Emprunter pour investir en bourseEmprunter pour investir en bourse

Emprunter de l'argent pour investir en bourse peut être tentant. Après tout, souscrire à des prêts pour d'autres types d'investissements – comme l'immobilier – est pratique courante.

Pourquoi ne pas aussi le faire pour placer son argent sur le marché des actions ?

À la recherche de meilleurs résultats, beaucoup peuvent hésiter à prendre un crédit pour investir.

Mais mieux vaut prendre le temps de réfléchir avant de se lancer, car les risques sont en réalité (bien) plus grands que les avantages... Voici pourquoi.

Pourquoi envisager d'emprunter pour investir ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à vous demander si emprunter pour placer votre argent en bourse ne serait pas une bonne idée.

Déjà, la recherche de gains rapides (qui n'est jamais une bonne idée, mais on y revient plus loin).

En bourse, tu as deux choix : t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement.

Benjamin GrahamÉconomiste, professeur et investisseur américain

Ou peut-être que vous aimeriez commencer à investir en bourse, mais que vous n'en avez pas forcément les moyens en ce moment (en fait, c'est aussi une mauvaise idée).

Alors vous vous dites naturellement que prendre à un crédit peut vous permettre d'atteindre le résultat que vous voulez sans avoir attendre.

Après tout, si vous réussissez à obtenir des rendements plus élevés avec vos placements que ce que votre crédit vous coûte en intérêt, vous sortiriez gagnant, non ? On verra un peu plus loin pourquoi ce n'est pas le cas.

Mais avant, une petite explication sur la différence entre le crédit immobilier et emprunter pour acheter en bourse s'impose.

Bourse vs. immobilier

La raison pour laquelle on utilise souvent les crédits pour investir dans l'immobilier, c'est déjà qu'il serait difficile d'acquérir un bien sans (sauf si vous avez des centaines de milliers d'euros à débourser cash – et à moins de vous appeler Bernard Arnault, ce n'est probablement pas votre cas).

Et quand il s'agit d'emprunter pour investir dans l'immobilier locatif, bien préparé, vous pouvez avoir une assez bonne idée des loyers que vous allez pouvoir collecter – et donc du rendement de votre opération (même si il existe un petit risque de vacances locatives, d'impayés, etc.).

L'opération n'est pas sans risque non plus, mais ceux-ci sont moins élevés que pour un investissement en bourse si votre projet est cohérent et votre investissement réfléchi. C'est d'ailleurs bien le minimum que vous demandera la banque pour vous accorder votre prêt.

En bourse, comme on le verra, il est bien plus difficile (en fait, impossible) de prévoir quels vont être vos rendements.

Emprunter pour investir : est-ce que c'est possible ?

Quand vous souhaitez investir dans l'immobilier, vous donc avez la possibilité de souscrire à un crédit immobilier.

Mais si vous allez voir votre banquière pour lui demander un prêt pour investir en bourse, elle risque très probablement de vous regarder de travers. Puis d'essayer de vous vendre une assurance-vie, mais ça, c'est un autre sujet (spoiler : dîtes non, et allez plutôt lire cet article).

En bref, vouloir investir en bourse n'est pas une raison valable pour demander un crédit à votre banque.

Mais techniquement, vous avez toujours la possibilité de souscrire à un prêt personnel non affecté. C'est tout simplement un crédit à la consommation dont vous n'avez pas à justifier de comment vous allez utiliser l'argent emprunté.

Mais comme retourner son slip pour le porter deux jours de suite, ce n'est pas parce que c'est techniquement possible que c'est une bonne idée de le faire.

Possible, oui – mais une mauvaise idée

En théorie, c'est tentant. Emprunter à un taux de 4% pour gagner 7% sur ses placements, c'est du génie, non ?!

En réalité, vous le savez déjà probablement, mais investir en bourse reste risqué. On ne sait jamais ce qu'il peut se passer. Personne n'a une boule de cristal pour lire l'avenir avec certitude.

Le marché boursier est très volatil à court terme, et personne ne peut prédire des évènements qui peuvent le faire monter ou chuter (comme, disons... une pandémie mondiale ?).

Et devoir rester calme pendant un krach ou même une simple baisse quand c'est notre épargne qui est placée est une chose – mais devoir le faire tout en ayant en plus un crédit à rembourser en est une autre.

Sans compter les risques personnels, comme une urgence financière, un licenciement, etc. qui peuvent aussi arriver et vous mettre dans une situation délicate.

Impossible donc de savoir combien votre investissement va vous rapporter. Mais une chose est sûre : vous devrez payer vos mensualités tous les mois, peu importe le résultat de votre portefeuille en bourse.

Par exemple, si le S&P500 (qui est un peu le CAC40 américain) a eu un rendement moyen de 13,6%* entre 2010 et 2020, celui-ci était de 11,96 % en 2016... et -4,38% en 2018.

Dernier argument : les taux pratiqués pour les prêts immobiliers et pour les crédits à la consommation ne sont pas du tout les mêmes. Bien plus difficile, donc, d'obtenir des rendements à court terme qui viendront compenser les intérêts que vous payez pour votre emprunt.

En résumé, vous l'aurez compris : emprunter pour investir en bourse n'est pas recommandé. Investissez uniquement l'argent que vous êtes en mesure de placer – quitte à devoir faire un peu de place dans votre budget.

DEGIRO

DEGIRO est l'une des sociétés de courtage en bourse les plus populaires en France. Elle propose une offre 100% en ligne avec des tarifs de courtage particulièrement bas et a été récompensée plus de 65 fois à l'international pour leurs services et frais.

Attention

Cet article est uniquement destiné à l'information. Avant de prendre des décisions financières, consultez un (vrai) conseiller financier.

Investir comporte un risque de perte.

Finary - Mobile appFinary - Mobile app

Suivez vos investissements 👀
En seulement quelques clics

Chez Moneylo, on aime le simple et (très) efficace. Avec la plateforme Finary, vous pouvez suivre vos investissements et votre patrimoine en temps réel, depuis votre ordinateur ou votre smartphone. Comptes bancaires, PEA, assurance-vie, compte-titres, et même cryptos ou immobilier : tous vos placements sont regroupés au même endroit.

Commentaires