AccueilFaire des ÉconomiesLe (grand) guide du minimalisme

Le (grand) guide du minimalisme

Je n’ai pas toujours été minimaliste. D’ailleurs, je ne connaissais même pas du tout ce mode de vie il y a deux ans.

Avant ça, je n’étais pas particulièrement accro aux dépenses. Mais j’avais l’habitude d’acheter (très) régulièrement de nouveaux vêtements, accessoires, gadgets, décorations… sans jamais vraiment me poser de questions sur ce que j’achetais ni pourquoi.

Comme beaucoup, je passais souvent mes samedis après-midi entre amis ou en famille à faire les magasins. À collectionner les achats comme un « passe-temps », à dépenser de l’argent pour des choses dont pour la plus grande majorité, nous n’avions absolument pas besoin.

Le problème, c’est que ce modèle de consommation compulsive et excessive est certainement le plus répandu. Pourtant, vivre d’une manière plus minimaliste peut offrir énormément d’avantages. Plus de temps libre, plus d’argent sur notre compte en banque, et plus de moyens d’être vraiment heureux et d’accomplir nos rêves.

Quand je me suis rendue compte de cette relation malsaine que nous entretenons souvent avec les choses matérielles et que j’ai commencé à adopter un mode de vie minimaliste, tout a changé. Et pourtant, je sais que je suis loin d’être la personne la plus minimaliste au monde. Mais cette manière de vivre m’a malgré tout offert de nombreuses possibilités – et vous pourriez en profiter aussi !

Pourquoi le minimalisme ?

Être minimaliste ne veut pas seulement dire jeter les 3/4 des objets que l’on possède et repeindre ses murs en blanc. Ce mode de vie ne se limite d’ailleurs pas à l’aspect matériel : c’est avant tout un état d’esprit. Une envie de vivre plus simplement. Et qui ne souhaiterait pas se simplifier la vie ? 

Peu importe la chose qui vous attire dans ce mouvement, sachez qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise raison d’être minimaliste.

Par exemple, ce mode de vie a des racines fortes dans le mouvement écologique, le respect de la planète et le rejet de la surconsommation. Mais c’est aussi un excellent moyen de faire des économies et de construire sa richesse en utilisant votre argent uniquement pour ce qui compte vraiment pour vous. Et il n’y a aucune honte à être attiré par l’aspect financier du minimalisme.

Personnellement, désencombrer mon environnement était un moyen de désencombrer mon esprit et de rester concentré sur l’essentiel.  Chacun a sa propre raison de vouloir simplifier sa vie. Le tout est de savoir pourquoi.

Au cœur du mode de vie minimaliste : la simplification

Le désencombrement matériel…

C’est en général ce que les gens associent le plus au minimalisme : se débarrasser de tout ce qui n’est pas essentiel dans votre environnement, et donc en priorité à votre domicile.

Le concept est simple : tout ce que vous possédez doit avoir un but. Est-ce que posséder 20 modèles de t-shirts différents sert réellement à quelque chose ? C’est une question qu’il est nécessaire de vous poser pour tout ce que vous stockez chez vous, afin de comprendre quelles possessions vous servent vraiment à quelque chose, et celles que vous gardez sans véritable but.

Bien sûr, le but n’est pas de ne jamais rien acheter par envie ou de ne jamais se faire plaisir. Seulement, vous devriez avoir prévu chacune de ces dépenses « plaisir » dans votre budget mensuel – soit dans une catégorie spéciale, soit dans un Jardin des Envies où vous budgétiserez petit à petit pour ces achats.

… mais pas que.

Se séparer du superflu est une étape essentielle. Mais le désencombrement physique ne fait pas tout.

Vider l’espace est avant tout la première étape pour vider son esprit. L’objectif final devrait être de désencombrer votre environnement pour vous concentrer uniquement sur ce qui est essentiel pour vous.

Vous devrez donc aussi entamer un gros travail de simplification dans votre vie. C’est ce shift dans votre façon de penser qui vous permettra d’atteindre vos objectifs sans être freinés par des obstacles matériels (pas assez d’argent pour réaliser vos rêves, un intérieur trop encombré, du temps passé à consommer plutôt qu’à profiter de la vie…).

Quels sont les bénéfices du minimalisme ?

Économiser plus en vivant avec moins

Le calcul est logique : moins on achète, moins on dépense, plus on économise.

Avant, j’aimais beaucoup faire les magasins. Maintenant, c’est quelque chose que je déteste. C’est surtout le cas pour les magasins de vêtements, que je ne vois désormais que comme d’immenses boutiques remplies de choses dont je n’ai absolument pas besoin…

Au lieu de penser à tout ce qui existe et tout ce que vous pourriez acheter, pensez à tout l’argent que vous avez gaspillé au cours des dernières années dans des choses dont vous n’aviez absolument pas besoin ; ni même vraiment envie d’acheter avant de le voir en rayon.

Et si vous aviez utilisé cet argent pour quelque chose qui vous tenait vraiment à cœur ? Un voyage dont vous avez toujours rêvé ? Un projet personnel ? Ou des perspectives d’avenir ? Ne seriez-vous au final pas plus heureux ?

La sensation de vraiment contrôler ses dépenses – et par extension, sa vie – est irremplaçable. Une fois qu’on y a prit goût, difficile de s’en passer…

Comprendre que l’on a pas besoin de posséder plus pour être plus heureux

Avoir plus de choses ne fait pas de vous une personne plus heureuse. Vos possessions matérielles ne font pas de vous une meilleure personne, elles ne construisent pas à elles seules votre succès. Et surtout, ce n’est pas parce que vous avez une belle voiture très chère que vous êtes riches.

En fait, la plupart du temps, c’est même loin d’être le cas. Plus notre train de vie est élevé, moins nous avons tendance à économiser, et donc à être riches.

Dans tous les cas, il est essentiel de comprendre que sur le long terme, votre bonheur ne se trouvera jamais dans ce que vous achetez. Vous avez déjà dû vous même faire cette expérience : « faire une folie » et acheter sur un coup de tête un objet dont on avait réellement envie… Seulement pour ne plus vraiment y penser ni ressentir de bonheur à le posséder au bout de deux semaines (voire parfois regretter).

À la question « qu’est ce qui vous rend le plus heureux dans votre vie aujourd’hui ? », il est d’ailleurs peu probable que vous me répondiez « le manteau que j’ai acheté à Zara il y a 2 ans ».

L’idée #1 du minimalisme est la suivante : vous ne devriez acheter quelque chose que si vous en avez vraiment besoin. Sinon, vous gaspillez votre argent inutilement.

 Prendre soin de la planète

Ce n’est plus un secret pour personne : la consommation excessive contribue énormément au changement climatique.

Grâce au minimalisme, nous pouvons bien plus facilement réduire notre empreinte écologique et nous assurer que la surconsommation ne détruit pas notre planète.

En étant plus attentif à ce que nous achetons et consommons régulièrement, nous réduisons automatiquement notre impact environnemental.

Comment se mettre en route vers un mode de vie minimaliste ?

  1. Déterminez & notez vos objectifs

    Faites la liste de toutes les raisons pour lesquelles vous voulez devenir minimaliste. Ne plus frôler le découvert chaque mois ? Réduire votre stress ? Passer moins de temps à ranger votre appartement et tout ce qui y traine ?

    Cette étape vous donnera une bonne dose de motivation pour la suite, et vous aidera aussi à choisir ce que vous souhaitez garder ou jeter.

  2. Désencombrement : débarrassez-vous du superflu

    Pour mener une vie simple, vous aurez besoin d’un espace de vie simple. Commencez donc par désencombrer votre maison/appartement.

    L’objectif est simple : ne gardez que les choses dont vous avez besoin ou auxquelles vous êtes attachés profondément. Et débarrassez-vous de tout le reste.

    Pour cette étape, je vous recommande très fortement de lire le livre de Marie Kondo, La Magie du Rangement. Rédigé par une consultante en rangement à Tokyo, il a connu un énorme succès mondial avec des millions d’exemplaires vendus. L’avantage est qu’il s’agit en quelque sorte d’un « guide du désencombrement » : c’est-à-dire que vous pouvez lire le livre et mettre progressivement les conseils en place en même temps.

    L’approche de Marie Kondo est à la fois excessivement simple et efficace. C’est vraiment un outil précieux pour vous lancer dans le minimalisme.

    Parmi le plus gros des affaires que vous devrez triez se trouvent en général :

    • Les vêtements (la garde-robe capsule est une solution idéale)
    • Les meubles & la décoration
    • Les livres
    • Les objets de cuisine
    • Les produits de beauté
    • Les documents et archives
    • Tout ce dont vous ne vous êtes pas servis depuis plus d’un an

    Dans tous les cas, tout ne se fera certainement pas en un week-end. Acceptez le fait que ce processus prendra du temps, mais fixez-vous des objectifs afin de ne pas abandonner en cours de route.

  3. Changez votre manière de consommer – et définissez des règles

    Il est essentiel de changer votre rapport aux dépenses et votre état d’esprit avant même d’aller faire du shopping. Avant tout, tous vos achats doivent être intentionnels, délibérés et planifiés.

    Vous devrez donc à l’avenir contrôler – et ralentir – le flux de « choses » que vous autorisez à entrer chez vous.

    Une bonne règle à adopter est celle du « one in, one out«  : si vous achetez un objet, vous devrez vous séparer d’un autre. Par exemple, si vous avez déjà une paire d’écouteur, interdit d’en acheter une autre sans revendre ou donner (ou jeter si elle ne fonctionnait plus) celle que vous aviez auparavant.

    Autre conseil : Suivez toutes vos dépenses via un budget mensuel, et établissez des priorités. Vous devrez d’abord régler vos dépenses obligatoires et mettre de côté pour votre épargne avant d’utiliser votre argent pour autre chose. Si vous voulez acheter quelque chose, planifiez-le à l’avance dans votre budget.

    Enfin, maintenant que vous possédez moins, essayez d’acheter le plus possible des objets de qualités qui dureront vraiment dans le temps comparé à des choses que vous devrez jeter et remplacer trop fréquemment.

Et vous, quels gestes — petits ou gros — faites-vous au quotidien pour adopter un mode de vie plus minimaliste ? 😊

BANNIERE FINANCES PERSO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *