AccueilCarrièreLe meilleur moyen d’être augmenté serait… de changer d’entreprise

Le meilleur moyen d’être augmenté serait… de changer d’entreprise

En France, depuis de nombreuses années, la stabilité de l’emploi est considérée comme le saint graal d’une carrière. Le CDI est érigé en modèle de réussite et d’accomplissement, à l’inverse du CDD ou de l’auto-entrepreunariat. Il est le symbole de l’emploi « stable », celui qui évite que tes parents s’inquiètent de devoir t’aider à payer tes factures à la fin du mois.

Ces clichés qui nous font encore aujourd’hui la vie dure ne sont pas arrivés là par hasard. Il fut un temps ou travailler des dizaines voir des vingtaines d’années pour la même entreprise était un signe de réussite et de prospérité. Le CDI était alors un modèle de réussite et de stabilité financière.

Est-ce toujours le cas aujourd’hui ? Il semblerait que la réponse soit non. Et que le meilleur moyen d’obtenir une augmentation de salaire soit… de partir.

A quelle fréquence les français changent-ils d’entreprise ?

Aujourd’hui, les chiffres montrent qu’un jeune actif entrant sur le marché du travail changera en moyenne 4,5 fois d’entreprise au cours de sa carrière (c’est à dire sans compter les jobs étudiants ou les offres saisonnières).

Ce chiffre peut sembler faible ou non selon les préjugés et la vision de l’emploi de chacun. Il faut cependant noter que les nouvelles générations auront tendance à trouver ce nombre moins élevé que leurs aînés. Le marché de travail est en pleine évolution, et de plus en plus de jeunes actifs décident de changer régulièrement d’employeur, bien plus que n’auraient pu le faire leurs parents.  Ce sont ceux que l’on appelle en anglais les “job-hoppers”, ceux qui sautent d’un emploi à l’autre.

L’augmentation de salaire n’est qu’une des nombreuses raisons pour lesquelles les jeunes actifs changent fréquemment d’emploi. Ce nombre est en constante augmentation, à l’heure ou le marché de l’emploi se diversifie et où de nouveaux emplois se créent en permanence (on estime que 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore). La montée en popularité des plateformes digitales de recherche d’emploi transforme également la donne (avec des nouvelles technologies et plateformes comme l’application Shapr). De plus, les changements ont tendance à être beaucoup plus fréquents en début de carrière, quand les obligations familiales pèsent souvent moins lourd dans la balance.

Ce nombre devrait donc continuer à augmenter au fur et à mesure que le marché de l’emploi se transforme.

Augmentation de salaire : quels avantages à changer d’employeur ?

Selon une étude réalisée par Deloitte et Nomination, les cadres français changeraient en moyenne de poste ou d’entreprise au bout de quatre ans d’ancienneté.

La raison de ce changement ? Ils peuvent dès lors espérer une revalorisation salariale à hauteur de 10 à 15% d’augmentation brute en moyenne. Mieux encore : pour 25% d’entre eux, c’est une augmentation de salaire plus de 20% qui les attend là où l’herbe est plus verte.

Un pourcentage très attractif comparé aux taux actuels d’augmentation en interne, c’est à dire ce que tu pourrais toucher en restant dans la même entreprise. En 2017, la moyenne des augmentations de salaire en France était de 2,5% pour les cadres, contre 2,1% pour les non cadres. Sachant que tous les employés ne bénéficient pas d’une revalorisation annuelle, l’avantage d’aller voir ailleurs peut sembler conséquent. La meilleure façon d’obtenir une augmentation de salaire ou une promotion est donc… de chercher ailleurs.

Autre avantage indéniable : un développement des conséquences plus important pour les job-hoppers. En changeant de travail plus souvent, tu peux plus facilement diversifier tes compétences et renforcer ton expertise.

Changer de travail fréquemment : un signe d’instabilité ?

Changer de travail tous les deux à trois ans était auparavant considéré comme un mauvais signe sur son CV. Associé a des préjugés négatifs tels qu’une insatisfaction constante, un manque de compétences ou peut-être des problèmes récurrents au travail, l’employeur préférerait ne pas prendre de risque et choisir un candidat qu’il considère fidèle et stable.

Aujourd’hui, dans la plupart des cas, la donne a changée. Curieux d’apprendre sans cesse et de continuer à developper leurs compétences dans des environnements variés et nouveaux, les Millennials n’hésitent plus à quitter leur employeur à la recherche de nouvelles aventures. Bien loin d’un sentiment d’insatisfaction, ces changements sont le reflet d’une envie d’apprendre. Mais aussi d’une capacité indéniable à sortir de sa zone de confort.

En plus d’une possibilité d’augmentation de salaire plus importante, la capacité à maitriser de nouvelles compétences, de nouveaux logiciels et d’apprendre des méthodes de travail tant innovantes que variées sont devenues un avantage indéniable sur le marché du travail, en recherche constante de flexibilité.

Patty McCord, Chief Talent Officier chez Netflix, a récemment reconnu l’importance, selon elle, de changer de travail régulièrement, tous les 3 à 4 ans, afin de continuer à apprendre et à se developper tout en restant rentables pour l’entreprise.

Même si le sujet fait encore débat, de nombreux paramètres sont à prendre en compte avant de savoir si changer d’entreprise est une bonne décision pour ton avenir. Nous mettons en avant l’augmentation de salaire de manière générale, mais il n’existe pas de réponse universelle. Tu devrais garder à l’esprit que changer tous les 6 mois sera forcément moins bien perçu que tous les trois ans. Attention donc à ne pas tomber dans une fréquence de changement trop excessive. La dépense liée à l’embauche et à la formation de nouveaux employés étant conséquente, les entreprises seront surement plus réticente à prendre le risque.

De plus, si tu fais partie de ceux qui préfèrent changer régulièrement d’entreprises, sache qu’il faudra avant tout être en mesure de justifier tes changements fréquents à ton employeur potentiel, justement afin d’éviter tout préjugé ou classification malencontreuse.

Quelles sont les motivations les plus fréquentes pour changer de travail ?

Nous l’avons vu : changer d’employeur fréquemment peut avoir des avantages indéniables en termes d’augmentation salariale et d’avancement professionnel. Mais pas seulement : voici plusieurs raisons qui devraient te convaincre d’aller voir ailleurs.

  • Tu es actuellement sous-payé.

Le risque de rester dans la même entreprise trop longtemps ? Voir les prix du marché changer sous notre nez. Et bien souvent, sans que cela ne se fasse ressentir sur notre fiche de paie.

Il arrive parfois que nous acceptions un poste à un salaire trop faible. Par exemple, jeune diplômé qui a accepté un premier emploi “à prix bradé” par peur du chômage.

Cette évolution des prix du marché est particulièrement vraie pour les professions dont les innovations ou les évolutions sont constantes tels que les métiers de l’informatique, de la programmation et développement web ou les nouveaux métiers du numérique. Utilise des outils tels que le Simulateur de Salaire de l’APEC. Ils te permettront d’avoir une approximation du salaire que tu devrais toucher selon ton métier, ton expérience et tes diplômes. Lors de potentiels entretiens d’embauche, tu devras également utiliser ces chiffres pour justifier tes prétentions salariales.

  • Quand le salaire est plus intéressant ailleurs… mais aussi les avantages.

Il ne faut pas oublier que le salaire n’est qu’une partie des bénéfices proposés lors de l’arrivée dans l’entreprise. Il est donc important de ne pas prendre ces prestations à la légère, et de savoir reconnaître leur importance. Mutuelle, prévoyance, PEE, part de rémunération variable, place de parking, primes d’intéressement ou de participation… Un “package de rémunération” attractif peut entrainer de nombreux avantages et des économies à long terme. Connaitre sa valeur sur le marché et ne pas hésiter à entamer des négociations peut te faire gagner beaucoup.

  • Ton poste actuel ne te plait plus, mais que tu reste par peur de l’instabilité.

Si tu ne te sens pas épanoui dans ton poste actuel, demande à échanger avec tes supérieurs hiérarchiques. Vous pourrez discuter ensemble des solutions envisageables pour ton futur dans l’entreprise. Sinon, il est l’heure de chercher ailleurs.

  • Si l’avenir semble bouché dans ton entreprise

En discuter avant avec ton employeur actuel. Si à la question “où vous voyez-vous dans 2 ans”, tu frissonnes à l’idée de répondre “encore dans cette entreprise, à ce poste”, il est surement temps de passer à autre chose. Si le chemin d’évolution ne te plait pas ou semble ferme, il est surement temps d’oser le changement.

Pour prendre la meilleure décision pour ton avenir et ta carrière, n’hésite donc pas à évaluer régulièrement ta valeur sur le marché du travail ainsi que ta situation et stabilité financière.

Articles Similaires

Café, ordinateur, faire son profil Linkedin

Les 3 étapes cruciales pour écrire le parfait résumé Linkedin

Pourquoi certains profils LinkedIn semblent-ils bien plus intéressants que d’autres ? Comment assurer de la…

Lire la suite
Un chien faisant des cours en ligne sur un ordinateur

Cours en ligne : les 7 meilleurs sites de MOOC

Ces dernières années, les cours en ligne sont devenus de plus en plus populaires, et…

Lire la suite
Un bureau à domicile pour télétravail

Télétravail : Comment organiser au mieux son coin bureau ?

Si vous avez la chance de travailler à domicile, par exemple dans le cadre du télétravail,…

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *