Une plante qui pousse d'une pièce

Le livret A : un produit d’épargne très souple et accessible à tous

7 février 2019

Le livret A est un produit d’épargne qui offre une rémunération annuelle de 0,75 %. Les intérêts de ce compte réglementé sont exemptés d’impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux. Le livret A peut être ouvert aussi bien par une personne majeure que par un enfant mineur.

Le montant maximum à déposer dans ce compte rémunéré

Très simple, le livret A est distribué dans tous les réseaux bancaires en France. Ce compte rémunéré est l’un des moyens qui offrent la possibilité de se constituer progressivement un capital patrimonial. Les sommes épargnées sont disponibles, à tout moment, si un besoin urgent d’argent venait à se présenter.

Cette forme de placement demande un montant minimal de retrait ou de dépôt en espèces de 10 euros. Ce montant sera de 1,5 euro si le souscripteur a ouvert ce compte à la Banque Postale. Il est à noter que le montant maximal des dépôts pour les particuliers est de 22 950 euros. Par contre, pour les associations, ce plafond est de 76 500 euros.

À titre d’information, dès l’âge de 16 ans, le titulaire du compte d’épargne a le droit de prendre les fonds investis. En revanche, si son tuteur légal n’est pas d’accord avec ce retrait, il ne pourra pas les prélever.

Les procédures à suivre pour résilier un livret A

Un épargnant qui souhaite ouvrir un livret A dans un autre établissement bancaire est autorisé à clôturer celui qu’il possède déjà. Pour procéder à la résiliation de son compte réglementé, l’épargnant est tenu de se rendre à sa banque. S’il ne veut pas perdre du temps en se déplaçant à son agence, il a également le droit d’envoyer tout simplement un courrier à celui-ci. Dans ce cas-là, il est judicieux de garder une copie de la lettre à son domicile.

Pour mettre un terme à ce produit d’épargne, le souscripteur doit fournir certaines pièces justificatives. Il a l’obligation de préciser les références du livret A qu’il veut fermer. Il a également le devoir d’indiquer le numéro du compte où doivent être déposés les fonds placés.

L’épargnant est aussi tenu de joindre une copie de sa pièce d’identité ainsi qu’un justificatif de domicile. Si le titulaire du compte est un mineur, son représentant légal a l’obligation de munir les dossiers à remettre à la banque d’une copie d’un livret de famille. Dans certains cas, il se peut que l’institution bancaire demande un avis d’imposition.

Le cumul du livret A avec un LDDS et un livret Bleu

Un souscripteur est autorisé à cumuler son livret A avec un LDDS (Livret Développement Durable et Solidaire). Ce dernier est un compte réglementé et défiscalisé. Il peut être ouvert par tous les contribuables majeurs domiciliés en France.

Avec son plafond de 12 000 euros, ce compte rémunéré est un excellent complément au livret A. Le cumul de ces deux livrets permettra à l’épargnant de faire fructifier son épargne.

Par ailleurs, le souscripteur n’a pas le droit de disposer à la fois d’un livret A et d’un livret Bleu. En revanche, si ce dernier est ouvert avant septembre 1979, il est libre de détenir ces deux comptes réglementés. Il est à noter que le livret Bleu est distribué par le Crédit Mutuel.

Lire aussi

Laisser un Commentaire