AccueilCarrièreDéfauts en entretien d’embauche : comment bien les présenter ? (avec exemples)

Défauts en entretien d’embauche : comment bien les présenter ? (avec exemples)

Pendant un entretien d’embauche, il est assez fréquent pour les recruteurs de demander au candidat de présenter ses qualités et ses défauts. Et beaucoup ne savent pas comment répondre à cette question.

Dommage, car cette discussion est en réalité une excellente opportunité de connecter avec le recruteur. En établissant le contexte approprié, vous pouvez facilement proposer une réponse honnête et réfléchie tout en vous mettant en valeur.

En revanche, se préparer à l’avance pour cette question est essentiel pour éviter les faux pas. Et même si le recruteur ne vous les demandent pas explicitement, avoir identifié de vous-même vos forces et vos faiblesses est essentiel pour montrer au recruteur que vous êtes conscients de vos pistes d’améliorations. Cela vous permettra de répondre plus facilement à de nombreuses questions classiques d’entretien d’embauche.

Dans cet article, nous vous expliquons comment répondre au mieux à la question des défauts lors d’un entretien d’embauche, avec des exemples concrets pour préparer au mieux votre entretien !

Parlez uniquement de compétences non-essentielles pour le poste

L’une des meilleures façon de présenter ses défauts en entretien d’embauche consiste à analyser les compétences clés requises pour le poste auquel vous postulez (elles seront en général listée sur l’offre d’emploi), et ne parler que de défauts qui ne sont pas en lien avec les compétences demandées.

Par exemple, si vous passez un entretien d’embauche pour un poste de comptable, vous pouvez facilement dire que vous n’êtes pas très à l’aise lorsqu’il s’agit de parler en public. Il sera par contre plus difficile de souligner que l’un de vos plus gros défauts est un problème de concentration, car cette compétence est beaucoup plus essentielle pour le poste.

Mentionnez des compétences que vous avez améliorées

Lorsqu’est venu le moment tant redouté de présenter vos 3 défauts, une autre option consiste à discuter de compétences sur lesquelles vous avez eu l’occasion de travailler lors de votre précédent job, ou bien que vous cherchez activement à développer. En plus de jouer la carte de l’honnêteté, cela montrera au recruteur que vous êtes le genre de personne qui cherche constamment à s’améliorer.

Pour structurer votre réponse, expliquez :

  • d’où vous êtes partis sur une compétence qui vous faisait défaut
  • les mesures que vous avez prises pour vous améliorer
  • le résultat

Pour reprendre l’exemple de la prise de parole en public, vous pourriez répondre : « Une compétence qui me manquait dans le passé mais sur laquelle je suis actuellement en train de travailler est la prise de parole en public. Je participe régulièrement à des ateliers de théâtre et m’améliore de plus en plus au fil des semaines, au point ou je me sens maintenant vraiment à l’aise pour faire des présentations en réunion. »

Bien sûr, ce n’est ici qu’un exemple : restez honnêtes et ne mentez pas sur les stratégies d’amélioration que vous avez mises en place. Si le recruteur vous pose plus de questions et découvre la supercherie, cela pourrait vous coûter votre place.

Et n’essayez surtout pas de frauder !

Même si certains défauts sont plus gênants que d’autres, une chose est sûre : un candidat idéal ne mentira pas sur ses faiblesses. Choisissez un vrai défaut, et parlez des mesures que vous prenez pour y remédier.

Essayer de détourner la conversation ou de mentir au recruteur n’est jamais une bonne stratégie, et le risque n’en vaut certainement pas la peine. Cela ne veut pas dire que vous devez forcément révéler vos pires failles et faiblesses, mais vous aurez besoin de montrer que vous êtes conscients et honnêtes avec vous-mêmes. Évitez les attitudes suivantes :

  • Tenter de faire passer une qualité pour un défaut. Désolée de vous décevoir, mais être « trop perfectionniste » ou « travailler trop » n’est pas une réponse acceptable lorsque l’on vous demande de parler de vos faiblesses. Les recruteurs ne sont que trop au courant de cette vieille tactique, et vous n’êtes certainement pas le premier à tenter cette pirouette. Au contraire, cette approche lui fera probablement penser que vous manquez d’honnêteté ou de franchise, ou bien que vous avez quelque chose à cacher…
  • Refuser de répondre ou détourner la question. Certains candidats affirmeront qu’ils n’arrivent pas à déterminer une seule de leurs faiblesses. Si c’est vraiment le cas, le problème vient très certainement d’un manque de préparation. Encore une fois, éviter la question forcera le recruteur à se demander ce que vous avez à cacher, ou pourquoi vous refusez de vous remettre en question.

Citer ses défauts en entretien d’embauche : des exemples de réponses

Voici quelques exemples de réponses détaillées pour présenter au mieux vos défauts. Le but n’est bien sûr pas de les reprendre mot pour mot, mais de vous en inspirer pour construire vos propres réponses.

Exemples de meilleures réponses :

  1. « Je dirais que l’une de mes faiblesses actuelles est la programmation Java. Depuis mon diplôme, je n’ai plus eu l’occasion de travailler sur des projets en Java. Même si je conserve malgré tout les principes de base, j’ai légèrement perdu en compétence en ce qui concerne la pratique. Je me suis en revanche inscrite à un cours en ligne pour remettre un peu la main à la pâte. Je pense que cela aiderait mon profil à être plus complet. »
  2. « Parfois, je peux avoir tendance à être trop critique envers moi-même. J’ai souvent eu au long de ma carrière le sentiment que j’aurais pu faire plus, même quand j’avais déjà bien fait. Au début, cela m’a conduit à une sorte d’épuisement professionnel. Depuis environ un an, j’ai commencé à vraiment prendre le problème en main et à noter systématiquement mes réussites ainsi que les sentiments positifs associés pour les projets que j’ai mis en place. Cela m’a non seulement aidé à améliorer ma confiance en moi, mais aussi à apprécier l’aide précieuse de mon équipe. »
  3. « Je ne suis pas vraiment à l’aise avec la dernière version de Google AdWords, car même si cela faisait partie de ma formation initiale, j’ai eu peu l’occasion de me servir de l’interface au cours de ces dernières années. Mes missions moins opérationnelles et plus stratégiques m’ont plutôt demandé une grande maitrise de Google Analytics. Je souhaiterais en revanche reprendre un peu la main et ne pas perdre ces compétences qui peuvent s’avérer précieuses dans mon travail au quotidien. »
  4. « J’aime m’assurer que mon travail est parfait, alors j’ai souvent tendance à passer un peu trop de temps à le vérifier et à me relire. C’est pourquoi j’ai mis un place un système de checklist qui me permet de ne pas consacrer littéralement trop de temps à un projet afin de garantir que je disposerai d’assez de temps pour accomplir le reste de mon travail, sans pour autant négliger la qualité. »
  5. « Je dirais que ma plus grande faiblesse est l’écriture. J’ai choisi le métier d’ingénieur en partie parce que j’ai toujours adoré les chiffres, mais lorsqu’il s’agit des mots, j’ai tendance à faire facilement des fautes. J’ai commencé à utiliser des applications de grammaire pour m’assurer que mes présentations ou emails ne sont pas mal orthographiés, ce qui me permet aussi d’apprendre en même temps ! »

Autres exemples de défauts fréquemment cités :

  • Désorganisé
  • Autocritique
  • Timide, difficultés a parler en public
  • Compétitif
  • N’ose pas déléguer
  • Prendre trop de responsabilités
  • Pas assez sensible aux détails
  • Tendance à ne pas oser prendre des risques
  • Trop concentré / manque de concentration
  • Pas assez spontané / trop spontané
  • Manque de patience
  • Trop honnête
  • Tendance à trop attendre de ses collègues
  • Trop exigeant
  • Trop sensible
  • Difficulté à prendre du recul
  • Difficulté à s’adapter aux changements
  • Manque de confiance en soi ou en les autres

Pour finir, gardez toujours en tête que ces items ne doivent pas être des qualités essentielles au poste, et rappelez-vous de démontrer comment vous cherchez activement à vous améliorer. Si vous êtes honnêtes, le recruteur le valorisera forcément ! 

Articles Similaires

Personne en train de relire son cv sur un ordinateur

[Checklist] Comment bien relire son CV en 7 étapes

Depuis plusieurs années, le monde de la recherche d’emploi ne cesse plus d’évoluer : multiplication…

Lire la suite
Une femme en train de participer à un mooc

Les meilleurs MOOC gratuits pour propulser sa carrière

Peu le savent, mais c’est pourtant vrai : les cours en ligne de MOOC peuvent…

Lire la suite
Un chien faisant des cours en ligne sur un ordinateur

Cours en ligne : les 7 meilleurs sites de MOOC

Ces dernières années, les cours en ligne sont devenus de plus en plus populaires, et…

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *