Si vous lisez cet article, vous en avez probablement assez de devoir rembourser des crédits tous les mois.

Et de voir votre argent durement gagné partir dans des intérêts bancaires.

Mais quand on décide de reprendre ses finances en main, même avec toute la bonne volonté du monde, il peut parfois être difficile de savoir par où commencer.

Surtout si vous avez des crédits à rembourser, et pas beaucoup d'argent mis de côté pour les coups durs ou même pour vos projets d'avenir.

Que faire entre rembourser ses dettes plus rapidement, ou mettre de l'argent de côté ?

Ce n'est pas une décision à prendre à la légère. Elle peut parfois impacter votre situation financière pour les mois – voire les années – à venir.

Voici tout ce que vous devriez prendre en compte pour savoir s'il vaut mieux augmenter ses mensualités ou épargner.

Les raisons d'épargner

On peut avoir tendance à se dire que, logiquement, mieux vaut rembourser ses dettes le plus vite possible.

Après tout, cela vous permet d'avoir moins d'intérêts à payer. Et donc d'avoir plus d'argent disponible, plus rapidement.

Et si c'est techniquement vrai, il est essentiel de ne pas s'arrêter là.

Car tout dépend aussi d'autres facteurs, y compris les taux d'intérêts pratiqués et la situation dans laquelle vous êtes financièrement.

Construisez une épargne de précaution avant de rembourser vos crédits

Au final, la question n'est pas seulement de savoir si il vaut mieux augmenter ses mensualités ou épargner.

C'est aussi de savoir pour quoi vous voulez épargner cet argent.

Et un "projet" qu'il est essentiel de ne pas reporter au lendemain, c'est la construction de votre épargne de précaution.

Avoir ne serait-ce qu'un petit fonds d'urgence peut vous aider à maintenir la stabilité de vos finances en cas de crise.

Si vous n'avez pas déjà de coussin de sécurité, je vous recommande de d'abord le construire avant de chercher à augmenter vos mensualités ou à rembourser vos crédits en anticipé.

En plus d'être très important au cas où vous perdiez votre emploi, le fonds d'urgence vous permettra de couvrir les dépenses imprévues que vous pourriez avoir au cours des prochains mois.

Et sans épargne de précaution, n'importe quelle urgence financière pourrait vous pousser à reprendre un nouveau crédit, et rentrer dans ce cercle vicieux de la dette.

La plupart des experts recommandent de mettre de côté entre 3 et 6 mois de dépenses sur un compte épargne, dédiés à votre fonds d'urgence.

Mais épargner une somme aussi importante peut être très difficile et prendre des mois, surtout si vous avez un petit budget et des crédits à rembourser.

Dave Ramsey, conseiller en finances personnelles et auteur à succès, recommande quant à lui dans son programme dédié aux finances personnelles de mettre au moins 1 000 € de côté dans son fonds d'urgence avant de s'attaquer agressivement au remboursement de vos crédits.

Les urgences – elles peuvent vous frapper de nulle part. Et si vous n’avez pas de réserve d’argent entre vos mains pour faire face à tous les rebondissements de la vie, les choses peuvent vite devenir difficiles. C’est là qu’un coussin de sécurité vient à votre rescousse : c’est votre filet de sécurité financière lorsque les choses tournent mal.

Dave RamseyAuteur de The Total Money Makeover

Vous pourrez ensuite compléter votre fonds d'urgence pour atteindre les fameux 3 à 6 mois.

Les raisons d'augmenter vos mensualités

L'un des facteurs de décision les plus importants est le coût de la dette par rapport aux intérêts qui pourraient être gagnés sur le montant économisé.

Tout simplement, il s'agit de déterminer si ce que vous allez gagner en réduisant vos intérêts pourrait être plus intéressant que les intérêts que vous gagneriez en plaçant votre argent.

Exemple

Certaines sociétés de crédit pratiquant des taux intérêts de 5% sur des crédits conso, et les livrets d'épargne rapportant peu (par exemple 0,50% pour le Livret A), mathématiquement, mieux vaut rembourser vos dettes avant de mettre de l'argent de côté pour votre épargne.

Mais vous pouvez aussi penser aux crédits immobiliers, qui peuvent en ce moment être à des taux de moins d'1%, et aux investissements en bourse qui rapportent historiquement en moyenne 8% par an. Ici, mathématiquement, mieux vaut investir votre argent que d'augmenter vos mensualités.

(Même si comme je l'explique plus bas, tout n'est pas qu'une question de mathématiques)

Quels types de crédits ?

Les prêts personnels

Si vous avez des crédits à la consommation ou tout autre prêt au taux d'intérêt élevé, les rembourser en priorité vous permettra de résoudre une bonne partie de vos problèmes d'argent et de commencer à sortir la tête de l'eau.

Mais toujours à condition d'avoir un peu d'argent mis de côté pour les urgences.

Tout simplement car vous réduirez les intérêts totaux que vous allez payer sur le prêt en question. Et les économies que vous allez faire sont en général bien supérieure à ce que vous pourriez gagner en plaçant votre argent sur un compte épargne.

Les prêts immobiliers

D'autres crédits, comme les crédits immobiliers ou d'autres crédits à taux très bas, ne valent pas forcément la peine d'augmenter vos mensualités.

Surtout car si vous avez déjà un fonds d'urgence solide et de l'argent disponible sur des livrets d'épargne, ce que vous pourrez gagner en plaçant cet argent (par exemple en bourse) vous rapportera plus que ce que vous ne pourriez gagner en intérêts économisés.

Bien-sûr, prenez le temps de faire des calculs avant de prendre une décision.

Note

Si vous décidez d'augmenter vos mensualités, assurez-vous que vous pourrez honorer les paiements pour les mois à venir. Certains contrats imposent un délai avant de pouvoir faire baisser vos mensualités à nouveau.

L'aspect psychologique du remboursement des dettes

La psychologie est un élément essentiel à prendre en compte dans la gestion de vos finances personnelles

On a beaucoup parlé calcul et taux d'intérêt, mais il est essentiel de prendre aussi en compte le plan émotionnel.

Et il est assez simple : rembourser ses crédits fais du bien.

Surtout si vous êtes assez endettés, ou que vous trainez des crédits depuis très longtemps.

Rembourser ses crédits, c'est un peu repartir de zéro. Avoir le sentiment de reprendre le contrôle de votre vie financière, et de pouvoir enfin mettre sereinement de l'argent de côté pour vos projets, votre épargne, voire pour commencer à investir.

Vous avez un sentiment de progrès parfois important, qui peut vous pousser à aller de l'avant.

La solution : trouver un équilibre ?

La meilleure solution pourrait être de trouver un équilibre entre l'augmentation de vos mensualité et votre épargne.

C'est à dire de vous assurer que vous avez un fonds d'urgence en place pour éviter le cycle de l'endettement, tout en concentrant une grande partie de votre énergie (et de votre argent) au remboursement de vos crédits.

Continuer à mettre de côté pendant que vous remboursez vos crédits vous permet de gagner quelque chose de précieux : du temps, surtout quand viendra le moment d'investir votre argent.

Avec la magie des intérêts cumulés, plus vous placez votre argent tôt, plus il vous rapportera sur le long terme.

Note

Certaines personnes décident d'allouer une partie de leur épargne déjà construite au remboursement anticipé de leurs crédits.

Encore une fois, cela peut être avantageux ou non selon votre situation. Les arguments sont similaires à la volonté d'augmenter vos mensualités.

En revanche, évitez d'utiliser de l'argent placé sur les marchés ou dans des fonds d'investissement pour rembourser vos crédits en anticipé. Vous y serez probablement très perdants financièrement.

En résumé

Rembourser vos crédits peut sembler être l'urgence numéro 1 pour sortir de vos problèmes financiers.

Et cela devrait effectivement être une priorité dans la prise en main de vos finances personnelles.

Mais vous ne devriez pas négliger votre épargne pour autant, surtout si vous n'avez pas d'épargne de précaution mise de côté pour les imprévus. Le tout est d'éviter une situation dans laquelle vous devriez vous endetter davantage.

Prenez donc en considération votre situation financière dans sa globalité au moment de prendre votre décision.

Et en cas de doute, diviser vos revenus complémentaires disponibles et allouer une partie pour le remboursement anticipé de vos crédits, et l'autre pour votre épargne, est souvent une bonne solution.

Commentaires