AccueilFaire des ÉconomiesComment faire des économies grâce au zéro déchet

Comment faire des économies grâce au zéro déchet

2 mai 2019
Des bocaux zéro déchet
Des bocaux zéro déchet

Comment faire des économies grâce au zéro déchet

2 mai 2019
Des bocaux zéro déchet

Comment faire des économies grâce au zéro déchet

2 mai 2019

Le 1er août 2018, notre belle planète a atteint ce qu’on appelle le « Jour du dépassement mondial« . Autrement dit, dès le mois d’août, nous avions déjà dépensé toutes les ressources que la Terre est en mesure de produit en une année. Et il est déjà certain que ce schéma se reproduise en 2019 et pour de nombreuses années à venir.

Pire encore : Footprint Network, un site dédié à l’écologie, a calculé qu’en 2030, l’humanité aura besoin de 2 planètes comme la terre pour subvenir à ses ressources.

L’heure est grave, et nous devons comprendre qu’il est impossible de vivre éternellement sans apprendre à mieux consommer et à gérer nos déchets. 

Heureusement, des solutions peuvent encore changer la donne, à condition d’accepter de revoir sa manière de consommer.

Notamment, un comportement responsable « zéro déchet » réunit une bonne partie des actions majeures à adopter pour inverser ce processus. Et quand on sait que les emballages représentent 50 % du volume des ordures ménagères, on se dit que chaque petite action peut au final peser lourd dans la balance.

Attention : même si cela peut sembler paradoxal, adopter une attitude « zéro déchet » ne veut pas dire ne produire absolument aucune ordure. Il est important de le voir comme un mode de vie dans lequel nous prenons de manière réfléchie des décisions pour minimiser au mieux possible le gaspillage. L’objectif est généralement un maximum de réduction de ses déchets, et non pas une suppression complète.

Qu’est-ce que le zéro déchet ?

Le zéro déchet est à la fois un mode de vie et une prise de conscience.

Notre niveau de consommation continue de s’accroître d’année en année, si bien que nous y prêtons trop peu de réflexion. Pourtant, sans forcément s’en rendre compte, notre manière d’acheter et nos choix génèrent énormément de gaspillage et de déchets.

Pour beaucoup de ces déchets, une fois jetés à la poubelle, aucun traitement n’existe pour les réutiliser de manière écologique. 95 % du temps, ils terminent enfouis ou incinérés ce qui produit toujours davantage de pollution.

Certes, il y a le tri sélectif qui est une solution pour limiter cette pollution. Cependant, la France n’a pas encore fait suffisamment d’efforts en termes d’équipement pour parer à toutes les problématiques causées par les différents types de déchets.

C’est donc notre rôle de citoyen et de consommateur d’être plus vigilant et de tenter de produire moins de déchets. Le zéro déchet, c’est donc moins une tendance qu’un concept écologique primordial pour la planète.

Deux sacs de vrac zéro déchet

Utilisez des sacs réutilisables pour un vrac zéro déchet

Le zéro déchet pour faire des économies

Oui, le zéro déchet est bon pour la planète, mais ce mode de vie est également bon pour votre porte-monnaie. Avouez que ce serait un peu bête ne pas s’y intéresser de plus près !

Plusieurs grandes enseignes comme Carrefour ou des épiceries spécialisées somme La Vie Claire proposent des rayons de vrac qui permettent à leurs clients d’apporter leurs propres bocaux et sacs réutilisables directement en magasin.

Face à l’engouement des français pour le concept de zéro déchet, les géants de la grande distribution sont aussi bien obligés de s’adapter pour fidéliser une partie de la clientèle.

Ce système est donc un excellent moyen de faire des économies sur les courses alimentaires. En effet, quand vous achetez un produit, vous payez également le prix de l’emballage, sans compter les quantités souvent bien supérieures à vos besoins. En apportant vos propres sacs ou bocaux, vous faites automatiquement une économie.

Faire des économies avec le vrac est donc en pratique très facile. Il suffit juste d’avoir le réflexe de partir de chez soi avec ses propres système de conditionnement.

Alors on refuse les sacs et emballages jetables, et on se met au zéro déchet le plus vite possible pour faire des économies mais surtout pour prendre soin de la planète !

Consommer moins et mieux avec le zéro déchet

L’un des meilleurs arguments en faveur du lien entre un mode de vie sans gaspillage et un mode de vie plus économe est que le zéro déchet vous oblige à être un consommateur plus conscient.

Le fait de regarder les types de produits et d’emballages que vous emportez chez vous dans le but de réduire les déchets permettra éventuellement de rationaliser vos achats et de réduire les dépenses impulsives.

Ce mode de consommation responsable est un excellent moyen de consommer à la fois moins et plus intelligemment, et d’apprendre à reconnaître la limite entre « assez » à « trop ».

Quelques astuces « zéro déchet »

 

  • Acheter des produits avec moins d’emballages

Si vous avez des épiceries ou des grandes surfaces qui proposent des solutions d’achat en vrac près de chez vous, vous devriez très certainement en profiter.

Il existe une idée fausse selon laquelle les produits en vrac et / ou non emballées coûteraient bien plus cher que les articles emballés. En réalité, c’est rarement le cas, ou alors la différence reste minime.

Car en plus de ne pas avoir à payer le coût lié aux emballages, vous évitez également de perdre de l’argent en achetant de trop grosses quantités, qui finiront souvent en gaspillage alimentaire. Le vrac est idéal pour n’acheter que la quantité d’ingrédients dont vous avez réellement besoin.

De nouvelles épiceries en ligne proposent également la livraison à domicile de courses en vrac dans des bocaux ou sacs consignés, que vous rendrez donc ensuite à votre prochaine livraison ou en point de collecte. C’est par exemple le cas du site Vrac’n RollPetit plus : ces livraisons ont souvent lieux via des moyens de transport respectueux de l’environnement.

  • Toujours avoir un sac sur soi

Depuis l’interdiction des sacs plastiques à usage unique en France, mieux vaut ramener son propre sac au supermarché pour éviter d’avoir à systématiquement en acheter un nouveau.

Les sacs en tissus ou autres tote bags sont devenus très populaires ces dernières années, et permettent de se glisser facilement dans un sac à dos ou un sac à main pour toujours avoir un moyen de transporter des courses ou achat de dernière minute.

En dehors du supermarché, refuser systématiquement les sacs qui vous sont proposés lors de vos achats de vêtements ou de médicaments, par exemple, contribue également à limiter la quantité de déchets produits.

Apporter vos propres sacs réutilisables est donc à la fois un choix judicieux pour votre portefeuille et pour la planète.

  • Oublier les bouteilles d’eau

La France est dans le top 5 des plus grands buveurs d’eau en bouteille du monde. Une quantité de déchet produite conséquente… et parfaitement évitable.

96% des français ont accès à une eau potable de très bonne qualité. Et pourtant, nous continuons de consommer des alternatives en bouteille bien plus chères et coûteuses pour la planète.

Si vous préférez l’eau potable pour un soucis de confort, privilégiez l’achat d’une gourde ou d’une bouteille transportable que vous pourrez emmener partout avec vous. Certaines marques comme Super Sparrow proposent des bouteilles réutilisables

Si c’est la qualité de l’eau qui vous pose problème, optez plutôt pour une solution comme les Brita qui permet de filtrer l’eau ?

  • Limiter le gaspillage alimentaire

Essayer de limiter le gaspillage alimentaire, ou le gaspillage tout court, implique de prendre davantage conscience de TOUS les déchets que l’on produit chaque jour, mois, ou année de notre vie.

Chaque français jette environ 29 kilos de nourriture périmée chaque année, un constat aussi coûteux que néfaste pour l’environnement.

En n’achetant que la nourriture dont vous avez vraiment besoin et en évitant de sur-stocker « au cas où », vous pourriez donc faire des économies conséquentes sur l’année.

En plus de mieux gérer ses achats, une meilleure compréhension des dates d’expiration et une préparation régulière des repas permettrait de réduire la quantité de nourriture non consommée que nous jetons chaque semaine.

  • Utiliser sa propre tasse pour la machine à café

76% des consommateurs de café le boivent sur leur lieu de travail. Et si, comme dans la plupart des distributeurs, la machine à café de votre entreprise délivre des gobelets plastiques, c’est une quantité considérable de déchets par jours produite.

Utiliser votre propre tasse est un excellent moyen de réduire le gaspillage. La plupart des machines de sociétés sont munies de capteurs qui détectent la présence d’un récipient afin de ne pas délivrer de gobelets quand vous le placez dessous. Sinon, vous pouvez simplement le retirer avant de poser votre tasse pour votre (ou vos) cafés quotidiens.

Pour ce qui est des grandes chaînes de café, Starbucks laisse par exemple aux clients la possibilité de remplir leur thermos plutôt que d’utiliser une cup en carton. Ils vendent également des cups en plastique réutilisables, qui vous permettent d’obtenir à chaque fois une réduction sur le prix de votre boisson.

  • Utiliser du vinaigre blanc pour nettoyer sa maison

En plus d’utiliser des produits moins nocifs pour l’environnement (et parfois pour la santé), nettoyer son chez-soi avec du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude permet d’éviter d’acheter, de jeter et de racheter chaque mois de nouveaux produits d’entretien.

Ces deux ingrédients sont à la fois particulièrement économiques et très efficaces pour le nettoyage — un moyen simple de faire quelques économies par an. Gardez une ancienne bouteille en spray et utilisez-la pour créer votre propre produit au vinaigre, en ajoutant si vous le souhaitez quelques gouttes d’huiles essentielles pour l’odeur !

  • Cuisiner ses propres biscuits, gâteaux ou snacks

Certains petits gâteaux ou friandises sucrées de grande surface sont souvent très tentants. Mais ils ne tiennent pas la route face à de bons biscuits ou sucreries faites maison. Même le plus appétissant des petits gâteaux devient bien moins attirant une fois présenté dans un emballage plastique.

Acheter chaque semaine des biscuits pour le goûter ou le petit déjeuner entraine forcément une quantité d’emballages à jeter considérable. Éviter les friandises emballées en les fabriquant soi-même est donc non seulement un avantage pour vos papilles, mais aussi pour votre santé et bien sûr, pour la planète.

 

Pensez-vous que vous pourriez vivre un style de vie sans gaspillage? Quels sont les autres avantages ou inconvénients?

Une femme sur un ordinateur

Inscrivez-vous à notre cours gratuit 7 Jours pour Mieux Gérer son Argent !

Rejoignez notre cours par email pour enfin réussir à mieux gérer votre argent grâce à des conseils, outils et fiches de travail gratuites pour remettre vos finances en ordre et préparer votre futur en une semaine seulement.

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir des suggestions d'articles de blog par courrier électronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *