On entend de plus en plus parler d'investissement socialement responsable (ou ISR).

Et pour cause. Investir est un excellent moyen de faire travailler votre argent à votre place, et d'espérer obtenir un profit sur vos investissements.

Mais ça revient aussi à placer une partie de votre argent pour soutenir la croissance d'une ou de plusieurs entreprises.

Donc autant le faire dans des entreprises en lesquelles on croit... mais aussi qui partagent nos valeurs.

Selon une étude OpinionWay pour Moka , 75 % des jeunes affirment que tous les investissements devraient être socialement responsables aujourd’hui.

Et l'aspect moral et éthique de l'investissement ne va probablement pas disparaitre de sitôt.

Dans cet article, nous vous présentons ce qu'est l'investissement socialement responsable, ses avantages, et ses limites.

L'investissement socialement responsable, qu'est-ce que c'est ?

L'investissement socialement responsable consiste à prendre en compte des problématiques liées au développement durable et solidaire dans ses décisions d'investissement.

Le but est de concilier à la fois performance économique, mais aussi impact environnemental et social des entreprises dans lesquelles on décide d'investir.

Ces entreprises sont donc sélectionnées en intégrant des critères extra-financiers, c'est-à-dire qui ne sont pas uniquement liés à la performance financière de l'entreprise.

Par exemples, les questions concernant l’environnement ou les questions sociales, éthiques et de gouvernance sont prises en compte dans les décisions de placements et la gestion de portefeuilles ISR.

Note

Plus une entreprise a de bonnes pratiques en matière d'environnement et de progrès social, plus elle sera privilégiée dans le cadre d'un ISR. L'objectif est d'allier rendement économique et responsabilité sociale.

L'investissement socialement responsable peut en réalité pendre plusieurs formes :

  • Les fonds "thématiques". Ici, on cherche à investir seulement dans des secteurs d'activité bénéfiques pour l'environnement (comme les énergies renouvelables, la lutte contre le réchauffement climatique, etc.) ou pour pour le progrès social. Le risque reste un manque de diversification, vos investissements étant regroupés dans des secteurs souvent proches.
  • Les fonds d'exclusion. Cela consiste à exclure certains secteurs pour des raisons éthiques ou morales (comme l'armement, les jeux d'argent, le tabac...). Ce type de fonds est particulièrement répandu aux USA.
  • La sélection ESG. Elle consiste à prendre en compte des critères dits ESG (Écologiques, Sociaux et de Gouvernance) dans ses placements, en plus de critères financiers. Par exemple, en n'investissant que dans les entreprises avec les meilleures notes ESG.

Comment reconnaitre un investissement socialement responsable ?

Les labels

Plusieurs labels ont été créés, en France et à l'étranger, pour permettre de guider les investisseurs vers ce type de placements responsables.

En France, il existe deux principaux labels d’investissement socialement responsable  :

  • Le Label ISR : il a pour objectif d'indiquer aux épargnants les produits ISR qui répondent à ses propres critères. Il est par exemple demandé aux fonds de "démontrer de l'impact concret de leur gestion ISR sur l'environnement ou la société"
  • Le label Greenfin : ce label a été créé par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Son objectif est de garantir la qualité verte des fonds d'investissements. Il exclu par exemple les fonds qui investissent dans des entreprises opérant dans le secteur nucléaire et les énergies fossiles.

Les agences de notation extra-financières

Il existe également des agences de notations qui ont pour mission de noter la politique de responsabilité environnementale et sociale des entreprises cotées.

Ces agences vont fournir de nombreuses informations sur les entreprises en matière de RSE. C'est ce qui permet aux gestionnaires de fonds ISR de sélectionner les entreprises dans lesquelles investir.

Chaque agence possède son propre système de notation.

Note

Attention : l'investissement socialement responsable est différent du concept de fonds de partage, dans lesquels l'investisseur renonce à la totalité ou à une partie des revenus de son placement qui est reversé à une fondation, association caritative ou à une organisation humanitaire.

Les avantages et inconvénient de l'ISR

Les avantages
  • Permet de concilier ses attentes financières avec ses aspirations éthiques et ses valeurs morales
  • Permet de récompenser des entreprises éthiques
  • Des performances comparables, voire meilleures à celles des fonds traditionnels
Les inconvénients
  • Une moins bonne diversification
  • Le risque de passer à côté de potentiels investissements très intéressants
  • Ce qui définit une entreprise socialement responsable est ambigu et subjectif

Investissement socialement responsable : quelle performance ?

On a souvent tendance à penser que la performance des investissements socialement responsables est moins bonne que des investissements traditionnels – et qu'il s'agit d'un compromis à faire entre performance financière et éthique.

Mais c'est en réalité loin d'être le cas.

Au global, les performances des investissements socialement responsables sont comparables ou même parfois légèrement meilleures que celles des investissements traditionnels.

Quelle fiscalité pour les fonds ISR ?

En France, la fiscalité des fonds ISR n'offre pas d'avantage particulier. Elle est similaire a d'autres types d'investissement en bourse.

La fiscalité dépendra du produit d'investissement choisi (PEA, assurance-vie, compte titres, etc.).

Quels sont les frais ?

Comme pour les fonds traditionnels, l'investissement dans des fonds ISR implique des frais de gestion, et éventuellement des frais d'entrée.

Tout dépendra bien sûr du ou des fonds exacts dans lesquels vous allez investir.

Pour limiter les frais, le choix de fonds indiciels (ETF) est en général une bonne solution, les frais étant souvent bien moins bas que les fonds traditionnels.

Comment investir dans des produits ISR ?

Comme pour d'autres types de placements financiers, il existe différentes façons de réaliser un investissement socialement responsable.

Certains PEA, assurances-vies ou comptes titres proposent des fonds socialement responsables auxquels vous pouvez souscrire.

Il existe aujourd'hui également des produits d'épargne salariale et certains produits de retraite, individuelle ou collective, qui offrent des options d'investissement socialement responsable.

Note

L'ISR se développe rapidement, en France mais aussi partout dans le monde.

Il existe aujourd'hui plus de 500 fonds labellisés ISR proposés aux particuliers en France.

Les offres proposées peuvent par contre être peu nombreuses (ou inexistantes) selon l'établissement depuis lequel vous allez placer votre argent.

Si l'investissement socialement responsable est votre préoccupation principale, renseignez-vous bien sur les différentes offres proposées avant d'ouvrir un compte dans un établissement en particulier.

Dans tous les cas, comme pour tous les autres types d'investissement, plusieurs critères seront à prendre en compte avant d'investir. Notamment le rendement du produit, votre appétence au risque, votre horizon de placement, etc.

Et rappelez-vous que comme tout placement, l’ISR comporte des risques : perte en capital, performances non garanties... Vous pouvez notamment limiter ces risques en diversifiant vos placements.

Si vous avez des questions ou des doutes, n'hésitez pas à consulter un conseiller financier professionnel.

Exemples d'investissements socialement responsables

Le site labelisr.fr propose une liste de 508 fonds labellisés ISR.

Vous avez même la possibilité de filtrer la liste par banque et assurances pour voir si l'établissement dans lequel vous êtes actuellement propose des fonds ISR dans lesquels investir.

Les robo-advisors

Il existe plusieurs robo-advisors qui proposent des solutions d'investissement dans des fonds socialement responsables.

C'est pas exemple le cas de Nalo ou encore de Yomoni, qui intègrent l'ISR dans plusieurs de leurs portefeuilles types.

Les applications d'épargne automatique

Plusieurs applications d'épargne automatique proposent désormais d'investir sa petite monnaie dans des fonds labellisés ISR.

Pour ceux qui ne connaissent pas leur fonctionnement, les apps d'épargne automatique vous permettent de mettre automatiquement de l'argent de côté en :

  • Arrondissant vos achats et en mettant de côté l'arrondi
  • Ou tout simplement en programmant des virements automatiques ou ponctuels

C'est le cas de Cashbee et de Moka , qui proposent désormais d'investir votre petite monnaie de manière responsable.