Des graphiques montrant comment investir en bourseDes graphiques montrant comment investir en bourse

Investir en bourse est un excellent moyen de faire travailler votre argent pour vous.

C'est-à-dire de mettre votre argent durement gagné à profit pour faire fructifier votre patrimoine.

Surtout quand on décide d'investir son argent sur le long terme.

Il existe de nombreux moyens pour les débutants de commencer à investir facilement selon leur propre situation – et peu importe votre budget.

Dans cet article, nous vous expliquons comment investir en bourse et tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

La bourse, qu'est-ce que c'est ?

La bourse, c'est un peu comme le cricket. Beaucoup d'entre nous en ont entendu parler, mais on ne sait pas exactement ce que c'est.

En tout cas, c'est loin d'être seulement des gars en costard qui crient devant des écrans.

La bourse est tout simplement une place de marché, un endroit ou vendeurs et acheteurs se retrouvent pour échanger. Il peut s'agir de différentes choses, comme des actions (qu'on présente juste après), des obligations, des matières premières...

Il n'y a donc en réalité pas vraiment une seule "bourse", mais plusieurs qui sont spécialisées dans des domaines ou des zones en particulier.

Ici, on parle principalement de la bourse dans le sens du marché des actions.

Les actions

C'est ce qu'on a en général en tête quand on parle d'investir en bourse.

Une action, c'est une petite partie du capital d'une entreprise. Quand vous achetez une ou des actions, vous achetez une part de la propriété de cette entreprise.

Vous devenez donc ce qu'on appelle "actionnaire".

Note

On utilise également le terme "titre" pour parler d'une action (étant donné qu'il s'agit d'un titre de propriété)

Pourquoi les actions existent-elles ? Tout simplement pour permettre aux entreprises de se développer et de grandir grâce à l'apport financier de ses actionnaires. Vous "soutenez" donc le développement de l'entreprise grâce à votre argent.

Une fois que vous possédez ce petit morceau de l'entreprise (votre action), vous pouvez ensuite la revendre à quiconque voudrait l'acheter.

Les obligations

Les obligations sont différentes des actions, et ne sont pas liées à la "bourse" à proprement parler.

Mais il s'agit pourtant d'une classe d'actifs parmi les plus populaires avec les actions. Elles sont donc aussi importantes à connaître quand on commence à réfléchir à investir en bourse.

Une obligation, c'est tout simplement "un morceau de dette émis par une entreprise, une collectivité territoriale ou un État" (vous pouvez retrouver une définition complète ici ).

C'est-à-dire que vous allez vous-même en quelque sorte prêter de l'argent à une entreprise ou à un État pendant une période donnée. L'institution à qui vous avez prêté cet argent vous remboursera ensuite avec intérêts.

De manière générale, les obligations ont tendance à être moins risquées que les actions (même si cela dépend de l'obligation en question).

Mais elles ont en revanche en contrepartie un rendement plus faible.

Elles permettront donc de limiter les risques dans votre portefeuille financier.

Les marchés financiers

Vous avez sûrement déjà entendu parler des "marchés financiers"... sans forcément vraiment comprendre de quoi il en retourne.

Voici la définition donnée par l'AMF , une institution qui a pour but de protéger votre épargne en régulant les marchés financiers :

Un marché financier est un lieu, physique ou virtuel, où les acteurs du marché (acheteurs, vendeurs) se rencontrent pour négocier des produits financiers. Il permet de financer l'économie, tout en permettant aux investisseurs de placer leur épargne.

AMFhttps://www.amf-france.org/en/node/62266

On utilise en général le terme de marché et de bourse de manière interchangeable.

Exemple

Vous avez par exemple sûrement déjà entendu parler de "la bourse de Paris", appelée Euronext, ou du NASDAQ, un marché d'actions américain composé d’entreprises de technologie et d’internet.

Investir en bourse, est-ce que c'est risqué ?

Beaucoup de personnes ont tendance à penser que la bourse est trop risquée. Ce qui peut bien sûr être le cas quand elle est mal utilisée.

C'est d'ailleurs pour ça que les produits d'investissements financiers sont souvent présentés avec de nombreux messages d'alerte.

Et c'est par exemple aussi le cas en bas de tous nos articles sur le terme de l'investissement.

Pourtant, en investissant en bourse sur le long terme, le rendement par rapport au risque est en général très intéressant.

Quand on parle de risque en bourse, deux principales choses sont à prendre en compte.

La volatilité

Quand vous placez votre argent sur un livret d'épargne, vous savez à l'avance combien celui-ci va vous rapporter en intérêts.

Ce n'est pas le cas des marchés, qui fluctuent : on dit qu'ils sont volatils.

Par exemple, le prix d'une action risque de varier grandement au fil du temps – à la hausse comme à la baisse – par rapport au prix auquel vous l'avez achetée.

L'amplitude de ces variations est parfois très importante : on dit alors que l'actif est très volatil.

Le risque de cette volatilité, c'est notamment de devoir vous retrouver à vendre vos investissements dans une période de baisse.

C'est pour ça qu'il est essentiel d'investir sur le long terme (ce qui permet de limiter les risques liés à la volatilité) et de sécuriser vos actifs progressivement au fur et à mesure que vous avancez vers la date à laquelle vous aurez besoin de récupérer votre argent. On développe d'ailleurs ce point un peu plus bas dans l'article.

Les personnes qui réussissent en bourse acceptent également des pertes périodiques, des revers et des événements inattendus. Les chutes désastreuses ne les effraient pas.

Peter LynchAuteur de Et si vous en saviez assez pour gagner en bourse ?

Le risque de perte

Suivant la façon dont vous investissez, il existe aussi un risque pur et simple de perdre de l'argent.

Si vous achetez une action et que le cours de l'entreprise chute sans jamais se relever, ou que celle-ci fait faillite, vous pouvez tout simplement perdre votre investissement.

Note

Sachez en revanche qu'en bourse, vous ne perdez rien tant que vous ne revendez pas vos titres.

Imaginons que vous ayez acheté une action appelée MNLO, à 100 €.

Au bout de 6 mois, le cours de l'action est passée à 70 €. Paniqué(e), vous revendez l'action et encaissez donc la perte de 30 .

Mais si vous aviez attendu 12 mois, le cours de l'action serait par exemple remonté à 110 €. Si vous aviez revendu à ce moment là, vous auriez gagné 10 €.

C'est pour ça que l'on vous recommande d'éviter au maximum d'acheter des actions individuelles quand vous débutez, et de privilégier des placements diversifiés sur le long terme, par exemple à travers des ETF (qu'on vous présente aussi en détail plus tard dans l'article).

Le CAC40, par exemple, offre un rendement moyen annuel de 7,76% depuis 34 ans.

Quand le taux du livret A est en 2021 de 0,50%...

La différence entre investir et spéculer

Beaucoup de personnes peu familières avec la bourse ont tendance à confondre investir et spéculer.

Les deux sont pourtant bien différents, et ne présentent surtout pas les mêmes risques.

  • Investir, c'est placer votre argent dans le but d'obtenir un rendement, en général sur le long terme. Vous souhaitez faire travailler votre argent pour vous, avec un rendement positif à la clé. Vous placez votre épargne pour la faire fructifier.
  • Spéculer, c'est "parier" sur l'évolution des marchés et prendre beaucoup de risque avec ses placements dans le but d'essayer d'obtenir des gains à court terme bien supérieurs à la moyenne... (très) souvent avec moins de succès. Le risque de perte est beaucoup plus important, et cela demande des connaissances (par exemple d'apprendre à faire ce qu'on appelle des analyses fondamentales) et un temps important lié à la gestion de ses investissements et à suivre l'actualité financière.

La très grande majorité d'entre nous devrait chercher à investir son argent sur le long terme, plutôt que d'acheter des actions comme un jeu de casino.

En bourse, tu as deux choix : t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement.

Benjamin GrahamÉconomiste, professeur et investisseur américain

Pourquoi investir en bourse ?

La bourse est tout simplement un moyen de faire fructifier votre capital.

Et souvent bien plus efficace que ce que ne peuvent permettre les livrets d'épargne classiques, ou les fonds en euro des assurances vies.

Vous pouvez globalement gagner de l'argent en bourse à travers deux mécanismes.

Note

Il existe d'autres façons de gagner de l'argent en bourse, notamment à travers ce qu'on appelle les produits dérivés. Ceux-ci étant généralement bien plus risqués et à éviter catégoriquement pour les investisseurs "lambda", je ne les présente pas dans cet article.

Les plus-values

La plus-value, c'est la différence entre le prix d'achat et le prix de revente d'un actif (comme une action, par exemple).

Vous achetez vos actions à un certain prix. Votre objectif généralement, c'est que cette action prenne de la valeur, et que vous puissiez la revendre plus cher que ce que vous ne l'aviez achetée.

En revendant vos titres plus cher que leur prix d'achat, vous faites donc ce qu'on appelle une plus-value.

Les dividendes

Un dividende, c'est tout simplement une partie des bénéfices annuels de la société dans laquelle vous avez des actions qui vous est reversée.

Ils sont généralement versés tous les trimestres (même si cela peut varier selon les entreprises et les périodes), et ils vous permettent de vous constituer des revenus complémentaires sans avoir à revendre vos titres.

Le montant que vous pouvez espérer toucher dépend du nombre d'actions que vous avez dans l'entreprise.

Comment débuter en bourse

Se lancer en bourse est souvent moins difficile qu'il n'y paraît.

Mais cela ne veut pas non plus dire qu'il faut se lancer les yeux fermés sans réfléchir.

Un minimum de préparation est nécessaire pour éviter les erreurs qui coûtent cher.

Apprendre à investir

Le meilleur moyen de se planter en bourse ? Investir sans réfléchir.

Comme regarder une vidéo YouTube de quelqu'un qui vous présente son portefeuille aux excellents résultats, et décider de le reproduire chez vous.

Ou décider d'acheter des actions Tesla parce que vous entendez parler un peu partout, et que beaucoup de personnes disent y avoir gagné énormément d'argent.

Investir demande une stratégie, et surtout, de prendre en compte de nombreux critères personnels.

C'est pour ça qu'il est essentiel de se former et d'apprendre avant de se lancer.

Cela ne veut pas dire que c'est forcément très complexe, surtout si vous choisissez d'investir sur le long terme. Seulement qu'il y a des bases que vous devriez maîtriser pour éviter de faire n'importe quoi.

Un bon moyen de vous éduquer financièrement sur l'investissement : les livres, qui regorgent de conseils de personnes expertes dans le milieu.

Investissez l'argent dont vous n'avez pas besoin

Comme on vous le disait plus tôt, et comme vous l'avez déjà entendu dans les disclaimers à la radio, "investir présente un risque de perte en capital".

Ce qui signifie tout simplement vous risquez de perdre de l'argent en le plaçant en bourse.

Il est donc essentiel de placer de l'argent dont vous n'avez pas besoin à court ou moyen terme.

Vous pourriez sinon vous retrouver à devoir revendre à perte, et sérieusement impacter votre situation financière.

Ensuite, à l'approche de la date d'échéance de votre projet, vous devriez sécuriser progressivement vos investissements en allouant une plus grande partie à des actifs peu risqués comme les obligations ou les fonds euros.

Certaines assurances vies comme Nalo , dont on parle un peu plus bas, le font automatiquement pour vous.

Aussi, avant de vous lancer, assurez-vous de conserver une épargne de précaution sur un livret d'épargne ou tout autre placement très facilement accessible.

Définissez une stratégie d'investissement

Vous devriez réfléchir à votre stratégie d'investissement au global – pas seulement acheter des actions par-ci par-là parce qu'elles vous plaisent, ou que vous avez entendu que c'était un bon investissement.

Ce sera essentiel pour votre réussite sur le long terme, ce qui devrait être votre principal objectif pour limiter les risques et concrétiser vos projets.

Cela vous permettra notamment d'éviter de vendre trop rapidement durant des périodes de baisses du marché qui pourraient vous faire paniquer. Et de rester calme pendant les fluctuations, car vous savez de toute façon que votre objectif est loin dans le temps.

Choisir entre gestion libre et gestion pilotée

Un conseiller expliquant comment investir en bourse

Il existe deux grandes façons de gérer vos investissements en bourse : la gestion libre et la gestion pilotée.

Il n'y a techniquement pas de meilleure façon ou de moins bonne : tout dépend de ce que vous préférez et du poids que vous accordez personnellement à chacun des avantages ou des inconvénients.

La gestion libre (ou directe)

La gestion libre est idéale si vous êtes du genre à tout vouloir gérer vous-même. Vous voulez choisir directement dans quelles actions ou ETF vous souhaitez investir, et suivre la performance de votre portefeuille vous-même.

Cela vous demandera un niveau de connaissances plus important – comme apprendre à rééquilibrer votre portefeuille .

La gestion pilotée (ou déléguée)

Si vous êtes plutôt du type "moins j'en fais, mieux je me porte", la gestion déléguée est peut-être faite pour vous.

Ici, vous confiez la gestion de vos investissements à un professionnel, ou passez par ce qu'on appelle un robo-advisor.

Votre argent sera donc investi et géré par ces professionnels. Ce qui peut en revanche entraîner des frais de gestion plus élevés.

Et pourquoi pas aussi un mélange des deux ?

Vous pouvez choisir de passer par une gestion déléguée soit pour la totalité de vos placements (par exemple en faisant appel à un Conseiller en Investissement Financier), soit décider au cas par cas pour chacun de vos placements ce que vous préférez.

Rien ne vous empêche donc de varier les modes de gestion selon vos investissements.

Je gère par exemple personnellement mon contrat Linxea en gestion directe, alors que mes placements sur Nalo se font en gestion pilotée.

Suivez vos investissements

Investir, c'est bien. Mais il est aussi essentiel de suivre vos investissements – et la place que ceux-ci ont dans la totalité de votre patrimoine.

Déjà, cela vous permettra d'avoir une vision globale de votre santé financière. Mais cela vous permettra aussi de prendre de meilleures décisions d'investissement à l'avenir.

Je vous recommande tout particulièrement Finary (que j'utilise personnellement). Déjà, cette plateforme web vous permet de synchroniser tous vos comptes bancaires, placements et investissements au même endroit pour avoir une vue globale de vos finances. Mais elle permet aussi de vous suggérer des optimisations pour vos investissements.

Finary

Finary est une plateforme qui vous permet de suivre votre patrimoine en temps réel, et en quelques clics seulement. Regroupez tous vos comptes bancaires, assurance-vie, PEA, immobilier et même crypto au seul et même endroit pour avoir une vue globale de votre situation financière à tout moment.

Où investir en bourse ?

La première chose à connaître quand on veut commencer à investir, ce sont les différents "types de comptes" dans lesquels vous pouvez placer votre argent pour acheter des actions ou autres.

Techniquement, cela s'appelle une "enveloppe fiscale" (un terme effectivement très peu sexy, mais à connaître).

Il s'agit d'un processus en deux étapes : vous allez d'abord choisir par quel moyen vous allez investir en bourse, puis décider des investissements à acheter.

Quelles enveloppes fiscales choisir ?

Le PEA

Le Plan d'Épargne en Actions (ou PEA) est une enveloppe fiscale dédiée à l'investissement en bourse.

Il vous permet d'investir en bourse dans des actions de nombreuses entreprises françaises et européennes.

Le gros plus du PEA, ce sont ses avantages fiscaux qui le rendent plus intéressant que son cousin le CTO (que l'on présente un peu plus bas).

En revanche, les options d'investissement restent limitées, étant donné qu'il vous permet de loger uniquement des actions françaises et européennes en direct, ainsi que des fonds composés à au moins 75% d'actions européennes.

Il est en revanche aussi possible d'investir dans certains ETF qui vous permettent de vous exposer à des actions hors Union Européenne.

Les avantages du PEA
  • Une imposition très intéressante (imposition sur les plus-values uniquement à la sortie du PEA, et seulement les prélèvements sociaux sont dûs si le PEA a plus de 5 ans)
  • Le PEA est transférable vers d'autres établissements
Les inconvénients du PEA
  • Tout retrait avant 5 ans entraîne la fermeture automatique du PEA, mais aussi le retrait de tous les avantages fiscaux associés
  • Possibilité de ne posséder qu'un PEA/personne (ou deux par foyer)
  • Plafond de versement (150 000 €)
  • Selon le PEA ouvert, les frais peuvent parfois être importants
  • Destiné à l'achat d'actions européennes seulement, ou de fonds détenant au moins 75% de titres éligibles au PEA
PEA de Fortuneo

Fortuneo propose plusieurs offres de bourse, dont un PEA très intéressant aux tarifs attractifs et un excellent service client.

Le Compte Titre Ordinaire (CTO)

Le CTO (ou Compte Titre Ordinaire) est également un compte vous permettant d'acheter des actions et d'investir en bourse.

Mais à la différence du PEA, celui-ci n'a pas de restriction en termes de zones géographiques. Vous pouvez donc accéder à toutes les bourses mondiales.

En revanche, celui-ci ne bénéficie pas de l'imposition (très) avantageuse du PEA.

Il est ici d'autant plus important de bien choisir son courtier. On recommande tout particulièrement DEGIRO pour ses frais très intéressants.

Les avantages du CTO
  • Extrêmement souple : vous n'avez ici aucune contrainte de retrait, de plafond ou de versement
  • Vous pouvez avoir autant de CTO différents que vous le souhaitez
  • Accès aux places boursières internationales
Les inconvénients du CTO
  • La fiscalité est moins intéressante que pour d'autres enveloppes fiscales comme l'assurance-vie et le PEA (vous payez ici la flat tax de 30% sur vos plus-values)
  • Vous devez déclarer annuellement votre CTO aux impôts même si vous ne retirez pas d'argent
DEGIRO

DEGIRO est l'une des sociétés de courtage en bourse les plus populaires en France. Elle propose une offre 100% en ligne avec des tarifs de courtage particulièrement bas et a été récompensée plus de 65 fois à l'international pour leurs services et frais.

L'assurance-vie

L'assurance vie est le placement préféré des Français : plus de 53% en détiennent une d'après une étude Ipsos.

Et c'est une bonne chose, car il s'agit d'un produit d'épargne particulièrement avantageux, surtout en termes de fiscalité.

L'assurance-vie vous permet d'investir dans deux types de supports :

  • Des fonds euros. Il s'agit d'un support à capital garanti (c'est-à-dire que vous ne pouvez pas y perdre d'argent). Il est géré directement par l'assurance, et généralement majoritairement investi dans des obligations.
  • Des unités de compte (ou UC). Il s'agit ici de fonds qui vous permettent de placer votre épargne sur des actions, des obligations, ou même de l'immobilier. Leur gestion peut être simple ou pilotée. Les UC présentent quant à elles un risque de perte en capital.

L'argent placé sur votre assurance-vie n'est pas bloqué. En revanche, la fiscalité est la plus intéressante après 8 ans.

Elle offre aussi des avantages successoraux intéressants.

Attention : évitez les assurances-vies proposées par les banques, qui sont rarement les contrats les plus intéressants et présentent en plus généralement des frais très élevés.

Privilégiez les courtiers en ligne spécialisés dans l'assurance vie. On recommande tout particulièrement Linxea et Nalo.

Les avantages de l'assurance-vie
  • Aucun plafond de versement
  • Ici aussi, vous profitez d'avantages fiscaux (ceux-ci étant le plus intéressant pour les contrats de plus de 8 ans)
  • Des avantages successoraux
  • Possibilité d'ouvrir plusieurs contrats d'assurance-vie dans plusieurs établissements
  • L'argent placé sur une assurance-vie n'est pas bloqué, contrairement aux idées reçues
Les inconvénients de l'assurance-vie
  • Il faut faire attention lors du choix de votre contrat : certaines assurances-vies pratiquent des frais très importants qui peuvent grandement impacter vos rendements sur le long-terme
  • Les options d'investissements sont plus limitées que via des comptes-titres
  • Il est impossible de transférer son contrat vers un autre établissement
Nalo

Découvrez Nalo, le conseiller digital en investissements financiers qui propose une assurance-vie personnalisée pour faire fructifier votre patrimoine de façon simple et performante.

Dans quoi investir ?

Le cours d'une action en bourse sur un ordinateur

On le répète encore une fois, mais c'est parce que c'est important : quand vous débutez, vous devriez éviter le day trading (spéculer en achetant ou revendant des actions de manière très régulière).

Ceux qui investissent de manière passive sont en général plus gagnant sur le long terme. Et le but n'est encore une fois pas de spéculer, mais d'investir pour votre futur et vos projets.

Les actions en direct

Ici encore, attention 🚨 : c'est loin d'être la stratégie que l'on vous recommande, surtout si vous vous lancez en bourse.

Pourtant, acheter des actions en direct – ou ce qu'on appelle aussi stock picking – est ce que beaucoup de personnes ont tendance à avoir en tête quand on parle de comment investir en bourse.

Par exemple, combien ont voulu investir dans la Française Des Jeux au moment où elle a fait son entrée en bourse, sans ne rien connaître sur l'investissement ou sur les performances financières de la FDJ, mais simplement parce que la femme de leur cousin leur a dit que c'était une "super opportunité" ?

Au lieu de choisir des actions individuelles et de croiser les doigts, définissez vos objectifs financiers et construisez un portefeuille diversifié, avec des fonds ou des ETF pour un investissement passif.

Quand bien même vous décideriez de ne pas nous écouter (on est un peu déçus, mais on ne vous en tient pas rigueur), prenez vraiment le temps de vous éduquer sur l'investissement avant de vous lancer. Ce livre de Peter Lynch peut être intéressant pour commencer.

Et si vous en saviez assez pour gagner en bourse ?
Peter Lynch

Dans ce livre, l'un des livres sur l'investissement les plus vendus de tous les temps, Peter Lynch explique pourquoi tout le monde peut investir aussi bien – voire mieux – que les professionnels de Wall Street, et vous donne les techniques pour le faire.

Les fonds d'investissement

Construire un portefeuille diversifié en achetant de nombreuses actions individuelles est possible, mais cela demande un investissement et un temps de recherche passé important.

Mais vous avez aussi la possibilité de placer votre argent dans des fonds d'investissement.

Ce sont eux qui se cachent derrière ces acronymes compliqués dont vous avez peut-être déjà entendu parler : OPCVM, SICAV, FCP...

Au lieu d'investir directement dans des actions ou obligations, vous investissez votre épargne dans ces fonds qui vont eux-mêmes gérer et investir l'argent qui leur est confié.

L'un des avantages, c'est en général une meilleure diversification qu'en choisissant les actions vous-mêmes, et de laisser des professionnels prendre pour vous les décisions d'investissement.

L'inconvénient, notamment par rapport aux ETF que l'on présente juste après : les frais plus élevés, notamment pour rémunérer tous ces professionnels.

Renseignez-vous donc bien sur les frais pratiqués et analysez les Documents d'Information Clé (qui indique la performance passée, les frais pratiqués, etc.) fourni avec chaque investissement avant de prendre une décision.

Les ETF

Les ETF, aussi appelés fonds indiciels ou trackers, sont des fonds d'investissement cotés en bourse, dont l'objectif est de répliquer la performance d'un indice boursier.

Il s'agit en gros de paniers de plusieurs titres (actions, obligations, etc.) que vous pouvez acheter ou revendre tout comme vous pourriez le faire avec une simple action (justement car ils sont "cotés en bourse").

Sauf que vous achetez directement ce fonds qui contient des centaines d'actions différentes, sans toutes avoir à les acheter vous-même !

Pour ce qui est de leur objectif de "répliquer la performance d'un indice boursier", voici plus d'explications.

Un indice boursier et un indicateur permettant d'évaluer la performance d'un groupe d'action. Le CAC40 et le S&P500, par exemple, sont des indices.

Ici, l'ETF va chercher à avoir la même performance que l'indice qu'il représente. Vous pouvez donc par exemple investir dans des ETF CAC40 ou S&P500.

Si le CAC40 augmente de 7% en une année, ce sera plus ou moins le cas pour votre ETF également.

L'investissement dans des ETF a de nombreux avantages, à commencer par une large diversification (ce qui permet de limiter les risques de vos investissements), et beaucoup moins de frais que les fonds d'investissement classiques, car ceux-ci ne sont pas gérés activement.

C'est le type de placement le plus souvent recommandé pour ceux qui débutent en bourse (et honnêtement même pour de nombreuses personnes qui s'y connaissent en placements).

Quand faut-il commencer à investir en bourse ?

On peut souvent se demander quand est le bon moment pour investir, que ce soit sur le plan personnel ou sur le plan économique.

Voici quelques indications pour répondre à cette question.

Selon votre situation personnelle

Quand vous réfléchissez à faire votre premier investissement en bourse, vous devriez pour commencer vous demander pourquoi vous voulez investir.

Ou plus globalement, définir vos objectifs financiers. Car comme on l'a vu plus haut, ce seront notamment eux qui vous permettront de savoir quel type d'investissement sera préférable pour vous, et à quel niveau de prise de risque.

Note

Au moment d'ouvrir un compte ou un contrat d'investissement, le courtier devra recueillir un certain nombre de renseignements sur vous avant de vous proposer un placement financier. Vous remplirez notamment un questionnaire de profil de risques.

Mais de nombreux facteurs sont aussi à prendre en compte au-delà de vos objectifs financiers : votre âge, votre situation familiale, votre situation professionnelle...

De votre côté, jetez également regard honnête sur vos finances. Si vous cumulez les crédits à la consommation ou n'avez pas d'épargne de sécurité, concentrez-vous d'abord sur la résolution de ces problèmes avant d'investir.

Et dans tous les cas, n'investissez que de l'argent dont vous n'avez pas besoin.

Selon la situation économique ou celles des marchés boursiers

Il existe une expression en anglais : "Time in the market beats timing the market."

Faute de pouvoir le traduire facilement pour ceux qui n'ont pas fait anglais LV1, cela signifie simplement que le temps passé sur le marché (c'est-à-dire la période de temps pendant laquelle votre argent est investi en bourse) est bien plus important que de timer le marché.

Timer le marché étant une stratégie d'investissement qui consiste à tenter d'obtenir des rendements plus importants en cherchant à investir ou à revendre au bon moment en essayant de prédire les mouvements des marchés.

Ici, on est plus dans la notion de pari que d'investissement. Les marchés ont une tendance haussière, c'est-à-dire que sur le long terme, ils ont tendance à augmenter.

Investissez quand vous êtes prêts, sans essayer de vous demander si les marchés vont augmenter ou chuter prochainement. De toute façon, comme on l'a vu plus haut, vous devriez être engagés sur le long terme.

Combien faut-il investir ?

Une personne avec des dollars dans les mains

Une autre raison pour laquelle beaucoup de personnes évitent d'investir en bourse, c'est qu'elles pensent que c'est un privilège réservé aux riches, ou qu'il faut forcément y placer des sommes importantes.

En réalité, c'est loin d'être le cas. Vous pouvez souvent commencer à investir même avec de petites sommes. Commencer à investir tôt et surtout de manière régulière, même de petits montants, est d'ailleurs une très bonne chose.

Le seul obstacle auquel vous pourriez faire face, ce sont éventuellement les versements minimums soit pour l'ouverture du compte, soit mensuellement, qui pourraient vous être demandés par le courtier chez lequel vous souhaitez placer votre argent.

Tout dépend à la fois du type de compte et du courtier en question. Par exemple, chez DEGIRO , le montant minimum de l'ouverture d'un CTO est de 0,01€ seulement.

D'autres acteurs peuvent en revanche pratiquer des frais plus importants.

Ensuite, il n'existe pas de règle d'or sur combien vous devriez investir. De manière générale, n'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin pour vivre et que vous pourriez vous permettre de perdre.

Encore une fois, investir sur le long terme et selon vos objectifs devrait vous laisser assez de temps pour surmonter les fluctuations du marché.

Goodvest

Goodvest est la première assurance-vie qui a pour objectif de construire un monde meilleur. Comment ? En vous permettant d'investir de manière responsable, dans le respect de vos valeurs, tout en favorisant la performance.

Attention

Cet article est uniquement destiné à l'information. Avant de prendre des décisions financières, consultez un (vrai) conseiller financier.

Investir comporte un risque de perte.

Finary - Mobile appFinary - Mobile app

Suivez vos investissements 👀
En seulement quelques clics

Chez Moneylo, on aime le simple et (très) efficace. Avec la plateforme Finary, vous pouvez suivre vos investissements et votre patrimoine en temps réel, depuis votre ordinateur ou votre smartphone. Comptes bancaires, PEA, assurance-vie, compte-titres, et même cryptos ou immobilier : tous vos placements sont regroupés au même endroit.

Commentaires