Quand on a la chance de profiter d'une rentrée d'argent exceptionnelle ou d'une augmentation de ses revenus, choisir de rembourser ses crédits à la consommation en anticipé est souvent un bon choix.

En plus des avantages psychologiques du fait de vivre sans dettes, rembourser vos crédits en avance peut vous donner de gros avantages financièrement.

Une fois vos dettes remboursées, vos finances personnelles seront en bien meilleure forme. Et l'argent que vous utilisiez chaque mois pour payer vos mensualités – intérêts compris – devient disponible pour d'autres dépenses ou pour enfin commencer à mettre de côté.

Et avec un peu de discipline et de détermination, vous pouvez rembourser votre prêt plus tôt pour mieux façonner votre avenir financier.

Comment fonctionne le remboursement anticipé d'un crédit conso ?

Comme son nom l'indique, le remboursement anticipé d'un crédit signifie simplement que vous allez rembourser tout ou partie de votre prêt avant le terme qui était initialement prévu dans votre contrat.

L'avantage est grand : vous ne payerez donc pas les intérêts que vous aviez normalement à payer jusqu'à la date de fin du prêt, ou sur le montant partiellement remboursé si vous choisissez de faire un remboursement partiel.

Et sachez que vous pouvez toujours demander un remboursement anticipé de votre crédit conso. C'est le cas des prêts personnels, crédits renouvelables, crédits affectés ou non affectés...

Vous aurez tout simplement besoin de contacter votre organisme de crédit pour en faire la demande. C'est ensuite lui qui vous donnera la marche à suivre.

Vous devrez très probablement envoyer à l’organisme en question une lettre recommandée avec AR, en leur disant que vous souhaitez rembourser tout ou partie du capital restant dû en anticipé.

Dans tous les cas, vous n'avez pas à justifier de la raison pour laquelle vous souhaitez rembourser vos crédits par anticipation.

Et aussi et surtout, l'organisme prêteur (l'établissement dans lequel vous avez souscrit à votre crédit) ne peut pas non plus vous refuser le remboursement anticipé de votre crédit conso, que vous souhaitiez en rembourser la totalité ou seulement une partie.

Est-il plus avantageux de rembourser son crédit totalement ou partiellement ?

Pour rembourser votre crédit conso en anticipé, deux options s'offrent à vous:

  • Demander un remboursement total. Cela vous permet de faire un maximum de place dans votre budget, puisque vous n'aurez plus de mensualités (et surtout d'intérêts) à payer. Si vous avez la possibilité de le faire, c'est une option idéale – surtout pour les crédits conso qui ont souvent des taux d'intérêt assez élevés.
  • Demander un remboursement partiel, si vous avez une entrée d'argent importante mais qui ne peut pas couvrir la totalité de ce qu'il vous reste à payer. Cette option reste malgré tout intéressante. Vous pouvez soit garder les mêmes mensualités mais réduire la durée du prêt, soit payer des mensualités plus faibles en gardant la même durée (à calculer pour voir ce qui est le plus avantageux pour vous).
Note

"Ces conseils sont-ils valables pour mon crédit auto ?"

Le crédit auto fait partie de la famille des crédits à la consommation : ces informations restent donc valables pour ce type de prêt.

Les pénalités de remboursement anticipé

Malheureusement, on sait que les organismes de crédit ne font pas dans le caritatif.

Et le remboursement anticipé de votre crédit constitue un manque à gagner pour eux, qu'is compensent parfois avec ce qu'on appelle une indemnité de remboursement anticipé (IRA).

Mais heureusement, cette pénalité ne s'applique que dans certains cas, et reste assez rare en ce qui concerne les crédits à la consommation.

Vous ne payerez pas d'indemnités si :

  • Le crédit est à taux variable au moment où vous demandez à le rembourser en anticipé
  • Vous remboursez un découvert autorisé (qui est bel et bien une forme de crédit)
  • Votre crédit est un crédit renouvelable (aussi appelé "crédit revolving")
  • Le capital restant dû (c'est à dire ce qu'il vous reste à payer hors intérêts et frais) de votre prêt est inférieur à 10 000 euros.

Si le capital restant dû est de plus de 10 000 euros, les pénalités suivantes peuvent s'appliquer :

  • 1% du montant à rembourser s’il vous reste plus de 12 échéances
  • 0,5% du montant à rembourser s’il vous reste moins de 12 échéances

Si c'est votre cas, pour calculer le montant de ces frais, vous devrez multiplier le capital restant dû par le pourcentage de pénalité qui s'applique à votre situation.

Sachez que ces pénalités sont encadrées par la loi : les organismes de crédit ne peuvent donc pas vous faire payer plus que ces montants.

Note

Dans tous les cas, l’indemnité de remboursement anticipé ne pourra pas dépasser le montant des intérêts que vous auriez payé si vous aviez remboursé "normalement" votre crédit jusqu’à son terme.

Quand faire un remboursement anticipé d'un crédit conso ?

Les crédits, et tout particulièrement les crédits à la consommation, drainent votre budget tous les mois.

Dès que vous en avez la possibilité, les rembourser en anticipé est une excellente décision pour votre santé financiere.

Vous pouvez avoir l'occasion de demander un remboursement anticipé :

  • Après une rentrée d'argent importante et/ou exceptionnelle (héritage, prime, vente d'un bien, etc.)
  • Après une augmentation de vos revenus
  • Ou tout simplement, si vous en avez la possibilité, en décidant de réduire le plus possible vos autres dépenses pour mettre de l'argent de côté en vue de ce remboursement

Dans tous les cas, priorisez d'abord vos dépenses mensuelles. Si le remboursement anticipé vous met dans une situation délicate (par exemple, vider entièrement votre épargne et votre fonds d'urgence), cela n'en vaut peut-être pas la peine.

Commentaires