Une manette de jeu vidéo

5 solutions pour prendre le contrôle de son argent

28 février 2019

Vous avez l’impression de vivre en permanence dans l’attente que la paie tombe à la fin du mois ? De ne jamais réussir à mettre de l’argent de côté sans vraiment savoir pourquoi ? De ne pas savoir où part votre argent ?

Rassurez-vous : vous n’êtes pas les seuls à avoir du mal à gérer votre argent.

C’est certainement l’une des questions les plus posées dans le monde des finances personnelles, et l’une que tout le monde se pose un jour un jour ou un autre : « comment puis-je prendre le contrôle de mes finances ? ».

Difficile d’y donner une réponse universelle, car tout dépend de votre situation financière : êtes-vous endetté, sans emploi, gros dépenseur, épargnant un peu trop prudent… ?

Mais y a malgré tout une bonne nouvelle : avec la mentalité appropriée et une stratégie solide en place, tout le monde peut prendre le contrôle de ses finances.

Découvrez 5 façons de prendre en main votre argent et de regagner le contrôle sur votre situation financière.

  1. Changer votre état d’esprit

    Quelles sont les meilleures choses à faire quand on a pour objectif de faire grossir ses comptes en banques ? Certaines idées ou conseils devenus populaires, notamment sur internet et les réseaux sociaux, vous viennent peut-être à l’esprit :

    • Réduire les coûts en arrêtant d’acheter tout ce qui vous fait plaisir
    • Investir dans le Bitcoin ou autres cryptomonnaies
    • Faire des opérations de trading en bourse en ligne (le cousin de votre meilleur ami a déjà gagné 100 euros en quelques heures seulement !)
    • Devenir influencer sur Instagram et vendre des wraps minceur ou des thés détox

    Au fond, vous le savez déjà, mais il est parfois bon de le répéter : ignorez toutes ces techniques (d’ailleurs souvent à la limite de l’arnaques).

    Si vous ne connaissez pas encore le secret de la richesse instantanée, il y a une bonne raison : il n’existe pas de « solution miracle ».

    Mais la première étape pour prendre le contrôle de son argent est bien plus simple que ce qu’on a tendance à penser : ne pas ignorer ses finances, et devenir conscients de ses dépenses.

    La Richesse n’est pas la quantité d’argent qu’on a, mais la façon dont on l’utilise.
    — Paulo Coelho

    Changer son état d’esprit est essentiel pour tous ceux qui ont pour objectif de prendre en main leurs finances. Car malheureusement, votre portefeuille ne se gèrera jamais tout seul, et comme pour tout, certains efforts seront nécessaires.

    Vous travaillez déjà dur chaque semaine pour gagner votre salaire : pourquoi ne pas prendre seulement un peu de temps chaque semaine pour en prendre soin et mieux l’utiliser ?

  2. Comprendre où va son argent chaque mois (et ajuster)

    Vous ne pouvez pas gérer ce que vous ne pouvez pas mesurer.

    Si vous n’avez pas encore de budget mensuel, vous pouvez commencer à analyser vos dépenses de la manière suivante :

    • Jetez un coup d’œil aux relevés bancaires des 3 derniers mois, et catégorisez chacune de vos dépenses sur une feuille de calcul (type Excel). Par « catégoriser », on entend grouper les dépenses similaire dans des catégories plus globales (comme « Courses alimentaires », « Vêtements et accessoires », « Cadeaux », « Essence », etc.). Vous ne pourrez pas voir ce que vous avez dépensé en espèces, mais essayez d’ajouter approximativement les dépenses dont vous vous souvenez selon le montant de vos retraits.

    Cette technique vous permettra d’obtenir sur 3 mois une moyenne de vos dépenses variables (celles dont le montant n’est pas fixe tous les mois comme les courses).

    Sachez que certaines dépenses annuelles ou plus « exceptionnelles », comme les vacances, par exemple, ne seront donc pas forcément prises en compte. Quand vous budgétiserez pour l’avenir, vous devrez prévoir ces catégories afin de mettre de l’argent de côté pour ces dépenses en avance.

    Regardez avec attention le montant que vous dépensez dans chaque catégorie. Est-ce que certains montants vous sautent aux yeux ? Vous paraissent trop élevés, ou bien excessifs comparés à d’autres dépenses ? Prenez le temps de la réflexion — c’est une étape importante pour tout nouveau budgétiseur.

    Ensuite, vous devrez définir combien vous aimeriez idéalement dépenser dans chacune de ces catégories. Si vous avez eu l’impression de trop dépenser quelque part, définissez un montant maximum que vous souhaitez ne pas dépasser chaque mois.

    Question pratique, pour établir & suivre votre budget, plusieurs solutions s’offrent à vous :

    Si vous souhaitez aller plus en profondeur dans la gestion de votre argent, notre Workbook Finances Personnelles comporte également plusieurs activités et fiches de travail pour créer votre budget et suivre vos dépenses au quotidien.

    Cette étape demande un peu de réflexion, mais le temps passé en vaudra largement la peine. En général, les économies réalisées sont immédiates.

    Bannière Workbook Finances Personnelles

  3. Automatiser ses finances personnelles

    L’une des raisons pour lesquelles on a souvent du mal à mettre de côté et épargner est que l’on prend les choses dans le mauvais sens.

    La plupart des personnes qui n’arrivent pas à faire des économies fonctionnent comme ceci : elles encaissent leur paie, paient leurs factures, et font leurs dépenses du mois en ayant pour objectif de dépenser le moins possible pour mettre l’argent qu’il reste de côté.

    Le problème de cette technique, c’est qu’en général, une fois toutes les dépenses réalisées, il ne reste… plus rien. Sans vous fixer de limites de dépenses dès le début du mois, épargner sera bien plus difficile.

    Le riche investit son argent et dépense ce qu’il reste. Le pauvre dépense son argent et investit ce qu’il reste.
    — Robert Kiyosaki

    La cascade des dépenses permet d’illustrer la manière idéale selon laquelle vous devriez allouer votre argent chaque mois :

    La Cascade des Dépenses

    Une fois ce schéma en tête, c’est là que l’automatisation entre en scène. Devoir mettre manuellement de côté de l’argent chaque mois n’est certainement pas l’idéal et ouvre la porte à l’échec (oublier de faire le virement, décider finalement de modifier la somme à la dernière minute, etc.)

    En automatisant cette opération (ce qui se fait aujourd’hui très facilement en ligne sur le portail ou l’application de votre banque), tout devient bien plus facile.

    Pie chart combien épargner

    • Programmez un virement automatique d’un montant qui correspond à 20% de votre salaire.
  4. Investissez pour votre avenir

    Difficile de mettre de l’argent de côté, faire fructifier votre argent et construire votre avenir en laissant dormir sur un compte courant.

    Vous devriez avoir pour but de faire travailler votre argent pour vous grâce à l’investissement. Le problème, c’est qu’investir fait peur à beaucoup. Pourtant, sans ça, vous ne pourrez jamais vraiment mettre votre argent à profit.

    Si vous débutez, gardez en tête qu’investir ne veut pas dire placer des milliers d’euros dans des actions en bourses. Il existe plusieurs solutions pour investir votre argent dans des placements très accessibles, comme par exemple l’épargne salariale aujourd’hui encore trop peu utilisée.

  5. Augmenter ses revenus

    C’est l’une des barrières psychologiques les plus fréquentes qui empêchent les gens de devenir riche : croire qu’il y a une limite à l’argent que vous pouvez gagner, et que vous êtes entièrement dépendants du montant de votre salaire.

    Mais il existe en réalité plein de moyens pour augmenter ses revenus et gagner plus d’argent chaque mois. Et pour devenir indépendant financièrement, difficile de ne dépendre que de son salaire.

    C’est l’une des idées que développe Robert Kiyosaki dans son livre Père Riche, Père Pauvre : être salarié et n’avoir comme seule source de revenu est en réalité bien plus risqué que ce que l’on pense (plus de salaire en cas de licenciement, difficulté d’augmenter ses revenus ou d’obtenir une augmentation, etc.)

    L’investissement, que nous abordions plus haut, est l’une des méthodes les plus classiques pour augmenter ses revenus. Mais beaucoup d’autres formes de revenus passifs existent également.

 

Laisser un Commentaire