Un ordinateur montant ce qu'est un ETFUn ordinateur montant ce qu'est un ETF

Si vous débutez dans le monde de l’investissement, vous avez peut-être un peu de mal à savoir dans quoi placer votre argent.

Investir dans des ETF (aussi appelés fonds négociés en bourse ou trackers) est un excellent point de départ.

Les ETF vous permettent d'investir directement dans un grand nombre d'actions, et donc de diversifier instantanément votre portefeuille sans avoir à choisir vous-même dans quoi investir.

Et surtout, avec des frais souvent très bas.

Dans cet article, je vous présente les ETF, leurs avantages et leurs inconvénients, et s'ils sont un bon choix d'investissement pour vous.

Qu'est-ce qu'un ETF ?

Un ETF – aussi appelé tracker – est tout simplement un fonds, c'est-à-dire un panier de titres (actions et/ou obligations, matières premières, etc.). Vous pouvez achetez et vendre ce panier via un courtier, comme vous pourriez le faire avec une action.

Mais le grand avantage des ETF, c'est qu'ils vous permettent d'investir en une seule fois dans des centaines d'entreprises, sans avoir à acheter tous les titres individuellement.

Vous n'avez donc pas à choisir vous-même dans quelles entreprises investir – ce qui est à éviter, surtout quand on débute en bourse.

Explication graphique qu'est-ce qu'un ETF
Comment fonctionne un ETF ?

Pour ce qui est de leur fonctionnement, les ETF cherchent à répliquer les performances d'un indice boursier.

Un "indice boursier", c'est un indicateur qui permet d'analyser et d'évaluer un groupe d'actions. Son objectif est d'indiquer la tendance globale de l'économie (ou d'une zone particulière), ou encore d'un secteur d'activité.

Les indices boursiers les plus connus sont par exemple le CAC 40, le S&P500 ou le NASDAQ.

Exemple

Imaginons que vous décidiez d'investir dans un ETF CAC 40. Cet ETF sera composé d'actions dans les 40 entreprises présentes dans le CAC 40.

Et logiquement, la performance de l'ETF sera similaire à la performance de l'indice (ici, le CAC 40).

Comme tout investissement, les ETF se sont pas une solution miracle et sans risque. Mais ils peuvent vous permettre de profiter d'un investissement diversifié à moindres frais.

Les ETF peuvent contenir tous les types d'investissements, y compris des actions, des matières premières ou des obligations. Mais aussi, dans différents secteurs d'activité (par exemple, avec des ETF technologie) ou différentes zones géographiques.

Les différents types d'ETF

Il existe différents types d'ETF dans lesquels vous pouvez investir selon votre situation financière, votre portefeuille actuel, votre appétence au risque, etc.

Certains ETF permettent d'investir dans un marché particulier (comme la totalité du marché américain par exemple). Mais il existe aussi d'autres types d'ETF.

Voici un aperçu de certains d'entre eux :

  • Les ETF obligataires. Il s'agit d'ETF composés d'obligations (d'État, d'entreprises, etc.).
  • Les ETF sectoriels. Ils suivent un secteur particulier, comme la technologie, la santé, l'alimentation et la boisson, etc.
  • Les ETF de matières premières. Comme leur nom l'indiquent, ils permettent d'investir dans des matières premières comme le café, le pétrole, ou encore l'or.
  • Les ETF sur devises. Ils permettent d'investir dans des devises étrangères.
Note

Si vous débutez dans l'investissement, l'idéal est de vous renseigner sur les ETF assez larges.

Les ETF sectoriels, sur devises ou sur matières premières devraient en général être réservés à ceux qui ont des connaissances précises dans ces domaines.

ETF : quels avantages et inconvénients ?

Les avantages de l'investissement en ETF

Les avantages
  • Une meilleure diversification
  • Une plus grande simplicité d'investissement
  • Des frais réduits
  • L'accessibilité

La diversification

Quand on parle de "diversifier" ses investissements, on a tendance à le penser dans le sens d'acheter un mélange d'actions, d'obligations et de matières premières, par exemple.

Mais en achetant des ETF, vous pouvez aussi accéder à des centaines, voire des milliers d'actions ou d'obligations en un seul achat. Ce qui vous permet de réduire le risque comparé à l'achat d'actions individuelles.

Exemple

Si vous achetez seulement une action de l'entreprise Puma à 100€, et que le cours de Puma chute ou pire, que l'entreprise fait faillite, vous pouvez potentiellement perdre 100 % de vos investissements.

Avec un ETF, vous investissez souvent dans des centaines d'entreprises à la fois (et c'est aussi possible avec 100 €). Si le cours d'une ou plusieurs chute ou si elle vient à disparaître, les autres sont là pour compenser.

Vous pouvez aussi, par exemple, investir dans une zone géographique particulière, composée de plusieurs entreprises de secteurs différents. Ce qui limite les risques en cas de baisse d'un secteur particulier.

La simplicité

Vous pouvez investir dans des ETF depuis votre PEA, votre compte titre ou encore certaines assurances-vie.

Aussi, vous n'avez qu'une transaction à réaliser pour investir dans un ETF (et non pas à acheter des dizaines ou centaines d'actions individuellement).

Les frais

Les ETF sont dans la grande majorité des cas gérés passivement. C'est-à-dire qu'il n'y a pas d'équipe derrière en charge de décider quoi acheter ou quoi vendre (même si rassurez-vous : ce sont bien des professionnels qui gèrent ces fonds !).

Cette gestion passive vous permet de profiter de frais de gestion annuels particulièrement bas (en général bien en dessous des 1%). Les frais moyens sur les ETF actions sont de 0,53% selon ETF.com .

Alors qu'à l'inverse, les fonds traditionnels gérés activement sont gérés par des professionnels qui cherchent à "battre le marché" et donc à obtenir une performance meilleure que celui-ci.

Le problème, c'est déjà que toutes les ressources nécessaires pour faire fonctionner ces fonds coûtent cher, ce qui entraîne des frais bien plus élevés pour l'investisseur. Les frais de gestions vont impacter, parfois fortement, la performance de votre investissement.

Aussi, battre le marché est très difficile, et la majorité de ces fonds n'y parvient pas (plus de 82% échouent – mais 100% vous facture des frais pour essayer).

Les ETF ne cherchent eux pas à sur-performer par rapport au marché, mais à le suivre.

Note

Attention : il existe un nombre infime d'ETF gérés activement, qui sont donc à éviter, mais ceux-ci restent très rares.

Il n'y a également pas de droits d'entrée à payer en investissant dans des ETF.

Inconvénients de l'investissement en ETF

Les inconvénients
  • Risque de fermeture de l'ETF
  • Risque de perte en capital (comme tout investissement)

Le risque de fermeture de l'ETF

La raison principale pour laquelle un fonds peut venir à fermer, c'est qu'il n’a pas réussi à assembler suffisamment d’actifs pour couvrir ses frais administratifs.

Le plus gros inconvénient de la fermeture d'un ETF est que vous risquez de devoir vendre vos titres plus tôt que vous ne l'auriez voulu, et peut-être à perte. Ainsi que la charge administrative (et éventuellement les frais) de devoir investir votre argent à nouveau.

Mais ce risque n'est pas propre aux ETF : il existe aussi pour les fonds classiques. Et vous ne perdez pas l'argent investi, car vous restez propriétaires de vos titres.

Le risque existe toujours

Dans tous les cas, il existe toujours un risque à investir en bourse, que ce soit à travers des ETF, des fonds traditionnels ou l'achat d'actions en direct.

La bourse a des hauts et des bas, qui vont forcément impacter la performance de votre investissement. Donc le risque de perdre tout ou partie du capital existe.

Les ETF peuvent limiter les risques, mais ne les annulent pas complètement. Le risque dépendra aussi de l'ETF choisi.

Acheter des actions individuelles ou investir dans un ETF ?

L'achat d'ETF présente un avantage majeur par rapport à l'achat d'actions individuelles.

Et on peut résumer cet avantage à un dicton : ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier.

Investir dans un ETF qui contient des dizaines ou des centaines d'actions, d'entreprises de différents secteurs ou zones géographiques, diversifiera votre investissement.

Si l'une des entreprises fait faillite, les autres entreprises seront là pour compenser. Tandis qu'en achetant des actions dans une seule entreprise, si celle-ci fait faillite ou si le prix des actions chute drastiquement, vous risquez de perdre la totalité de vos investissements.

Comment choisir un ETF ?
  • Évitez les ETF qui suivent de trop petits indices. Privilégier les ETF qui suivent un indice boursier large vous permettra de diversifier vos placements.
  • Choisissez de préférence un ETF qui suit un indice connu.
  • Renseignez-vous sur ce qu'on appelle l'erreur de réplication des ETF qui vous intéressent. Les ETF sont conçus pour suivre des indices. Si un indice est en hausse de 10 %, le fonds devrait aussi augmenter de 10. Mais c'est rarement exactement le cas. Et certains émetteurs d'ETF font un meilleur travail de suivi des indices que d'autres.

Comment investir dans un ETF ?

Il existe plusieurs façons d'investir dans des ETF, selon vos préférences.

Déjà, sachez que vous pouvez investir dans des ETF depuis un compte-titre, votre PEA ou via une bonne assurance vie.

Reste ensuite à savoir quel établissement privilégier.

De manière générale, il vaut mieux profiter autant que possible du PEA et des assurances-vie pour fiscalité avantageuse.

Pour le PEA, l'avantage est entre autre que les seuls frais qui seront appliqués sont les frais des ETF en question, alors que d'autres frais seront appliqués en assurance-vie (frais de gestion en unité de compte, notamment).

Mais l'assurance-vie a aussi ses avantages, comme l'absence de plafond (à la différence du PEA), la possibilité de déplacer votre argent facilement entre ETF et placements plus sécurisés comme des fonds euros, etc.

Par contre, il est important de bien choisir son assurance-vie, car toutes ne proposent pas des ETF, ou même des ETF de qualité.

On recommande tout particulièrement LINXEA Avenir (qui est un contrat que j'utilise personnellement), qui offre un bon choix de trackers et des frais bas.

Les robo-advisors

Les robo advisors (ou robo-conseillers) sont des plateformes d'investissement automatisées qui gèrent la construction et la gestion d'un portefeuille d'investissement à votre place.

Il vous suffit de créer votre compte, de répondre à un questionnaire détaillé sur votre situation financière, vos objectifs et votre tolérance au risque, et la plateforme investit votre argent dans un portefeuille pré-construit à partir d'ETF à faible coût.

Nalo

Découvrez Nalo, le conseiller digital en investissements financiers qui propose une assurance-vie personnalisée pour faire fructifier votre patrimoine de façon simple et performante.

Attention

Cet article est uniquement destiné à l'information. Avant de prendre des décisions financières, consultez un (vrai) conseiller financier.

Investir comporte un risque de perte.

Finary - Mobile appFinary - Mobile app

Suivez vos investissements 👀
En seulement quelques clics

Chez Moneylo, on aime le simple et (très) efficace. Avec la plateforme Finary, vous pouvez suivre vos investissements et votre patrimoine en temps réel, depuis votre ordinateur ou votre smartphone. Comptes bancaires, PEA, assurance-vie, compte-titres, et même cryptos ou immobilier : tous vos placements sont regroupés au même endroit.

Commentaires