux c'est.
  • La qualité du service client. Un service client disponible et prêt à vous accompagner est à mon sens très important. C'est pour moi ce qui fait toute la différence.
  • La facilité pour naviguer l'interface. Devoir passer des ordres peut déjà sembler intimidant la première fois, mieux vaut éviter de le faire sur une interface incompréhensible.

Cela dit, voici un petit aperçu des courtiers que l'on vous recommande.

Fortuneo

Honnêtement, Fortuneo est un peu ex-æquo avec Bourse Direct qu'on vous présente juste après, mais je préfère le présenter en premier car c'est là ou j'ai ouvert mon PEA personnellement.

Le service client de Fortuneo est vraiment très qualitatif, et les frais attractifs. Ce ne sont pas globalement les frais les plus bas du marché, mais j'ai préféré passer par eux malgré tout suite à mon expérience avec Bourse Direct (dont je parle juste après).

L'ouverture est également rapide et simple. Si vous êtes clients dans la banque en ligne Fortuneo, c'est d'autant plus simple puisque vous pourrez centraliser tous vos comptes, (même si ça ne devrait pas être le seul critère à prendre en compte pour ouvrir votre PEA).

Vous pouvez ouvrir un compte à partir de 100 €. Fortuneo ne pratique pas de frais de garde ou d'inactivité.

Capture d'écran interface PEA Fortuneo
Aperçu de l'interface client du PEA Fortuneo

Bourse Direct

Bourse Direct est aussi un très bon courtier. Mais j'ai personnellement eu une assez mauvaise expérience avec eux, et les avis semblent être similaires en ce moment, avec beaucoup de plaintes sur le service client. C'est la raison pour laquelle j'ai préféré aller chez Fortuneo.

Cela ne veut pas non plus dire que le problème ne sera pas résolu à l'avenir, auquel cas je n'hésiterais pas à modifier cet article. À chacun aussi de se faire sa propre expérience.

En tout cas, l'offre de Bourse Direct est solide, avec des frais parmi les plus bas du marché. Il n'y a pas de dépôt minimum, ce qui est idéal pour ceux qui veulent prendre date avec le placement le plus petit possible.

Pas non plus de droits de garde ni de frais d'inactivité.

PEA de Fortuneo

Fortuneo propose plusieurs offres de bourse, dont un PEA très intéressant aux tarifs attractifs et un excellent service client.

Attention

Cet article est uniquement destiné à l'information. Avant de prendre des décisions financières, consultez un (vrai) conseiller financier.

Investir comporte un risque de perte.

Commentaires