Une femme en train de regarder son compte titreUne femme en train de regarder son compte titre

Aujourd'hui, on va parler d'un type de compte souvent utilisé pour investir son argent : le compte-titres.

Le compte-titres permet d'acheter plein de types de titres différents, comme des actions, des fonds, des obligations...

Et surtout, avec beaucoup de liberté : vous pouvez investir partout dans le monde, sans plafond ou restrictions.

Mais le compte-titres a aussi ses faiblesses qu'il faut connaître avant de décider d'y placer ses euros durement gagnés...

Dans cet article, je vous explique tout ce que vous devez savoir sur le compte-titres ordinaire et son fonctionnement.

Le compte-titres, qu'est-ce que c'est ?

Le compte-titres ordinaire (CTO), c'est ce qu'on appelle une enveloppe fiscale.

Plus simplement, il s'agit en quelque sorte d'un type de compte pour investir son argent en bourse.

Note

Il y a 4 grandes enveloppes fiscales pour placer son argent en France :

  • Le compte-titres ordinaire
  • Le PEA
  • L'assurance-vie
  • Le PER

Chacune a ses avantages et ses inconvénients.

N'hésitez pas à creuser leur fonctionnement pour faire le meilleur choix pour vous (on a des articles qui présentent chacune d'entre elles en détail 🙂).

Depuis votre CTO, vous pouvez acheter plusieurs types de titres :

  • Des actions
  • Des obligations
  • Des fonds d'investissement
  • etc.

Très simplement, vous décidez dans quels titres d'entreprises ou dans quels fonds investir, et ceux-ci seront logés bien au chaud dans votre compte-titres.

Vous pouvez ensuite les revendre ou en acheter d'autres quand vous voulez.

Le compte-titre en résumé
  • Un type de compte pour investir en bourse
  • Permet d'investir dans des actions, des obligations, des fonds d'investissement, des ETF...
  • Pas d'avantage fiscal particulier, à la différence des autres enveloppes fiscales françaises (PEA, assurance-vie...)
  • Pas de plafond de versements : vous pouvez y placer autant que vous voulez
  • Votre argent est accessible à tout moment

Comment ça fonctionne ?

On entre maintenant dans le vif du sujet : le fonctionnement du compte-titres.

Tous les comptes-titres sont en fait divisés en deux parties :

  • Un compte espèces. C'est un peu comme un compte courant classique (sans carte, bien sûr) : c'est un compte sur lequel vous allez verser de l'argent en euro. Quand vous voudrez acheter des actions, l'argent sera prélevé de votre compte espèces. Et quand vous revendrez des actions ou que vous toucherez des dividendes, l'argent sera aussi versé sur votre compte espèces.
  • Un compte-titres. C'est ce qu'on appelle votre "portefeuille" : là où les actions que vous avez achetées sont logées.
Note

Quand vous voulez investir depuis votre compte-titres, il y a donc 2 étapes à suivre :

1️⃣ Verser de l'argent sur votre compte espèces depuis votre compte bancaire classique (selon les établissements, vous pouvez le faire en paiement par carte, par virement, etc.).

2️⃣ Utiliser l'argent sur votre compte espèces pour acheter des titres. Ils seront ensuite déposés sur votre compte titre.

La première étape, c'est de définir dans quels titres (actions, fonds...) vous voulez investir.

Même si la plupart des CTO sont assez similaires aujourd'hui, il faut quand même savoir tous ne vous donnent pas accès aux mêmes places de marché ou aux mêmes actions et fonds.

Et les tarifs ne sont pas non plus les mêmes d'un établissement à l'autre (je rentre dans le détail des frais un peu plus loin dans l'article).

C'est quelque chose qu'il faudra garder en tête au moment où vous allez choisir où ouvrir votre compte-titres.

Exemple

Petit guide pas à pas :

Imaginons que vous décidiez d'investir dans l'action Apple 🍏, et voulez pour ça ouvrir un compte-titres.

La première étape, ce sera bien sûr de comparer les différents compte-titres, notamment au niveau des frais.

Vu que vous voulez acheter une action américaine, gardez tout particulièrement l'œil sur le tarif des places de marché américaines.

Disons que vous avez choisi de passer par Trade Republic .

Vous allez ouvrir votre compte, renseigner vos informations personnelles, et devoir répondre à quelques questions sur votre niveau de connaissances en investissement.

Une fois votre compte ouvert, vous allez premièrement devoir mettre de l'argent sur votre compte espèces (le montant que vous êtes prêt à investir).

Une fois votre compte espèces crédité, vous allez ensuite devoir faire ce qu'on appelle "passer un ordre" : sur l'interface de Trade Republic, vous allez rechercher l'action Apple, indiquer combien d'actions vous souhaitez acheter, et valider votre achat.

Trade Republic vous tiendra ensuite informé du succès de votre passage d'ordre – et voilà !

Le fonctionnement est globalement le même chez tous les courtiers (avec une interface plus ou moins simple à utiliser selon celui que vous choisissez...).

Quand peut-on récupérer son argent sur un compte-titres ?

Avec un compte-titres, vous pouvez acheter et revendre des actions à tout moment (du moins, votre ordre sera exécuté quand les marchés seront ouverts ).

L'argent de cette revente arrive ensuite sur votre compte espèces. Vous pouvez ensuite demander un transfert vers votre compte en banque sans aucun problème, quand vous voulez.

C'est aussi pour ça que le compte-titres est un peu différent d'autres types de compte pour investir, comme le PEA.

Sur le PEA, votre argent est disponible à tout moment, mais un retrait avant ses 5 ans entraîne généralement sa clôture.

Note

Investir comporte toujours un risque de perte : même s'il existe des moyens de limiter les risques, rien ne garantit que vous pourrez récupérer la totalité (ou même une partie) de la somme que vous avez investie.

Même si votre argent reste accessible, il est donc toujours possible que le cours des actions que vous avez achetées chute.

Les avantages et inconvénients en résumé

Les avantages du compte titre
  • Un type de compte très souple pour investir : pas de plafonds de versement, de limite de retraits, etc.
  • Possibilité d'avoir plusieurs CTO par personne (autant que vous voulez), dans différents établissements
  • Possibilité d'acheter des titres à l'international
  • Pas d'âge minimum pour ouvrir un compte titre (les parents peuvent en ouvrir un pour un mineur).
  • Il permet d'accéder à un grand nombre de produits dans lesquels investir : actions, obligations, fonds, ETF...
Les inconvénients du compte titre
  • Moins intéressant côté impôt que les autres enveloppes fiscales comme le PEA ou l'assurance-vie (pas d'avantage particulier)
  • Vous devrez déclarer votre compte-titres et ses plus-values, ou les dividendes que vous avez touchés chaque année, même si vous ne retirez rien (alors que vous n'avez pas à déclarer votre assurance-vie ou votre PEA sauf en cas de retrait)

Quels sont les frais ?

Comme pour tout (on s'en doutait), pour placer votre argent depuis un compte-titres, vous allez devoir payer des frais.

La structure des frais est généralement similaire d'un établissement à l'autre. Mais par contre, tous ne pratiquent pas les mêmes montants – loin de là...

D'où l'intérêt de faire très attention quand on ouvre son CTO pour éviter de se faire massacrer par des frais exorbitants.

Note

Quand on veut placer son argent, notre premier réflexe est souvent de nous rendre dans notre banque.

Mais attention : les banques traditionnelles sont souvent des (très) mauvais élèves en termes de frais...

Prenez bien le temps de comparer les différentes offres avant de faire un choix, et renseignez-vous auprès des courtiers en ligne qui ont tendance à avoir des tarifs bien plus abordables.

Voici un aperçu des différents types de frais que vous pouvez payer en ouvrant un compte-titres :

  • Les frais de courtage (ou frais de transaction) 💳. Quand vous allez passer un ordre (acheter ou revendre des titres), vous allez payer des frais de courtage. Ils prennent généralement la forme d'un pourcentage de la transaction.
  • Les droits de garde 👨🏻‍🍼. C'est un type de frais que l'établissement vous fait payer pour garder vos titres sur votre compte-titres, et vous offrir des services associés. Beaucoup de CTO ne pratiquent plus les droits de garde aujourd'hui – essayez de les éviter dès que possible.
  • Les frais de gestion 💼. Il est possible de déléguer la gestion de son compte-titre à un professionnel : dans ce cas-ci, vous devrez payer des frais de gestion en échange.

De plus en plus d'établissements proposent aujourd'hui des frais très bas.

C'est par exemple le cas de Trade Republic, qui propose l'achat d'actions à 1 € seulement par ordre, et des plans d'investissement programmés sans frais à l'achat.

Trade Republic

Trade Republic vous permet d'investir dans des actions et des ETF du monde entier de manière rapide, facile, et sans frais cachés.

Dans tous les cas, prenez bien le temps de comparer les différents courtiers (et s'ils répondent à vos besoins) avant de faire votre choix.

Fiscalité du compte : combien d'impôts je vais devoir payer ?

C'est très simple :

Vous serez imposé selon l'imposition des revenus de valeurs mobilières et des plus-values de cessions de titres, que tout le monde connaît.

Je plaisante : la fiscalité du compte-titres est en fait assez compliquée.

Je ne vais du coup pas rentrer dans le détail dans cet article, surtout parce que j'ai rédigé un article complet à ce sujet pour que vous compreniez facilement comment ça se passe côté impôts pour le CTO.

Donc si vous voulez creuser le sujet, vous pouvez aller jeter un coup d'œil ici avant de revenir sur cet article :

Mais en résumé, l'un des gros inconvénients du compte-titres, c'est qu'il n'offre pas d'avantages particuliers côté impôts.

Ça ne veut pas dire qu'il ne sert à rien : il a certains avantages que les autres types de comptes n'ont pas. Mais la fiscalité n'en fait pas partie.

Ensuite, il y a plusieurs subtilités et cas particuliers. Mais de manière globale, les gains de votre compte-titre seront par défaut soumis à ce qu'on appelle la flat tax.

Aussi appelée Prélèvement Forfaitaire Unique (flat tax, c'est plus simple), il s'agit d'un prélèvement de 30 % qui est appliqué sur les gains de vos investissements en bourse.

Pour ceux que ça intéresse (probablement pas grand monde, mais disons-le quand même), elle est composée de 12,8 % d'impôts et 17,2 % de prélèvements sociaux.

Mais vous avez aussi la possibilité de demander à être imposé non pas avec la flat tax, mais selon votre Taux Marginal d'Imposition . Ça peut être particulièrement avantageux pour vous si vous n'êtes pas ou peu imposés – c'est un calcul à faire.

Cette fiscalité s'applique sur vos plus-values et les dividendes que vous allez toucher – encore une fois, avec quelques subtilités (dont je parle en détail dans l'article juste au-dessus).

Pour rappel, vous devrez aussi déclarer et payer des impôts sur les gains de votre CTO chaque année.

Note

C'est une différence importante avec le Plan Épargne en Actions (PEA), par exemple : avec lui, vous ne déclarez rien et ne payez rien tant que vous ne sortez pas d'argent de votre PEA.

Et mieux encore : au bout de 5 ans, les retraits sont exonérés d'impôts (vous payez seulement les prélèvements sociaux).

Quels sont les meilleurs compte-titres ?

Difficile de vous donner "le" meilleur compte-titres qui conviendra à tout le monde, mais il existe plusieurs courtiers très intéressants aujourd'hui.

J'ai déjà cité Trade Republic un peu plus haut, qui fait partie des nouveaux acteurs hyper innovants du milieu et que j'aime beaucoup, et avec des frais très difficiles à battre. Niveau facilité et prise en main, difficile aussi de faire mieux (vous ouvrez votre compte en quelques minutes depuis l'application, et passer un ordre est un jeu d'enfant).

Mais DEGIRO est également un très bon courtier bien établi avec des frais parmi les plus bas du marché, et un accès à énormément de titres dans lesquels investir. Ils ont aussi une sélection d'ETF gratuits.

Il y a aussi d'autres courtiers souvent utilisés comme Bourse Direct , BforBank, etc. que je n'ai pas utilisés moi-même mais assez appréciés.

Dans tous les cas, prenez le temps de parcourir leurs sites et de les comparer pour choisir celui qui vous convient le mieux.

Comment ouvrir un compte titre ?

J'ai déjà détaillé le processus dans un exemple un peu plus haut, mais globalement, l'ouverture d'un compte-titres n'a rien de très compliqué.

Les étapes ne seront pas exactement les mêmes d'un établissement à l'autre, mais elles restent plus ou moins similaires.

Au-delà des frais qu'on présentait plus haut, l'ouverture du compte-titres est dans la quasi-totalité des cas gratuite (ou du moins, elle devrait l'être...).

Vous devrez notamment fournir :

  • Vos informations personnelles (prénom, nom, adresse, etc.)
  • Les documents nécessaires (souvent une copie de pièce d'identité, une attestation de domicile...)
  • Remplir un questionnaire pour établir vos connaissances en investissement. Ce questionnaire permettra notamment de définir à quels produits boursiers vous aurez accès. Par exemple, si vos connaissances sont faibles, vous n'aurez pas accès à certains produits plus risqués réservés aux investisseurs confirmés.

Selon le courtier que vous allez choisir, prévoyez entre 5 et 20 minutes pour l'ouverture de votre compte.

Attention

Cet article est uniquement destiné à l'information. Avant de prendre des décisions financières, consultez un (vrai) conseiller financier.

Investir comporte un risque de perte.

Finary - Mobile appFinary - Mobile app

Suivez vos investissements 👀
En seulement quelques clics

Chez Moneylo, on aime le simple et (très) efficace. Avec la plateforme Finary, vous pouvez suivre vos investissements et votre patrimoine en temps réel, depuis votre ordinateur ou votre smartphone. Comptes bancaires, PEA, assurance-vie, compte-titres, et même cryptos ou immobilier : tous vos placements sont regroupés au même endroit.

Vous aimerez aussi

Une femme en train de lire un livreUne femme en train de lire un livre
L'investisseur Intelligent : avis & résumé d'un classique pour l'investisseur
Investir

Depuis la publication de la première édition en 1949, L'Investisseur Intelligent de Benjamin Graham...

Application comment investir son argentApplication comment investir son argent
Comment investir son argent : le guide du débutant
Investir

Vous êtes du genre à laisser vos euros dormir sur vos livrets d'épargne, mais vous aimeriez passer à...

Mockup interface web de NaloMockup interface web de Nalo
Avis sur Nalo : l'assurance-vie personnalisée (2021)
Investir

L'assurance vie est le placement préféré des Français. Mais toutes les assurances vies ne se valent...

Tout sur l'investissement socialement responsableTout sur l'investissement socialement responsable
Qu'est-ce que l'investissement socialement responsable ?
Investir

On entend aujourd'hui de plus en plus parler d'investissement socialement responsable (ou ISR). Et...

Un homme devant un écran avec un PEAUn homme devant un écran avec un PEA
Qu'est-ce qu'un PEA : tout savoir sur ce compte
Investir

Ça y est, vous êtes décidé : il est l'heure de placer vos euros durement gagnés. Et c'est une...

Un téléphone connecté à la plateforme Finary sur des investissementsUn téléphone connecté à la plateforme Finary sur des investissements
Finary : avis sur la plateforme pour suivre vos placements simplement
Investir

Quand on commence à se lancer dans la vie active et à investir, on peut vite avoir tendance à...

Commentaires