Des manisfestations écologiques pour la planèteDes manisfestations écologiques pour la planète
Cet article contient des liens affiliés. En savoir plus

On entend souvent que placer son argent et investir, ça peut être une (très) bonne idée pour assurer son avenir et construire son patrimoine.

Le problème ? On peut facilement être bloqué par l'impact environnemental de nos placements.

Déjà, parce que tous ne sont pas hyper transparents. Et placer son argent pour qu'il finisse dans les poches d'entreprises qui détruisent la planète, vous vous dites peut-être que merci, mais non merci.

Heureusement, aujourd'hui plus que jamais, il existe plein de solutions qui vous permettent d'investir votre argent de manière responsable.

Dans cet article, on parle placements verts, et comment investir votre argent sans trahir vos valeurs.

Qu'est-ce que l'investissement écologique ?

Avant de rentrer dans le cœur du sujet, on peut se demander : c'est quoi, exactement, un investissement écologique ?

Et on aurait raison de se poser la question, puisqu'il n'y a pas de définition exacte et précise de l'investissement écolo.

Mais de manière globale, on peut envisager les placements verts comme des investissements qui ont pour objectif de financer des entreprises ou des projets qui luttent contrent le dérèglement climatique.

On peut considérer que l'investissement écologique fait partie du cercle plus large de ce qu'on appelle l'investissement socialement responsable (ISR).

L'ISR, c'est une façon d'investir en respectant des critères environnementaux ou sociaux.

En gros, on ne cherche pas qu'à investir pour faire fructifier ses petits euros dans son coin, mais en choisissant des entreprises qui respectent l'environnement et font attention à leur impact social.

Contrairement à l'investissement écologique, il n'y a du coup pas que le côté "environnemental" qui est pris en compte.

La plupart du temps, ces placements ont pour objectif de respecter des critères dits ESG (pour Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance).

Schéma investissement écologique et ISR
L'investissement socialement responsable s'appuie sur les critères ESG pour déterminer dans quelles entreprises investir

Mais ici aussi, il n'y a pas une seule façon de faire de l'ISR. Chacun aura ses propres critères et exigences.

En tout cas, ces dernières années, l'investissement responsable et écologique s'est vraiment complètement développé.

Probablement en grande partie grâce à toute l'éducation qui est faite autour du réchauffement climatique, mais aussi avec l'apparition de plateformes qui se spécialisent dans les placements verts.

Et si on a l'écologie à cœur, il faut savoir qu'au-delà des gestes de consommation du quotidien, se pencher sur ses placements est loin d'être une mauvaise idée.

Pour reprendre un exemple donné par Goodvest sur leur compte Instagram, si vous décidez de : devenir végétarien, prendre le vélo pour les petits trajets, achetez 3x moins de vêtements neufs, mangez local en circuit court, acheter vos produits électroménagers et tech d'occasion et supprimez tous les emballages, vous aurez économisé 3 tonnes de CO2 par an.

Pendant ce temps-là, votre épargne émet de son côté en moyenne... 11 tonnes de CO2 par an.

Aïe.

Du coup, se pose la question de : comment faire ?

Les différentes façons de faire des investissements écologiques ou responsables

On peut déjà avoir tendance à se sentir perdu dans l'investissement en général (et si c'est le cas, je vous invite à lire notre super guide sur comment investir son argent 👌).

Alors quand il s'agit de placements verts, ça peut vite rajouter une couche de complexité.

Mais en réalité, pas de panique : il existe plein de façons de faire des investissements écologiques sans se prendre trop la tête.

En investissant en bourse

Vous pouvez sans problème investir directement en bourse pour vous lancer dans l'investissement responsable.

Et vous pouvez le faire de plusieurs manières.

Soit en investissant directement dans des entreprises qui correspondent à vos critères et en lesquelles vous croyez. Ça s'appelle faire du stock-picking dans la langue de Beyoncé, et attention, ce n'est pas forcément la meilleure stratégie (on en parle dans cet article).

Mais surtout, vous pouvez investir dans des fonds socialement responsables.

Ici, vous investissez dans un fonds, qui va lui-même investir dans des entreprises selon leur respect de critères ESG (dont je vous parlais plus tôt).

Concrètement, il vous suffit d'ouvrir un plan d'épargne en actions (PEA) ou un compte-titres ordinaire (CTO) si vous n'en avez pas déjà.

Note

Le PEA et le CTO sont ce qu'on appelle des "enveloppes fiscales".

Mais au-delà d'une expression en apparence très compliquée, les enveloppes fiscales sont tout simplement des types de compte qui vous permettent d'investir votre argent en bourse.

Chacune a des avantages et des inconvénients différents.

Ensuite, une fois que vous avez un compte qui vous permet d'investir en bourse, vous pourrez sélectionner les fonds qui vous intéressent (attention : il faut que le fonds en question soit disponible depuis votre PEA ou CTO, ce qui n'est pas tout le temps le cas).

C'est une bonne solution, mais pas forcément évident de choisir les fonds vous-mêmes, sauf si vous avez vraiment envie de creuser le sujet (vous pouvez aussi accéder à des listes comme celles proposées sur le site du Label ISR ).

Le gros avantage des fonds, c'est que comme ils investissent dans plein d'entreprises différentes, c'est souvent bien plus facile de vous diversifier (plutôt que de sélectionner seulement quelques actions vous-même).

Depuis une assurance-vie

En France, on adore les assurances-vie.

Et ça tombe plutôt bien, puisqu'il est complètement possible de faire de l'investissement socialement responsable depuis un contrat d'assurance-vie !

Surtout que de plus en plus de fonds écologiques ou responsables y sont aujourd'hui disponibles, et dans de plus en plus de contrats différents.

Il y a même des assurances-vie spécialisées ISR comme Goodvest, qui est aujourd'hui la première assurance-vie compatible avec l’Accord de Paris.

Logo Goodvest assurance-vie responsable
Goodvest

Goodvest est la première assurance-vie qui a pour objectif de construire un monde meilleur. Comment ? En vous permettant d'investir de manière responsable, dans le respect de vos valeurs, tout en favorisant la performance.

Mais attention : à l'inverse, certains contrats ne proposent qu'une petite poignée de fonds responsables, et pas forcément les meilleurs.

Globalement, les assurances-vie vous proposeront une sélection de fonds socialement responsables dans lesquelles vous pourrez placer votre argent.

Sachez aussi qu'il existe des labels qui permettent de valider la démarche ISR de ces fonds (et s'assurer que ce ne soit pas qu'une opération de greenwashing).

Parmi les plus connus figurent le Label ISR et le Label Greenfin .

Logo labels ISR et Greenfin
Les labels ISR et Greenfin ont pour mission de garantir la qualité verte des fonds d'investissement

Grâce au crowdfunding

C'est aussi une façon d'investir de plus en plus en vogue.

Pour expliquer ça de manière simple, crowdfunding veut littéralement dire "financement par la foule".

Ce sont des plateformes participatives qui vont collecter l'argent de plein d'investisseurs différents pour qu'ils puissent financer ensemble un projet (ici, responsable).

En résumé, vous prêtez de l'argent pendant une durée (définie à l'avance), et le récupérez ensuite avec des intérêts en plus.

L'avantage du crowdfunding, c'est que vous pouvez sélectionner directement les projets qui vous plaisent.

Vous avez accès à une plateforme sur laquelle sont présentés différents projets responsables. Vous pouvez choisir celui (ou ceux) qui vous intéresse, et y placer vos euros.

Mais il y a aussi des inconvénients. Les rendements peuvent être moins intéressants et les placements aussi plus risqués que d'autres types de placements, comme les fonds d'investissement en bourse (contrairement à ce qu'on a tendance à penser).

Les plateformes de ce type les plus connues sont :

Ce sont celles avec lesquelles je suis le plus familière, mais il y en a probablement plein d'autres (d'ailleurs, si vous en connaissez d'autres, partagez-les en commentaire !).

Note

Bien diversifier ses placements, c'est essentiel quand on investit, et même si on veut faire de l'investissement socialement responsable (pour ne pas dire surtout !).

Ne placez pas tout votre argent à un seul et même endroit. Ou comme disait ma grand-mère, ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier 🧺

Depuis un Plan Épargne Retraite

Ici, on est très proche de l'assurance-vie.

Mais si vous avez pour objectif d'investir pour votre retraite, sachez que vous pouvez le faire depuis un PER, et aussi avec une optique d'investissement écologique et responsable.

Concrètement, le fonctionnement sera vraiment similaire à celui de l'assurance-vie : vous ouvrez un contrat, placez vos euros, et avez accès à des fonds – dont des fonds ISR.

Mais ici aussi, certains PER vont avoir une sélection de fonds responsables très intéressants... et d'autres non. C'est donc un point à bien prendre en compte avant d'ouvrir son contrat.

Aussi, comme pour l'assurance-vie, certains PER sont spécialisés dans l'investissement socialement responsable et écologique.

C'est par exemple le cas de Caravel, une start-up française qui nous permet d'investir pour nos vieux jours dans 3 plans d'investissement responsable, selon nos valeurs.

Logo PER Caravel
Caravel

Caravel vous propose un Plan Épargne Retraite avec un objectif simple : vous permettre d'épargner pour votre retraite de façon simple et durable pour conserver la même qualité de vie aujourd'hui que le jour où vous cessez de travailler.

En bonus : les banques vertes

C'est vrai : techniquement, ce n'est pas un investissement.

Mais si vous avez à cœur de placer vos euros de manière responsable, changer de banque est probablement quelque chose qui peut vous intéresser.

Parce qu'il faut savoir que les banques sont de (très) gros pollueurs . Et pourtant, on est nombreux à y laisser des sommes parfois importantes, dont la banque se sert tout simplement pour financier des entreprises pas hyper eco-friendly – y compris le financement des énergies fossiles.

Mais pas besoin de placer vos billets sous votre matelas ou dans une boîte de céréales pour autant : de plus en plus de banques en ligne ou de néobanques naissent avec pour mission de dépolluer la banque.

C'est par exemple le cas de Helios , qui propose un compte courant ou un compte joint qui vous permet de soutenir des projets qui accélèrent la transition écologique, sans efforts.

Même chose pour Green Got , qui propose un compte bancaire (et bientôt un livret d'épargne) qui permet de financer les secteurs clés de la transition énergétique.

Logo banque verte écologique Helios
Helios

Vous ne voulez plus que votre argent à la banque finance l’extraction pétrolière, l'élevage intensif ou encore les pesticides chimiques ? Helios, c'est le compte courant qui vous permet de ne plus laisser votre argent financer les industries polluantes. Il vous permet de soutenir des projets qui accélèrent la transition écologique, dans le respect de l'environnement, sans effort.

Pour conclure

On a tendance à (beaucoup) sous-estimer l'impact de nos investissements sur la planète.

Heureusement, il existe aujourd'hui de plus en plus de solutions pour placer son argent dans le respect de ses convictions.

Mais il faut toujours faire attention à respecter les bases de l'investissement : faire un investissement écologique, ça reste investir.

Et il y a toujours une part de risque, comme l'investissement "traditionnel".

Mais si vous n'avez pas vraiment pour objectif de financer les armes à feu ou les énergies fossiles, il vous permet non seulement de faire fructifier vos euros, mais aussi d'utiliser votre argent pour faire du bien à la planète.

Attention

Le but de Moneylo, ce n’est pas de vous donner des conseils, et encore moins de vous dire quoi faire.

Les informations que l’on donne sont seulement données à titre informatif et général : c’est ensuite votre propre responsabilité de décider si les informations présentées sont pertinentes selon votre propre situation.

Nous ne donnons pas de conseils personnalisés. Pour vous faire accompagner selon votre situation précise, consultez un conseiller financier.

Investir comporte un risque de perte.

Solene Rouvier, créatrice de MoneyloSolene Rouvier, créatrice de Moneylo
Solene Rouvier

Solene est la créatrice de Moneylo.fr, un site qui a pour mission de décomplexer et démocratiser le monde de l'investissement en France en le rendant accessible à tous, même aux débutants.

Vous aimerez aussi

Une femme calcule des frais sur une calculatriceUne femme calcule des frais sur une calculatrice
Bourse
L'impact (surprenant) des frais sur la performance de vos investissements

Benjamin Franklin a dit un jour : "en ce monde rien n'est certain, à part la mort et les impôts"....

Des graphiques montrant comment investir en bourseDes graphiques montrant comment investir en bourse
Bourse
Comment investir en bourse : le guide détaillé

Investir en bourse est un excellent moyen de faire travailler votre argent pour vous. C'est-à-dire...

Un téléphone et des graphiques du Dow JonesUn téléphone et des graphiques du Dow Jones
Bourse
Quand investir en bourse : le guide des débutants

Nous sommes nombreux à nous demander quand investir en bourse. Y a-t-il un âge idéal pour se...

Une personne déclare son PEA aux impôtsUne personne déclare son PEA aux impôts
Bourse
La fiscalité du PEA : tout ce que vous devez absolument savoir

Aujourd'hui, on va parler d'un sujet pas forcément captivant, mais pourtant très important : la...

Une conseillère en gestion de patrimoine devant un ordinateurUne conseillère en gestion de patrimoine devant un ordinateur
Bourse
À qui demander conseil pour placer son argent ?

Investir peut faire peur. Et dans une certaine mesure, c’est normal. On a déjà tous entendu une pub...

Une femme en train de choisir dans quoi investir sur ordinateurUne femme en train de choisir dans quoi investir sur ordinateur
Bourse
Dans quoi investir : les placements à privilégier (2022)

Ça y est, vous êtes décidé : vous allez commencer à investir. Après des années à laisser vos euros...

Commentaires