Et si je vous disais qu’il était possible d’économiser 300 euros en 7 jours, sans bouger de chez vous et sans se priver, est-ce que vous me croiriez ?

Faire des économies rime souvent avec privation et restriction. Pourtant, il est tout à fait possible de dépenser moins sans pour autant se priver. Il suffit de faire des économies de la bonne manière.

Effectivement, il existe deux types d’économies :

  • les économies de “bouts de ficelle” qui ne mènent nulle part
  • les économies rentables qui nous rapprochent de nos objectifs

Bien que nous souhaitions tous réaliser des économies qui nous rapprochent de nos rêves, nous avons tendance à nous diriger en premier vers les économies de “bouts de ficelle”.

Pourquoi ? Parce que nous avons l’habitude de penser qu’il faut automatiquement nous priver pour dépenser moins. Ce qui nous amène souvent à faire des choix frustrants.

Par exemple, lorsque nous voulons faire des économies sur les courses, nous allons automatiquement privilégier les magasins d’alimentation moins chers, même s’ils sont plus loin de chez nous.

Ou alors, pour faire des économies au quotidien, nous allons nous priver de sorties pendant 2 semaines.

Ou encore, pour optimiser nos achats, nous allons télécharger des applications pour faire des économies en espérant gagner quelques euros ou profiter d’offres à prix plus bas.

Comment faire des économies au quotidien, sans se prendre la tête ?

Toutes ces solutions sont des économies de “bouts de ficelle”. Elles fonctionnent, c’est vrai. En revanche, elles sont épuisantes, peu rentables et parfois déconnectées de nos valeurs.

C’est à cause de ces trois raisons que ce genre d’économies est si difficile à tenir sur la longueur. Au bout de quelques temps, elles vont nous frustrer. Ces frustrations vont s’installer durablement dans notre quotidien et parfois même nous rendre amer.

Jusqu’au jour où nous allons craquer sur une petite babiole qui nous fait plaisir. Après tous ces efforts pour économiser quelques euros, nous avons bien le droit de nous faire plaisir de temps en temps.

Ce genre d’économies nous pousse à vivre un cercle vicieux d’émotions contraires. Au final, on va jongler entre privation et récompense. Voilà pourquoi je ne suis pas pour les économies de bouts de ficelle.

En revanche, je suis à 200% pour les économies rentables. Celles qui demandent de faire un effort une fois et qui payent pour les années à venir.

Alors, si vous vous demandez comment faire des économies et remettre vos compteurs à zéro en 7 jours, voici le programme que je vous propose :

Jour 1 : faire l’état des lieux de sa situation financière

Le premier jour, faites un état des lieux de votre situation financière. Quel est l’état de vos finances personnelles et de votre compte en banque ?

Combien gagnez-vous ? Combien dépensez-vous ? Combien épargnez-vous ? Combien investissez-vous ?

Pour répondre au mieux à ces questions, prenez vos relevés de comptes bancaires des 3 derniers mois et notez vos dépenses selon ces trois catégories :

  • Dépenses fixes et obligatoires : loyer, électricité, alimentation, abonnement téléphone, abonnement internet, frais bancaires, assurances logement, voiture, santé
  • Dépenses plaisirs : loisirs, restaurants, vêtements, esthétiques, jeux, livres
  • Épargnes/investissements : livret A, LDD, PEL, PEE, PERCO, PEA, assurance vie

Cet état des lieux vous permettra de mettre au clair vos habitudes de consommation. Si vous êtes plus visuel, je vous conseille de faire un diagramme circulaire (camembert) de la répartition de votre argent pour chaque mois.

Exemple de diagramme de répartition d'argent

Jour 2 : régler ses problèmes d’argent

Le deuxième jour de ce programme est dédié à régler vos problèmes d’argent ou vos comportements par rapport à l’argent.

Nous avons chacun notre comportement financier. Celui-ci peut nous tirer vers le haut, comme il peut enfoncer notre budget vers le bas.

C’est donc le moment de vous poser les bonnes questions et de régler vos mauvaises habitudes de consommation, notamment celles qui vous empêchent de réaliser vos projets personnels (découvert bancaire, crédit à la consommation, achats impulsifs, etc.).

Cette partie-là est souvent négligée. Pourtant, chaque problème résolu peut générer des centaines d’euros économisés à vie.

Il y a quelques années, j’étais une accro du shopping. Je pouvais dépenser entre 1 500 € à 3 000€ en vêtements, chaussures et accessoires par année, alors qu'aujourd'hui je me satisfais de 200€ de budget annuel.

Imaginez donc l’économie que je réalise chaque année depuis ce changement d’habitude. Grâce à lui, je peux épargner davantage et investir dans mes projets personnels.

Tout comme moi, vous pouvez ajuster votre comportement financier en prenant le temps de le comprendre. Voici quelques exemples de bonnes questions à se poser :

  • Combien d’argent dépensez-vous chaque mois afin de vous faire plaisir ?
  • Quelles sont les choses pour lesquelles vous aimez dépenser ?
  • Quels sont les moments où vous dépensez le plus ?
  • Si vous receviez 100 euros, qu’en feriez-vous ?
  • Sur quoi faites-vous des économies ? Sur quoi n’en faites-vous pas ?
  • Quelles sont les choses pour lesquelles vous dépensez sans compter ? Qu’est-ce que vous apportent ces achats ? Est-ce que vous les utilisez fréquemment ?
  • Quels sont vos objectifs de vie ? Avez-vous un plan financier pour les réaliser ?

Si vous souhaitez explorer davantage vos comportements financiers, je vous conseille de lire cet article (partie 2).

Jour 3 : trouver sa motivation et construire son plan financier

Un excellent moyen d’économiser de l’argent efficacement est de trouver sa motivation. Économiser pour économiser n’a pas d’intérêt. En revanche, économiser pour partir en voyage, financer l’achat de sa résidence principale ou lancer son activité professionnelle est extrêmement motivant.

Pour ce troisième jour, prenez le temps de vous demander ce que vous voulez accomplir cette année, dans 5 ans, et dans 10 ans.

Lorsque nous voulons réaliser un projet, nous avons tendance à nous imposer une pression pour le réaliser le plus rapidement possible. Cette pression, parfois insupportable, peut nous amener à renoncer à nos projets. Voilà pourquoi il est important d’établir un plan d’action ainsi qu’un plan financier sur le long terme.

En 5 ans ou en 10 ans, nous avons le temps d’accomplir nos projets sans pour autant sacrifier notre quotidien. Si notre projet n’est financièrement pas réalisable cette année, il le sera sans doute dans 3 ans, dans 5 ans ou dans 7 ans. L’important n’est pas de réaliser nos projets rapidement, mais de les réaliser tout court.

Alors, quels sont vos projets de vie pour les 10 prochaines années ? Sortez vos carnets de note et laissez vos rêves sortir de votre imaginaire. Pour vous aider à planifier vos rêves, vous pouvez télécharger gratuitement mes fiches pratiques pour compléter votre plan financier .

Jour 4 : faire des économies en supprimant les dépenses inutiles

Pour ce 4ème jour, vous êtes prêts à encaisser vos premiers euros. Vous connaissez sur le bout des doigts votre budget, vous avez identifié vos comportements de consommation négatifs et vous avez planifié vos projets.

Autrement dit, le plus difficile est derrière vous. Il ne vous reste plus qu’à optimiser votre situation avec la méthode S.O.G : supprimer, optimiser et gagner plus d’argent.

Reprenez donc votre état des lieux et supprimez les dépenses inutiles. Il peut s’agir d’une assurance, d’un abonnement, de frais en tout genre, ou de n’importe quelle autre dépense récurrente qui ne vous sert pas.

Jour 5 : faire des économies en optimisant ses ressources

Le 5ème jour, optimisez l’argent que vous dépensez. Peu importe combien vous gagnez, au plus vous optimisez votre budget en fonction de vos besoins, au plus vous aurez d’argent pour réaliser vos projets. Pour vous assurer que vos heures de travail ne soient pas investies en vain, veuillez à bien optimiser vos dépenses.

Pour les dépenses obligatoires mensuelles, comme les abonnements internet, de téléphone, de gaz, d’électricité, les frais bancaires, ou encore les assurance logement, santé ou voiture, vous pouvez faire jouer la concurrence pour diminuer vos frais.

Pour vous aider à le faire, voici un tableau de suivi à compléter :

Pour les dépenses plaisir, vous pouvez changervos habitudes d’achats en utilisant la méthode des substituts. Celle-ci permet d’opter pour une version moins chère, mais tout aussi bonne, de vos envies ou besoins.

Donc, si vous vous demandez comment faire des économies sur votre budget, cette méthode est un excellent moyen pour augmenter votre pouvoir d’achat tout en vous faisant plaisir. C’est une astuce que j’utilise depuis plusieurs années et qui m’a permis de ne jamais me sentir frustrée, même lorsque j’avais un tout petit budget d’étudiante.

La méthode des substituts privilégie la seconde main, la location, l’échange, la mutualisation, le don et le partage. Imaginons, par exemple, que vous ayez envie d’acheter une robe pour une soirée. Au lieu de l’acheter plein prix, dans un magasin de première main, vous pourriez l’acheter de seconde main, la louer, ou vous la faire prêter.

Ce schéma de consommation alternative peut se reproduire pour n’importe quel bien (vélo, outils de bricolage, meuble, ustensile de cuisine, électroménager, technologie, vêtements, livres, etc). Autant d’options vous permettant de répondre à un besoin ou à une envie tout en vous faisant faire de belles économies.

Jour 6 : gagner plus d’argent de chez vous

Saviez-vous qu’il est possible de gagner de l’argent sans sortir de chez soi ?

Je sais, je m’éloigne un peu du principe d’économiser de l’argent, tout simplement parce qu’au bout d’un moment, il n’y a plus d’économies rentables à faire. Dans ce cas-là, on peut passer à la prochaine étape, celle de gagner de l’argent.

Pour arrondir vos fins de mois sans sortir de chez vous, vous avez trois options :

  • Louer vos biens
  • Vendre vos biens
  • Proposer vos compétences

Pour ce qui est de la location, vous pouvez louer à peu près tout ce que vous possédez : une chambre de votre appartement, votre appartement au complet (limite de 120 jours par année civile), votre cave , votre garage , votre voiture , vos outils de bricolage , votre jardin , terrasse ou piscine, ou encore votre vélo

Vous pouvez aussi vendre tous les objets que vous n’utilisez pas sur des plateformes en ligne. Que ce soit des meubles, de l’électroménager, de la technologie, des vêtements, ou des livres, il existe une plateforme de seconde main pour chaque type d’objet. En voici quelques exemples :

Enfin, vous pouvez proposer vos compétences en échange d’un revenu complémentaire. Quelque soit votre talent (design, informatique, rédaction, traduction, programmation, montage vidéo, graphisme, langue), vous pouvez soit l’enseigner, soit réaliser un travail nécessitant cette compétence. Voici quelques plateformes intéressantes pour augmenter vos revenus :

Jour 7 : épargner pour se réaliser

À la fin de cette semaine, vous avez une vision claire de vos finances. Vous savez quelles habitudes de consommation ajuster. Vous avez trouvé votre motivation. Et vous avez commencé à encaisser vos premiers euros.

Il ne reste plus qu’une seule étape, celle de vous payer en premier en mettant en place un virement automatique permanent vers vos épargnes et investissements.

Les économies que vous avez faites les jours 4 et 5 seront récurrentes chaque mois. Vous pouvez donc les transformer directement en épargne. Pour cela, mettez en place un virement automatique vers les produits financiers de votre choix.

Comment faire des économies au quotidien quelque soit votre budget ?

Vous savez maintenant quelles sont les 7 étapes efficaces pour faire des économies rentables, celles qui vont vous permettre de vous réaliser et de mettre enfin l’argent au service de votre vie.

Sophie de Riche Au Féminin

Cet article a été écrit par Sophie de Riche Au Féminin , un blog dédié aux femmes ambitieuses qui veulent apprendre à financer leurs rêves, sans sacrifier leur quotidien.